Les perspectives d'embauche s'améliorent pour les PME

Publié le 09/07/2012 à 11:20, mis à jour le 09/07/2012 à 11:58

Les perspectives d'embauche s'améliorent pour les PME

Publié le 09/07/2012 à 11:20, mis à jour le 09/07/2012 à 11:58

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Bloomberg]

Les plus récentes données sur l’emploi de Statistique Canada n’avaient rien pour ramener de l’optimisme sur le marché du travail la semaine dernière. Par contre, les perspectives décelées par la Banque du Canada sont plus encourageantes, surtout du côté des petites et moyennes entreprises.


Les employeurs comptent accroître leurs effectifs au courant des 12 prochains mois, affirme la dernière Enquête sur les perspectives des entreprises de la banque centrale dévoilée ce lundi.


En fait, 59 % des répondants ont indiqué s’attendre à ce que le niveau d’emploi de leur entreprise soit supérieur d’ici les 12 prochains mois. Au contraire, seulement 6 % ont affirmé que moins de travailleurs seront dans leurs rangs d’ici là, et 35 % s’attendent à ce que les effectifs demeurent stables.


Ces intentions d’embauches sont présentes dans l’ensemble des secteurs économiques et des régions, mais s’observent principalement du côté des PME, de souligner la banque.


Les intentions d’embauches visent à soutenir l’expansion attendue des ventes ou la réalisation de nouveaux projets.


Vendredi dernier, Statistique Canada rapportait la création de 7 300 emplois en juin au pays.


Suite en page 2: les conditions de crédit se détériorent


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Prévisions des stratèges pour 2015

Édition du 13 Décembre 2014 | Michel Van de Walle

Depuis la crise financière de 2008-2009, les Bourses nord-américaines voguent presque de sommet en sommet. Le S&P ...

Immobilier: les prix sont surévalués de 10% à 30%, estime la Banque du Canada

Mis à jour le 10/12/2014

Le marché immobilier canadien est surévalué de 10 à 30%, selon le modèle financier de la banque centrale.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Poutine joue Ă  la roulette russe

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Combien ça coûte un bar chez soi?

Édition de Novembre 2014 | Steeve Proulx

S'équiper pour veiller tard, ça revient à combien ?