J'incube, tu incubes, ils accélèrent


Édition du 27 Février 2016

Le nombre d'incubateurs et d'accélérateurs explose au Québec. On en compte maintenant une quarantaine. La popularité de ces structures est-elle justifiée? Si les résultats concrets sont avérés, l'écosystème est une jungle dans laquelle il est difficile de se retrouver.


À lire aussi:
Une tendance à l'hyperspécialisation
Répondre à des besoins très diversifiés en région


Crew a passé ses trois premiers mois d'existence chez FounderFuel en 2012. À l'époque, FounderFuel était un incubateur ; il est maintenant un accélérateur et accepte les sociétés arrivées à un stade de développement plus avancé. «Ces trois mois nous ont permis de prendre notre envol», explique Stéphanie Liverani, chef de l'exploitation de Crew, une entreprise qui met en contact des programmeurs et des designers avec des clients à la recherche de professionnels pour créer des sites Web, des logos et des applications.


Le principal atout de l'incubateur est d'«accélérer tout le processus de création d'une entreprise», dit Mme Liverani. Les quatre fondateurs, les trois développeurs et designers ainsi qu'une actuaire ont pu quitter leur emploi pour se consacrer à leur projet d'entreprise grâce à une aide de 25 000 $ de FounderFuel. «Nous avons eu accès à un réseau spécialisé - chefs d'entreprise du secteur, investisseurs, avocats, spécialistes en développement des affaires - qui nous a acceptés tout de suite en raison de notre appartenance à FounderFuel», se souvient Mme Liverani.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Nassib El-Husseini, lauréat du Prix du gestionnaire culturel 2019

Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires

Le lauréat de la septième édition du Prix du gestionnaire culturel est Nassib El-Husseini, directeur général des 7 ...

La Fondation McCall MacBain verse 200 M$ à l’Université McGill

Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires

John et Marcy McCall MacBain ont annoncé la création des bourses McCall MacBain à ...

À la une

SNC-Lavalin dévoile une perte de 1,6G$, coupe son dividende

Mis à jour il y a 2 minutes | Denis Lalonde

SNC-Lavalin a fait état d’une perte nette de 1,6 milliard $ (G$) au 4e trimestre, soit l’équivalent de 9,11$ par action.

À surveiller: Loblaw, Valener et Gildan

Que faire avec les titres de Loblaw, Valener et Gildan? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Mis à jour le 21/02/2019 | Dominique Beauchamp

Sans l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.