Pepsi rompt son contrat avec l'ancien Forum

Publié le 28/11/2009 à 00:00

Pepsi rompt son contrat avec l'ancien Forum

Publié le 28/11/2009 à 00:00

Par Dominique Froment

Pepsi a obtenu gain de cause dans sa poursuite pour résilier son contrat de commandite et d'approvisionnement du Forum de Montréal, l'ancien domicile du Canadien.


Pepsi alléguait que le promoteur n'a pas tenu sa promesse de transformer l'emplacement en un " centre de divertissement réputé ".


Pepsi avait conclu avec FEC, propriétaire du Forum, un contrat de 15 ans par lequel Pepsi devenait le commanditaire et fournisseur de boissons gazeuses exclusif du Forum, en contrepartie de droits importants de commandite et d'une commission sur la vente de ses produits. FEC était tenue d'exploiter le Forum comme un " centre de divertissement réputé ".


La Cour supérieure du Québec a conclu qu'un centre de divertissement se devait d'avoir une certaine catégorie de locataires et certains types d'activités commerciales et récréatives, plutôt que simplement des magasins comme ceux qu'on trouve dans les centres commerciaux. La cause a été portée en appel.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Des obstacles Ă  court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.