Capital de risque : moins d'argent au Québec

Publié le 17/05/2011 à 10:39, mis à jour le 17/05/2011 à 11:55

Capital de risque : moins d'argent au Québec

Publié le 17/05/2011 à 10:39, mis à jour le 17/05/2011 à 11:55

Par La Presse Canadienne

Plus d'entreprises québécoises ont profité de capital-risque au premier trimestre 2011, mais elle se sont partagé 20 millions $ de moins qu'à la même période en 2010, a rapporté mardi Réseau Capital.


Selon les données compilées par l'association, 50 sociétés québécoises ont reçu du capital d'investissement au cours des trois premiers mois de l'exercice, comparativement à 42 l'an dernier.


La valeur des placements n'a cependant totalisé que 82 millions $, comparativement à 102 millions $ à la même période en 2010.


D'après Réseau Capital, cette diminution reflète la réduction du montant moyen des transactions, qui s'est établi à 1,6 million au cours du trimestre.


La moitié des entreprises qui ont bénéficié de capital-risque depuis le début de l'année demandaient un tel financement pour la première fois.


Les investisseurs locaux, dont les fonds de travailleurs et les fonds fiscalisés, ont fourni le tiers des sommes engagées au premier trimestre. Les fonds privés ont fourni un autre 20 millions $.


Les entreprises en expansion ont obtenu les deux tiers des sommes investies au cours des trois premiers mois de l'année. Les sociétés aux premiers stades de développement se sont toutefois partagé 24 millions $, soit 29 pour cent de plus que l'an dernier.

Sur le même sujet

60 secondes avec: SĂ©bastien Matykowski, de Capival

Édition du 01 Novembre 2014 | François Normand

Quel est l'Ă©tat de l'entrepreneuriat en France ? Est-il difficile d'y lancer une entreprise ?L'entrepreneuriat se ...

LightSpeed deviendra-t-elle la première licorne québécoise?

22/10/2014 | Julien Brault

La start-up montréalaise LightSpeed a annoncé ce matin l'acquisition d'une concurrente belge.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Soprema: Drummondville défriche la Chine

Il y a 15 minutes | Suzanne Dansereau

La filiale québécoise de la société française Soprema a la mission de s'implanter en Chine.

Le co-fondateur d'Android quitte Google

Il y a 42 minutes | AFP

Andy Rubin avait intégré Google en 2005, quand le groupe internet avait racheté Android, alors une petite startup.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?