Quels secteurs d'avenir pour les femmes cadres?

Publié le 16/10/2012 à 09:53, mis à jour le 18/10/2012 à 13:49

Quels secteurs d'avenir pour les femmes cadres?

Publié le 16/10/2012 à 09:53, mis à jour le 18/10/2012 à 13:49

Par Olivier Schmouker

Tous les secteurs ne sont pas aussi porteurs pour les femmes. Photo: DR

Certains secteurs économiques sont plus propices à l'avancement professionnel pour les femmes cadres que d'autres. C'est du moins ce qui ressort d'un sondage mené par Ipsos Reid auprès de 500 Canadiennes qui occupent des fonctions de manager ou de direction, pour le compte du cabinet de ressources humaines Randstad.


Ainsi, 6 Canadiennes sur 10 croient que le secteur économique qui permettra aux femmes d'avoir la meilleure évolution de carrière d'ici les cinq prochaines années est celui de la santé. Et un peu plus de 1 Canadienne sur 2 considère que c'est celui de l'éducation.


Les autres secteurs qui offriront de belles possibilités d'avancement sont, dans l'ordre :


> Les organismes à but non lucratif (35%);


> Les services financiers (32%);


> L'hébergement touristique (29%);


> Les services professionnels (23%);


> Le secteur public (22%);


> Les technologies de l'information (11%);


> L'ingénierie et la construction (6%);


> Le pétrole et le gaz (3%);


> Le transport et la logistique (2%).


À noter que l'industrie manufacturière est le secteur où les chances d'avancement sont considérées comme les plus faibles, d'après les femmes interrogées.


«Les entreprises doivent en faire davantage pour promouvoir le talent féminin, à l'aide, entre autres, de programmes de formation et de mentorat. Elles doivent aussi créer des occasions de progresser pour les femmes qui ont le potentiel d'occuper des fonctions à responsabilités», estime Delphine Robert, directrice, marketing, de Randstad Canada. Et de souligner que des progrès sont d'ores et déjà enregistrés depuis quelques années sur ce plan : «Même dans les domaines où elles sont moins présentes, il est indéniable que les femmes avancent à grands pas dans les marchés considérés typiquement masculins».

Sur le même sujet

Faire carrière en philanthropie, pourquoi pas?

22/09/2014 | Alexandre Raymond

BLOGUE. Qui aurait cru qu’un jour la philanthropie serait une avenue intéressante pour y faire carrière?

Et si vous écoutiez vraiment vos émotions au travail...

19/09/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La colère, l'angoisse, la peur… Au travail, nous taisons nos émotions fortes. Mais pourquoi donc, au juste?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: la fusillade à Ottawa fait plonger les indices nord-américains

Mis à jour le 22/10/2014

La fusillade à Ottawa a fait plonger les marchés boursiers de Toronto et de New York.

Le pétrole recule fortement, à son plus bas depuis juin 2012

22/10/2014

Un bond plus important que prévu des stocks pétroliers américains plombe les titres du secteur à Toronto.

Lise Watier se lance dans la vodka

Après avoir connu le succès international dans les cosmétiques, Lise Watier lance une vodka québécoise