Standard Life cible l'épargne et la retraite

Publié le 18/09/2012 à 15:26, mis à jour le 18/09/2012 à 15:54

Standard Life cible l'épargne et la retraite

Publié le 18/09/2012 à 15:26, mis à jour le 18/09/2012 à 15:54

Les faibles taux d'intérêt, le vieillissement de la population, les déficits actuariels des caisses de retraite et le besoin de meilleurs rendements pour l'épargne personnelle orientent la démarche de l'assureur originaire d'Édimbourg, qui veut renforcer sa présence comme gestionnaire de placements et fournisseur de services collectifs au Canada.


« Nous observons quelques tendances dans le marché canadien sur lesquelles nous allons capitaliser », annonce Charles Guay, président et chef de la direction de la filiale canadienne de Standard Life.


La filiale canadienne de l'assureur a récemment délaissé l'assurance vie individuelle pour se concentrer sur les produits de retraite, d'épargne et d'assurance collective. Cette orientation repose sur quatre constats, explique Charles Guay.


« D'abord, la progression des régimes de retraite à cotisations déterminées » est un marché que Standard Life entend occuper plus vigoureusement. Ensuite, « depuis une décennie, la hausse de l'espérance de vie et les rendements en baisse, les bas taux d'intérêt, tout ça fait en sorte que l'épargne personnelle prend de plus en plus d'importance ».


Puis, « le vieillissement de la population nécessite des produits qui misent notamment sur la protection du capital, sur des produits de revenu régulier, fiscalement avantageux ». Enfin, les gens nécessitent de meilleurs rendements, notamment une hausse de l'alpha, et aussi des stratégies de placement élargies, notamment les placements alternatifs, l'immobilier », observe Charles Guay.


Quant à l'assurance de personne, elle s'inscrit de plus en plus dans une offre globale d'avantages sociaux. C'est pourquoi l'assurance individuelle a été mise de côté. « L'assurance individuelle requiert beaucoup de capital et d'investissements, au contraire des produits de placement», dit David Nish, PDG du groupe, qui rencontrait les médias ce matin (mardi).


Sur le même sujet

De bonne source: Suzanne Blanchet

Édition du 23 Août 2014 |

Suzanne Blanchet passe le flambeau. Après plus de 17 ans à la tête de Cascades Groupe Tissu, la présidente et chef ...

Des titres chers qui peuvent encore vous enrichir

Édition du 02 Août 2014 | Dominique Beauchamp

La hausse des marchés et le retour des investisseurs sur le marché des fonds communs sont de bon augure pour les ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le nouveau service Shomi du duo Rogers-Shaw nuira à Corus

Shomi pourrait devenir une autre √©pine dans le pied du radiodiffuseur Corus qui exploite la cha√ģne Movie Central.

L'homme qui a sauvé le lac Mégantic

Édition du 30 Août 2014 | Dominique Froment

Denis Millette en avait vu des catastrophes naturelles; mais en milieu urbain et aussi émotive, jamais !

Achat d'Hexagone: une entreprise du Québec aurait déposé une offre

Une compagnie de construction du Québec aurait déposé une offre pour acquérir l'entreprise ...