«Nous avons choisi de soigner le système en place au lieu de joindre les start-up»


Édition du 08 Juillet 2017

Qualifiée de «porte-étendard de la génération Y» et de «startuppeuse de l'année» en 2015, Emmanuelle Duez a l'ambition de changer le monde. Son cabinet accompagne les entreprises qui veulent faire face aux nouveaux défis, avec le concours ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Entrepreneurs, sortez du Québec!

16/11/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Pour une société aussi petite que la nôtre, l’exportation doit devenir une priorité.

Utiliser les données, oui, mais pourquoi ?

Édition du 11 Novembre 2017 | Les Affaires

Les entreprises qui utilisent correctement leurs données peuvent en tirer de précieux avantages, soutient une étude ...

À la une

Budget du Québec: mais pourquoi se met-on toujours à risque?

BLOGUE. L'utilisation de la réserve budgétaire est une grande imprudence. À qui la faute? À nous.

Si une équipe sportive peut faire de l'analytique, vous aussi!

BLOGUE. Le Big Data peut donner l’impression aux petites entreprises qu’elles ne sont pas concernées. Pourtant...

MTY: une erreur aux cartes-cadeaux ampute 13% au bénéfice, l'action perd 4%

Un retraitement comptable des cartes-cadeaux américaines de Cold Stone punit le franchiseur en Bourse.