Pour en finir avec les excuses


Édition du 09 Avril 2016

On vit dans un monde de libre choix. On peut travailler pour une multinationale, une petite entreprise ou en direct de notre sous-sol. On peut partir en formation outre-mer ou prendre une année sabbatique pour passer plus de temps avec les enfants.
Peu importe les circonstances ou les difficultés, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À la une: construit-on trop de tours à bureaux au centre-ville de Montréal?

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, les 300 plus importantes PME du Québec.

Le goût d'entreprendre a triplé depuis 10 ans

06/11/2018 | François Normand

L'entrepreneuriat a fait des progrès depuis 2009. Il y a toutefois des enjeux par rapport aux hommes et aux immigrants.

À la une

Test du Huawei Mate20 Pro : le téléphone intelligent le plus puissant de 2018

19/11/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Ce téléphone chinois rendra jaloux tous les autres. Mais il traîne la lourde réputation de son fabricant...

Bombardier rebondit en Bourse

19/11/2018 | Martin Jolicoeur

Bombardier rebondit de plus de 20% à mi-séance lundi.

Êtes-vous obligé d'accepter une promotion?

BLOGUE INVITÉ. Il est essentiel de bien comprendre ce que représente la promotion, ses implications ainsi que son impact