La Financière Banque Nationale prend le virage Québec

Publié le 10/12/2010 à 15:02, mis à jour le 10/12/2010 à 15:07

La Financière Banque Nationale prend le virage Québec

Publié le 10/12/2010 à 15:02, mis à jour le 10/12/2010 à 15:07

Par Dominique Beauchamp

[Photo : Benjamin Nantel]

Deux semaines après la mise à pied de 35 personnes à sa filiale de courtage, la Banque Nationale montre qu'elle a bel et bien l'intention de bien servir les entreprises québécoises.


La filiale de courtage de la Banque Nationale ne fait pas le poids par rapport à ses rivaux canadiens quand vient le temps de financer les grandes sociétés dans le secteur pétrolier par exemple, mais Financière Banque Nationale tire son épingle du jeu, dans sa cour.


La Banque Nationale est le prêteur d'Uni-Sélect et vient de lui allonger une marge de crédit de 200 millions de dollars et un prêt à terme de 200 millions de dollars pour financer l'acquisition du leader américain de la peinture de carrosserie, au coût de 219 millions de dollars.


Financière Banque Nationale pilote aussi les deux émissions de titres qu'émet Uni-Sélect : une débenture convertible de 45 millions de dollars, versant un intérêt de 5,9 % ainsi que des droits de souscription pour l'achat d'actions de 45 millions.


Il s'agit d'une prise ferme, c'est-à-dire que le courtier achète les titres pour les revendre ensuite à ses clients.


La Financière Banque Nationale a aussi conseillé Uni-Sélect pour la réalisation de la transaction.


À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.