R-D: désolant portrait pour le Canada

Publié le 11/12/2012 à 10:35, mis à jour le 17/12/2012 à 14:50

R-D: désolant portrait pour le Canada

Publié le 11/12/2012 à 10:35, mis à jour le 17/12/2012 à 14:50

Par Dominique Froment

Photomontage: LesAffaires.com

Question: combien de sociétés canadiennes figurent au tableau des 1500 sociétés qui ont le plus investi en R-D en 2011 dans le monde?


Réponse: 10


C’est le désolant constat qu’on fait en consultant The 2012 EU Industrial R&D Investment Scoreboard, publié par l'Institut de prospective technologique, l'un des sept instituts scientifiques du Centre de la Commission européenne de recherche.


PLUS :


Innovation: le Canada exclu du Top 10 mondial


Diaporama: Bombardier et EXFO, parmi les championnes de la R-D au pays


Parmi les 500 premières au classement, on ne retrouve que deux sociétés canadiennes, soit Research In Motion (RIM), au 92e rang, qui a investi 1,5 G$ en R-D en 2011 et, au 200e rang, Thomson Reuters, avec un investissement en R-D de 606,7 M$.


Pour RIM, il s’agit d’une augmentation du budget R-D de 15,4% sur un an, malgré une baisse de 7,4% de ses ventes en 2011. Avec les difficultés que connaît le concepteur du BlackBerry, son budget de R-D a sans doute subi une cure minceur en 2012.


En troisième place au Canada et au 524e rang mondial vient Bombardier, qui a investi 178,7 M$ en 2011. Au contraire de RIM, Bombardier a réduit de 6,1% son budget R-D malgré une augmentation de ses ventes de 3,6%.


Quant à CAE, quatrième au Canada, le fabricant de simulateurs de vol a fait gonfler son budget de recherche de 57,4% en 2011, par rapport à l’année précédente, à la faveur d’une augmentation de ses ventes de 11,7%.


Consultez le classement des champions de la R-D à la page suivante


À suivre dans cette section

Dans la jungle du réseautage
Édition du 25 Octobre 2014 | Les Affaires

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.