Qualinet crée une nouvelle division en construction

Publié le 16/05/2012 à 09:33, mis à jour le 16/05/2012 à 10:00

Qualinet crée une nouvelle division en construction

Publié le 16/05/2012 à 09:33, mis à jour le 16/05/2012 à 10:00

Qualinet Construction est déjà en opération dans la région de Québec et prévoit une expansion dans l’ensemble de la province d’ici deux ans. (Photo courtoisie)

Reconnue comme un leader dans l’industrie québécoise du nettoyage après sinistre, Groupe Qualinet, de Beauport, vient de créer une nouvelle division en construction. Cette initiative voit le jour afin de répondre à une demande répétée de sinistrés et de compagnies d’assurances pour compléter rapidement des travaux de rénovation après des dégâts causés par l’eau, le feu, la fumée ou des actes de vandalisme.


PLUS : Qualinet, le nettoyeur qui a su inonder le marché publicitaire


«Cette nouvelle division permet d’offrir des services plus rapides et moins coûteux. Il s’agit d’une offre intégrée souhaitée tant par les assureurs que par les assurés», souligne le président de l’entreprise, Éric Pichette.


«Lorsqu’un bâtiment est affecté par un sinistre, il faut souvent l’intervention d’un entrepreneur en construction pour effectuer des mesures d’urgence et éviter l’aggravation des dommages. Par la suite, un entrepreneur est également requis pour remettre l’endroit dans le même état qu’avant le sinistre. Tout doit être fait dans les meilleurs délais et aux meilleurs coûts possible de façon à réduire les inconvénients pour les assurés et les frais pour les assureurs. Qualinet possède déjà toute l’expertise nécessaire aux interventions après sinistre. Il ne manquait que l’entrepreneur en construction et c’est ce que nous proposons désormais avec Qualinet Construction», précise M. Pichette.


Projet d’expansion en province


Pour arborer le logo Qualinet Construction, un franchisé doit être membre en règle de la Régie du bâtiment du Québec. Après un sinistre, des techniciens spécialisés peuvent déterminer, avec des équipements sophistiqués, les endroits cachés ou fermés qui nécessitent des réparations.


«Les entrepreneurs de Qualinet Construction effectueront seulement les travaux nécessaires. Sans cette expertise conjointe, on peut tout démolir au cas où, ce qui engendre des coûts plus élevés et des travaux plus longs que nécessaire. Nous sommes déjà en opération dans la région de Québec et on prévoit desservir l’ensemble de la province d’ici deux ans», conclut M. Pichette.


Source : QuébecHebdo.com


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

L'innovation ouverte à la rescousse de la Côte-Nord

Édition du 21 Février 2015 | Valérie Lesage

La Côte-Nord, dont le taux de chômage a été le deuxième plus haut du Québec en 2014, à 9,8 %, place de l'espoir ...

Comment acheter une entreprise: cas et conseils

Édition du 21 Février 2015 | Valérie Lesage

9 conseils aux acheteurs > Accumuler du capital > Déterminer le secteur d'activité de l'entreprise ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Québec et la France veulent intensifier leurs échanges économiques

Mis à jour il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

Le Québec et la France ont réaffirmé mardi leur volonté commune d'intensifier leurs échanges économiques.

Immobilier : Un deuxième bon mois pour les mauvaises créances

BLOGUE. Février est le deuxième mois consécutif où l'on note une baisse des délaissements, soit 7,7%

Ce vétéran des forces spéciales israéliennes veut faire de MAKEACHAMP un géant québécois des technos

BLOGUE. Selon son pdg, MAKEACHAMP devrait pouvoir générer entre 5 et 7 millions de dollars en contributions en 2015.