Le capital-risque montréalais à la recherche de l'anti-Zuckerberg


Édition du 22 Septembre 2018

Ce professeur qui rêve de se lancer en affaires, mais qui hésite ; ce vice-président qui a toujours les bonnes solutions, mais dont la carrière plafonne ; ce travailleur autonome qui n'a pas les moyens de créer sa propre entreprise : à l'heure où on déboulonne ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À quoi tient le succès d'un capital risqueur?

07/09/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La chance et la réputation. Certainement pas le talent, ni le flair, selon une étude de Harvard, IESE et Yale

Les capital-risqueurs autochtones sont de plus en plus actifs

23/08/2018 | François Normand

Investissement Premières Nations du Québec, fondé en 2001 par cinq partenaires, ressemble à Investissement Québec.

À la une

Entrepreneuriat : quand la démographie s’en mêle

Édition du 20 Octobre 2018 | Julie Cailliau

En plein mois de l'entrepreneuriat, permettez-moi de vous parler de... main-d'oeuvre. Oui, encore, la fameuse, la ...

La puissance de savoir dire non avec tact

BLOGUE INVITÉ. Comme toute compétence, savoir dire non demande de l’expérience et de la pratique.

L'allemande HelloFresh avale Chefs Plate

Ensemble, leurs ventes atteindront les 200M$. La concurrence s'intensifie pour Goodfood, Miss Fresh et Cook it.