«Nous avons choisi de soigner le système en place au lieu de joindre les start-up»


Édition du 08 Juillet 2017

Qualifiée de «porte-étendard de la génération Y» et de «startuppeuse de l'année» en 2015, Emmanuelle Duez a l'ambition de changer le monde. Son cabinet accompagne les entreprises qui veulent faire face aux nouveaux défis, avec le concours ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Monsieur Trudeau, n'entravez pas le succès de nos entrepreneurs!

Mis à jour le 21/09/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Réussir en affaires est un exploit. Ne compliquez pas la vie des entrepreneurs encore plus.

Ce que la tragédie m'a appris

07/09/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Les entrepreneurs foncent tête baissée, mais il faut parfois s’arrêter afin de remercier la vie.

À la une

Tim Hortons mate la rébellion des franchisés

Il y a 40 minutes | François Remy

La direction de la chaîne de cafés a décidé de menacer les franchisés récalcitrants de rupture de contrat.

Fiscalité des PME: Morneau tuerait-il la poule aux oeufs d'or?

BLOGUE. Un pan de la réforme de Bill Morneau priverait Ottawa de revenus plutôt que de lui en procurer davantage.

10 choses à savoir vendredi

Après Equifax, la Banque Nationale, comment enrager la police avec votre iPhone, et Volvo, ce Spotify de l'automobile.