R-D: désolant portrait pour le Canada

Publié le 11/12/2012 à 10:35, mis à jour le 17/12/2012 à 14:50

R-D: désolant portrait pour le Canada

Publié le 11/12/2012 à 10:35, mis à jour le 17/12/2012 à 14:50

Par Dominique Froment

Photomontage: LesAffaires.com

Question: combien de sociétés canadiennes figurent au tableau des 1500 sociétés qui ont le plus investi en R-D en 2011 dans le monde?


Réponse: 10


C’est le désolant constat qu’on fait en consultant The 2012 EU Industrial R&D Investment Scoreboard, publié par l'Institut de prospective technologique, l'un des sept instituts scientifiques du Centre de la Commission européenne de recherche.


PLUS :


Innovation: le Canada exclu du Top 10 mondial


Diaporama: Bombardier et EXFO, parmi les championnes de la R-D au pays


Parmi les 500 premières au classement, on ne retrouve que deux sociétés canadiennes, soit Research In Motion (RIM), au 92e rang, qui a investi 1,5 G$ en R-D en 2011 et, au 200e rang, Thomson Reuters, avec un investissement en R-D de 606,7 M$.


Pour RIM, il s’agit d’une augmentation du budget R-D de 15,4% sur un an, malgré une baisse de 7,4% de ses ventes en 2011. Avec les difficultés que connaît le concepteur du BlackBerry, son budget de R-D a sans doute subi une cure minceur en 2012.


En troisième place au Canada et au 524e rang mondial vient Bombardier, qui a investi 178,7 M$ en 2011. Au contraire de RIM, Bombardier a réduit de 6,1% son budget R-D malgré une augmentation de ses ventes de 3,6%.


Quant à CAE, quatrième au Canada, le fabricant de simulateurs de vol a fait gonfler son budget de recherche de 57,4% en 2011, par rapport à l’année précédente, à la faveur d’une augmentation de ses ventes de 11,7%.


Consultez le classement des champions de la R-D à la page suivante


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ottawa permettrait la réhabilitation des entreprises corrompues

20/02/2015 | François Normand

EXCLUSIF. Ottawa donnerait aux entreprises la possibilité de se réhabiliter en cas de radiation pour corruption.

Un secteur qui devient soudainement intéressant

BLOGUE. Nous avons toujours boudé le secteur des ressources naturelles. La situation actuelle constitue une exception.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Budget Québec 2015: l'année des craquements et des bonbons prématurés

26/03/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Ce n'est pas un mauvais budget, mais les bonbons arrivent nettement trop tôt.

Cadeaux aux entreprises pour stimuler l'économie

26/03/2015 | Valérie Lesage

BUDGET QUÉBEC 2015: Fardeau fiscal allégé pour les entreprises en 2017.

BRP surpasse les attentes au quatrième trimestre, mais 2016 sera heurtée par la Russie

Le fabricant de produits récréatifs a affiché un bénéfice nettement supérieur aux prévisions au quatrième trimestre.