Échouer fait mal, sauf que...


Édition du 18 Avril 2015

L'échec en affaires fait mal. Très mal. Tous les entrepreneurs que nous avons interviewés pour ce reportage en savent quelque chose. Malgré tout, ils ne regrettent pas d'avoir pris de grands risques, sans lesquels ils n'auraient pas innové. Ils ont soigné leurs ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les gens d'affaires québécois tentent de garder le moral

La confiance des patrons de PME au Canada retombe au niveau occupé lors de la crise financière, avertit la FCEI.

À la une: Réal Bouclin, l'homme aux 3 G$ d'actifs

18/04/2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, Réal Bouclin, l’homme aux 3 G$ d’actifs.

À la une

Financement du terrorisme: Paul Desmarais Jr face à la police

La justice s’interroge sur le rôle des actionnaires de Lafarge dans l’enquête sur les activités syriennes.

Rebaptiser la CSeries? Évident mais pas simple

BLOGUE INVITÉ. Le branding d’Airbus est plus rassurant. Mais changer le nom d'un produit n'est pas mince affaire.

Airbus veut rapidement renommer la CSeries de Bombardier

Lorsqu'il aura pris les commandes de la CSeries plus tard cette année, le géant européen veut la rebaptiser à son nom.