Guy Laliberté investit dans une PME de Québec

Publié le 25/05/2011 à 12:54, mis à jour le 25/05/2011 à 14:19

Guy Laliberté investit dans une PME de Québec

Publié le 25/05/2011 à 12:54, mis à jour le 25/05/2011 à 14:19

Par Dominique Froment

Guy Laliberté

Novare Holding, la société d'investissement de Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, a pris une participation de 20 à 30 % dans la PME de Québec, Sans-Zo, qui commercialise des produits écologiques pour le lavage des autos sans eau.


« J'ai choisi d'investir dans cette jeune entreprise dynamique non seulement parce que leur produit innovateur pour nettoyer les voitures rejoint la mission de ma Fondation One Drop, a déclaré Guy Laliberté, mais aussi parce qu'il est important d'encourager les bonnes idées et l'entrepreneurship québécois. »


Par le fait même, Sans-Zo devient partenaire de cette Fondation One Drop; ce qui signifie que Sans-Zo lui versera une partie de ses ventes, soit 1 % ou plus, selon son chiffre d’affaires.


Composé d'huiles naturelles, de polymères biodégradables et d'huiles d'agrumes, Sans-Zo produit une émulsion qui enveloppe les particules de saleté, ce qui les empêche d'égratigner la peinture. Le liquide doit être essuyé avec un linge en microfibre - une fibre 100 fois plus fine qu'un cheveu - pour un meilleur résultat. Cette méthode permet l'économie de 150 à 200 litres d'eau par lavage en moyenne.


« S’associer a un nom aussi prestigieux que Guy Laliberté va certainement nous ouvrir des portes dans de nombreux pays et accélérer notre développement », a déclaré à LesAffaires.com Dany Leclerc, président fondateur de Sans-Zo.


À l’origine, M. Leclerc voulait ouvrir un lave-auto, cette machine qui utilise une quantité phénoménale d'eau et de produits nettoyants chimiques pour faire briller les carrosseries. En faisant des recherches pour lancer son projet, il a trouvé un produit pour nettoyer l'auto sans eau. Au diable le lave-auto; le jeune homme a fondé Sans-Zo en 2008 pour distribuer le divin liquide fabriqué en Californie dont il a obtenu l’exclusivité de la distribution au Canada et en Europe.


Sans-Zo a le vent dans les voiles et prévoit des revenus de 500 000 $ en 2011. Son produit est disponible dans 200 Walmart au Canada et la PME a récemment signé une entente pour être distribué dans les 96 succursales de Canadian Tire du Québec.


« En plus, nous avons commencé à installer des centres d’esthétique écologique pour l’auto dans les Canadian Tire, a précisé M. Leclerc. Six sont déjà en activité et nous en auront une douzaine d’ici la fin de l’année. » Steve, le frère de M. Leclerc, ainsi que Karim Douahi et Jacky Côté sont également actionnaires de Sans-Zo.


 

Sur le même sujet

Autre acquisition importante dans le secteur pharma

18/02/2014 | Bernard Mooney

BLOGUE. Actavis a annoncé l'achat de Forest Labs, continuant la consolidation de ce secteur.

Bauer achète les activités de baseball et balle molle d'Easton pour 330M$

13/02/2014

Le fabricant d'équipement sportif Bauer Performance Sports (TSX:BAU) a conclu une entente pour acheter les ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick Clérouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, à l'image des FNB? Réponse à notre lecteur