Une nouvelle vague d'entrepreneurs québécois déferle sur la Floride


Édition du 12 Décembre 2015

La Floride, paradis des snowbirds ? Plus seulement. Elle devient une rampe de lancement prodigieuse pour un nombre grandissant de jeunes entrepreneurs québécois. Mais c'est une rampe périlleuse pour qui n'a pas le coeur solidement accroché...


À 25 ans, Kevin Lemieux a fait son sac et est parti vivre en Floride, presque du jour au lendemain. Cela faisait des années qu'il travaillait dans la PME de son père, Keca International, qui fabrique à Montréal des chaises et des tables qui sont vendues aux hôtels (Marriott, Hilton, etc.) et aux restaurants (La Cage, Zibo, etc.). Et il était convaincu que son avenir - tout comme celui de Keca - passait par les États-Unis.


«Mon père m'a donné cinq années pour prospecter le marché américain. Les résultats après seulement deux ans : des contrats signés avec des hôtels de luxe à Porto Rico et à Sainte-Lucie ; des représentants recrutés dans plusieurs États voisins (Connecticut, Géorgie, etc.) ; et surtout, des relations incroyables nouées avec des personnes a priori inaccessibles, comme, dernièrement, l'un des principaux acheteurs de mobilier pour Walt Disney World», dit le jeune vice-président, marketing, de Keca International, en sirotant un latte glacé dans un Starbucks de South Beach, à deux pas de la plage ensoleillée.


Une performance qui ravit Pierre Lemieux, son père : «Kevin travaille beaucoup avec sa soeur Cathy, qui fait de nombreux allers-retours entre Montréal et Miami. Tous deux sont de la génération Y et m'ont fait comprendre que Keca ne pouvait pas dormir sur ses lauriers, qu'il nous fallait conquérir les États-Unis en nous servant de la Floride comme d'un tremplin. Je dois reconnaître aujourd'hui qu'ils avaient vu juste : 10 % de notre chiffre d'affaires provient d'ores et déjà de notre voisin du Sud, et ce n'est qu'un début», dit-il.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À la une: Duvernois, l'entrepreneur qui pétille

Édition du 08 Décembre 2018 | Les Affaires

En manchette cette semaine, Nicolas Duvernois, l'entrepreneur qui pétille.

Service Canada a des problèmes de communications, selon la FCEI

09/01/2019 | François Normand

L’agence fédérale livre des réponses «incomplètes» ou «inexactes», selon l'organisme qui représente les PME.

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.