Les femmes changent le paysage entrepreneurial du Canada

Publié le 15/10/2012 à 09:53, mis à jour le 15/10/2012 à 14:08

Les femmes changent le paysage entrepreneurial du Canada

Publié le 15/10/2012 à 09:53, mis à jour le 15/10/2012 à 14:08

Par Olivier Schmouker

Barb Stegemann est PDG de The 7 Virtues. Photo : DR.

Au Canada, le travail autonome gagne en popularité, surtout auprès des femmes. On dénombrait 951 600 travailleuses autonomes l'été dernier, soit une progression de 20% en l'espace d'une décennie, selon Statistique Canada.


Ainsi, un nombre croissant de Canadiennes quittent le travail traditionnel pour grossir les rangs des entrepreneures établies à domicile. En 2009, une année de récession économique, le nombre de travailleuses autonomes a ainsi crû de 5,4% par rapport à l'année précédente, alors que le nombre de salariées a diminué de 1,1%, d'après Statistique Canada.


«Les nouvelles mères, les jeunes professionnelles pour qui il était difficile de se faire une place sur le marché du travail, bref, les Canadiennes en général, se tournent de plus en plus vers le travail autonome pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille», dit Ruth Todd, associée chez KPMG Entreprise.


Un exemple, celui de Barb Stegemann, PDG de The 7 Virtues, auteure à succès et mère de deux enfants : «En bâtissant ma propre entreprise, dit-elle, je me suis donné les moyens de faire ce qui me tient vraiment à cœur : être un agent de changement et inspirer les femmes à vivre pleinement. Parce que je suis entrepreneure, je peux faire tout cela, rester ouverte à de nouveaux projets et, surtout, passer du temps avec ma famille».


Cela étant, le travail autonome est un chemin parsemé d'embûches. KPMG Entreprise a dressé la liste des principales difficultés rencontrées auxquelles les travailleuses autonomes peuvent s'attendre à rencontrer, et quelques recommandations :

Sur le même sujet

Salaire ou dividende : le choix n'est pas si évident

Édition de Novembre 2014 | Dany Provost

Pour les propriétaires d'entreprise, le dividende semble à première vue le mode de ...

Comment relancer les introductions en Bourse

30/10/2014 | Marc Gosselin

Dans le numéro du 1er novembre, Les Affaires s’intéresse à la faiblesse des insscriptions en Bourse au Québec.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

Mis à jour le 31/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

Les gentils Américains

Les Américains sont en général affables, mais le système fiscal du pays de l'Oncle Sam est envahissant.