La Financière Banque Nationale prend le virage Québec

Publié le 10/12/2010 à 15:02, mis à jour le 10/12/2010 à 15:07

La Financière Banque Nationale prend le virage Québec

Publié le 10/12/2010 à 15:02, mis à jour le 10/12/2010 à 15:07

Par Dominique Beauchamp

[Photo : Benjamin Nantel]

Deux semaines après la mise à pied de 35 personnes à sa filiale de courtage, la Banque Nationale montre qu'elle a bel et bien l'intention de bien servir les entreprises québécoises.


La filiale de courtage de la Banque Nationale ne fait pas le poids par rapport à ses rivaux canadiens quand vient le temps de financer les grandes sociétés dans le secteur pétrolier par exemple, mais Financière Banque Nationale tire son épingle du jeu, dans sa cour.


La Banque Nationale est le prêteur d'Uni-Sélect et vient de lui allonger une marge de crédit de 200 millions de dollars et un prêt à terme de 200 millions de dollars pour financer l'acquisition du leader américain de la peinture de carrosserie, au coût de 219 millions de dollars.


Financière Banque Nationale pilote aussi les deux émissions de titres qu'émet Uni-Sélect : une débenture convertible de 45 millions de dollars, versant un intérêt de 5,9 % ainsi que des droits de souscription pour l'achat d'actions de 45 millions.


Il s'agit d'une prise ferme, c'est-à-dire que le courtier achète les titres pour les revendre ensuite à ses clients.


La Financière Banque Nationale a aussi conseillé Uni-Sélect pour la réalisation de la transaction.


À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

À la une

DavidsTea vendra maintenant ses thés en épicerie

Il y a 55 minutes | Martin Jolicoeur

Il s'agit d'un revirement de stratégie complet pour la montréalaise, inscrite au Nasdaq.

D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

Il y a 44 minutes | Denis Lalonde

D-Box a vu sa perte nette reculer à 229 000$ pour son 1er trimestre, grâce à une hausse de 17% de ses revenus.

Tinder: sulfureuses accusations et poursuite judiciaire

13:49 | AFP

Ils l'accusent d'avoir «manipulé» les informations financières pour les priver de milliards de dollars leur revenant.