Les perspectives d'embauche s'améliorent pour les PME

Publié le 09/07/2012 à 11:20, mis à jour le 09/07/2012 à 11:58

Les perspectives d'embauche s'améliorent pour les PME

Publié le 09/07/2012 à 11:20, mis à jour le 09/07/2012 à 11:58

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Bloomberg]

Les plus récentes données sur l’emploi de Statistique Canada n’avaient rien pour ramener de l’optimisme sur le marché du travail la semaine dernière. Par contre, les perspectives décelées par la Banque du Canada sont plus encourageantes, surtout du côté des petites et moyennes entreprises.


Les employeurs comptent accroître leurs effectifs au courant des 12 prochains mois, affirme la dernière Enquête sur les perspectives des entreprises de la banque centrale dévoilée ce lundi.


En fait, 59 % des répondants ont indiqué s’attendre à ce que le niveau d’emploi de leur entreprise soit supérieur d’ici les 12 prochains mois. Au contraire, seulement 6 % ont affirmé que moins de travailleurs seront dans leurs rangs d’ici là, et 35 % s’attendent à ce que les effectifs demeurent stables.


Ces intentions d’embauches sont présentes dans l’ensemble des secteurs économiques et des régions, mais s’observent principalement du côté des PME, de souligner la banque.


Les intentions d’embauches visent à soutenir l’expansion attendue des ventes ou la réalisation de nouveaux projets.


Vendredi dernier, Statistique Canada rapportait la création de 7 300 emplois en juin au pays.


Suite en page 2: les conditions de crédit se détériorent


Sur le même sujet

Une première hausse de taux au Canada en mai prochain?

25/11/2014 | lesaffaires.com

L'OCDE se montre plus optimiste que la Banque du Canada Ă  propos de l'Ă©conomie. Et elle voit une hausse de taux en mai.

Monnaie virtuelle: la Banque du Canada surveille de près les bitcoin et cie

14/11/2014

La banque centrale évalue les bénéfices de l'argent électronique, qui gagne en popularité.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sabia dénonce l'obsession pour les rendements à court terme

Mis à jour à 16:51 | La Presse Canadienne

L'obsession des rendements à court terme contribue à la volatilité de l'économie mondiale, dénonce Michael Sabia.

Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

Le segment des copropriétés a connu l'amélioration la plus marquée, en raison de l'abondance de l'offre.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.