Les aliments de spécialité: une vaste foire gourmande

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Les aliments de spécialité: une vaste foire gourmande

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Par Matthieu Charest

Les fûts de la Microbrasserie Le Castor.

Quatre secteurs de l'industrie agroalimentaire sont promis à un bel avenir, selon le Value Chain Management Center (VCMC) : les besoins alimentaires spéciaux, les aliments ethniques, ceux qui répondent à des impératifs religieux et les produits gastronomiques.


À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires


«Cette grande gamme et les nombreuses tendances de consommation qui propulsent l'industrie multiplieront les occasions de croissance dans la vente au détail et les services de restauration», selon Agriculture et Agroalimentaire Canada, qui collige ces données et définitions.


«Pourquoi je me suis lancé»


C'est par nécessité que Daniel Addey-Jibb a cofondé la Microbrasserie Le Castor de Rigaud, qui se spécialise dans la production de bières biologiques. Charpentier depuis près de 15 ans, M. Addey-Jibb est frappé de plein fouet par la dernière crise économique. «Pour payer le loyer, on a commencé le brassage maison», explique-t-il. Mais avant d'ouvrir officiellement en 2012, il a dû surmonter de nombreux écueils. Obtenir du financement, par exemple, s'est avéré particulièrement complexe. «On a reçu un peu d'aide du CLD [centre local de développement], mais le financement devait toutefois être garanti par notre entreprise de construction. La BDC [Banque de développement du Canada] vient de nous faire un prêt, après deux ans d'activité. Encore une fois, c'est garanti par notre entreprise de charpenterie... Les [prêteurs] voient les microbrasseries comme des restaurants.»


Même une fois lancé, l'entrepreneur fait face à de nombreux défis. De petits brasseurs québécois, «il y en a des centaines», affirme-t-il. Ils sont plusieurs à se disputer le marché, et les grands de ce monde, les Labatt et autres Molson, n'entendent pas céder leur place facilement. Ces derniers «détiennent les réfrigérateurs dans les supermarchés, les autres produits sont sur les tablettes, au chaud. La température a un gros impact, puisque nos produits se conservent beaucoup moins longtemps.»


À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Sécurité alimentaire : comment se rapprocher du risque zéro ?

BLOGUE. Quand il est question de sécurité alimentaire, le risque zéro n’existe pas. Mais on peut ...

L'avocat continue de gagner en popularité en Occident

22/01/2019 | AFP

Une tendance qui devrait se poursuivre, mais connaître un petit ralentissement en 2019, selon le responsable de la WAO.

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?