Nos mentors, pas nos patrons


Édition du 08 Février 2014

À quatre ans, Hugo Germain a appris qu'il ne jouerait jamais plus à être le fils du patron. Son père Jean-Yves Germain et sa tante Christiane, coprésidents du Groupe Germain, étaient alors propriétaires d'un restaurant appelé le Saint-Ô à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.

Un krach boursier pour démarrer sa retraite, inquiétant?

C’est la hantise de ceux qui s’approchent de la retraite. Y a-t-il matière à s’énerver?

Vous avez des questions au sujet des finances personnelles?

Posez-les à notre journaliste spécialisé Daniel Germain. Il y répondra dans sa chronique.