Les transformateurs alimentaires à la conquête des Amériques

Publié le 13/03/2010 à 00:00

Les transformateurs alimentaires à la conquête des Amériques

Publié le 13/03/2010 à 00:00

Par Alain Duhamel

À l'étroit dans le marché québécois, les industriels de l'alimentation envisagent de plus en plus leur croissance par l'acquisition d'entreprises hors du Québec.


L'an dernier, la Coop Fédérée a racheté les installations céréalières d'Agronomy Company en Ontario, et le réseau de distribution au détail d'Agromart, dans les provinces Maritimes. Pour sa part, Industries Lassonde a acquis Apple Valley Juice, une petite entreprise ontarienne spécialisée dans la fabrication du jus de pommes.


La famille Fontaine, propriétaire de Délimax veaux lourds, de Saint-Hyacinthe, s'est associée aux Catelli, du New Jersey, pour former l'un des plus importants groupes de production, de transformation et de distribution de viande de veau et d'agneau des États-Unis.


Agropur et Saputo se renforcent à l'étranger


En moins de deux ans Agropur a acquis six usines de transformation au sud de la frontière. " Il devient important pour assurer la croissance de notre coopérative, d'investir à l'étranger ", a expliqué Serge Riendeau, président d'Agropur, dans son rapport aux membres de la coopérative laitière.


Les activités de l'entreprise hors du Canada comptent pour environ le quart de son chiffre d'affaires de 3,1 milliards de dollars. D'ici quelques années, les fromageries américaines d'Agropur produiront deux fois plus de fromage que celles du Canada.


" Ces mouvements vers le sud permettent aussi à l'organisation de se protéger d'une ouverture éventuelle des frontières laitières canadiennes qui surviendrait à la suite d'un accord à l'Organisation mondiale du commerce ", a ajouté M. Riendeau.


Depuis qu'elle est entrée en Bourse en 1997, Saputo a conclu une vingtaine d'acquisitions d'entreprises dans les Amériques et en Europe. Celles-ci ont propulsé le transformateur montréalais au 12e rang du palmarès mondial de l'industrie laitière établi par le Groupe Rabobank.


" Nous cherchons à poursuivre notre croissance surtout par des acquisitions, a confirmé Lino Saputo Jr, président et chef de la direction, devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le 9 février. Nous voulons croître à l'international. "


Un secteur en mouvement


Depuis 2000, l'industrie nord-américaine des aliments et des boissons se consolide : en huit ans, 1 439 entreprises canadiennes et américaines ont changé de mains, selon une compilation établie récemment par Deloitte. Plus des deux tiers des transactions ont été réalisées dans le secteurs des viandes et des aliments emballés, plus touchés par les nouvelles tendances des mets préparés et du prêt-à-manger, où les marges bénéficiaires sont plus élevées.


" Beaucoup de transactions ont eu lieu dans l'industrie qui ont été générées tant par les transformateurs que par des fonds d'investissements ", dit Patrick Khouzam, du groupe consommation de Deloitte.


La mouvance du secteur nord-américain de la transformation alimentaire et des boissons ne semble pas freiner les ambitions de Lino Saputo. " Alors qu'il y a de moins en moins d'occasions d'acquisitions au Canada, les États-Unis offrent encore un excellent potentiel de croissance. Ce marché est très segmenté et nous y voyons la possibilité de croître davantage dans les années à venir. "

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Burger King songerait à acheter Tim Hortons

24/08/2014

La chaîne de hamburgers Burger King serait en discussion pour acheter la chaîne de café et de beignets torontoise.

Orage revendue à son fondateur

Mis à jour le 29/09/2014

Coalision, l’entreprise propriétaire des marques Lolë, Paradox et Orage, revend cette dernière ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 4 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Sears Holdings se déleste de sa filiale canadienne, Desjardins grossit à Paris, une application anti-corruption...

Bourse: le marché des premiers appels à l'épargne encore gelé au Canada

Il y a 42 minutes | Yannick Clérouin

Les entrées en Bourse dans le monde devraient connaître un record en 2014. C'est loin d'être le cas au Canada.

Le CP veut doubler ses bénéfices d'ici 2018

06:46

Un analyste qui vient de relever sa cible pour le titre qualifie de spectaculaire le redressement du CP.