Pas encore nés, mais déjà philanthropes

Publié le 22/01/2011 à 00:00, mis à jour le 01/02/2011 à 08:52

Pas encore nés, mais déjà philanthropes

Publié le 22/01/2011 à 00:00, mis à jour le 01/02/2011 à 08:52

Par Marie-Claude Morin

La promotion de l'engagement social franchit une nouvelle barrière : l'utérus.


La Fondation OLO, qui oeuvre à améliorer l'alimentation des femmes enceintes défavorisées, axe sa présente campagne de financement sur les " bébés engagés ". " Plutôt que d'offrir un toutou, pourquoi ne pas faire un don, au nom d'un nouveau-né ou d'un enfant à naître ", dit Valérie Beaupré, coordonnatrice, communications et événements, de la Fondation OLO.


Les donateurs de plus de 80 $ pourront même afficher leurs couleurs puisqu'ils recevront une écharpe porte-bébé.


En 20 ans d'existence, c'est la première fois que l'organisme s'adresse au grand public pour remplir ses coffres. Ce qui ne veut pas dire que la Fondation tourne le dos aux entreprises, loin de là. Déjà, Deloitte et la Banque Laurentienne se sont engagées à faire un don lorsqu'un de leurs employés, homme ou femme, agrandira sa famille.


Prochaine cible de la fondation : les bedaines. " Le 8 mars, journée internationale des droits de la femme, nous lancerons une campagne auprès des femmes enceintes bien nanties pour les encourager à poser un geste envers leurs consoeurs dans le besoin ", explique Mme Beaupré, précisant que les tee-shirts offerts en échange d'un don de 55 $ seront fabriqués par une entrepreneure ayant elle-même bénéficié, il y a 13 ans, des coupons d'alimentation offerts dans les CLSC grâce à la Fondation OLO.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Distech Controls pige dans son trésor

Édition du 31 Octobre 2015 | Jean-François Venne

Fusions, acquisitions, changement d'actionnaires, l'histoire de Distech Controls est mouvementée. Mais l'entreprise de ...

HumanWare troque le contrôle contre le succès

Édition du 31 Octobre 2015 | Jean-François Venne

Parfois, le meilleur moyen de financer la commercialisation est de céder des parts de l'entreprise à un partenaire ...

À la une

L'ambition de la Chine mènera-t-elle à une guerre avec les États-Unis?

26/08/2016 | François Normand

ANALYSE. Historiquement, la montée d'une puissance a la plupart du temps mené à une guerre avec la puissance dominante.

Postes Canada: négociations tout le week-end en présence d'un médiateur spécial

Postes Canada affirme qu'elle n'a pas l'intention d'émettre un avis de lock-out.

Banque Royale: si le passé était garant du futur

26/08/2016 | Jean Gagnon

Il y a 20 ans, on pouvait acheter l'action de la Royale à 8$