Trump voit «certaines choses bouger» à propos de la Corée du Nord

Publié le 07/11/2017 à 06:19

Trump voit «certaines choses bouger» à propos de la Corée du Nord

Publié le 07/11/2017 à 06:19

Par AFP

Poignée de mains avec le président Sud-Coréen Moon Jae-In (Getty)

Le président américain Donald Trump a fait état mardi de "beaucoup de progrès" sur la question nord-coréenne et salué le rôle «très utile» de Pékin dans ce dossier, à l'issue d'une rencontre à Séoul avec son homologue sud-coréen Moon Jae-In.


«Oui, je vois certaines choses bouger», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune à Séoul, sans donner de précisions. «Je pense que nous faisons beaucoup de progrès.»


Pyongyang est «une menace mondiale qui appelle une action mondiale», a-t-il réaffirmé, tout en disant que son homologue chinois Xi Jinping avait «été vraiment très, très utile».


«Nous espérons que, de la même manière, la Russie sera utile», a poursuivi le chef d'Etat américain lors de la seconde étape de son marathon diplomatique en Asie.


A côté de son homologue sud-coréen, qu'il avait en septembre critiqué pour avoir prôné un dialogue avec Pyongyang, il a souligné que l'alliance entre Washington et Séoul était «plus importante que jamais».


Mais le président américain, qui défend l'idée que toutes les options sont sur la table pour régler le dossier nord-coréen, a redit mardi après-midi qu'il était prêt à utiliser l'option militaire «si nécessaire». 


La première visite officielle en Corée du Sud, jusqu'à mercredi, du président américain intervient après des mois de dégradation continue de la situation sur la péninsule.


En cause, l'intensification des programmes militaires de Pyongyang, qui a réalisé en septembre son sixième essai nucléaire -le plus puissant à ce jour- et testé plusieurs missiles potentiellement susceptibles d'atteindre le territoire américain.


La surenchère verbale et des échanges d'insultes entre le président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un ont également contribué à la montée des tensions.


«Au final, on trouvera une solution» au problème nord-coréen, a promis en début d'après-midi M. Trump à Camp Humphreys, QG des 28.500 militaires américains stationnés en Corée du Sud, à 90 km au sud de Séoul.


«On trouve toujours une solution, il faut qu'on trouve une solution», a-t-il ajouté.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Kim s'engage pour une «dénucléarisation complète» lors d'un sommet historique avec Trump

12/06/2018 | AFP

«C'est une énorme victoire pour Kim Jong Un, qui a fait un véritable coup avec son face-à-face avec le président.»

Trump reçoit Abe à cinq jours de son sommet historique avec Kim

07/06/2018 | AFP

«Toute mesure visant à restreindre le commerce mondial ne sert les intérêts d'aucun pays.»

À la une

Hydro-Québec réclame des tarifs «dissuasifs» pour la crypto

BLOGUE. L'énergéticien demande de tripler le prix du kilowattheure pour décourager l’industrie blockchain.

Gestion de l’offre: ce que Trump et cies ne vous disent pas

16/06/2018 | François Normand

ANALYSE GÉOPOLITIQUE - Un débat d’idées est le bienvenu, mais encore faut-il considérer tous les éléments. Les voici.

Les Bourses au rouge, sur fond de début de «guerre froide commerciale»

15/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

«On savait que la menace de tarifs sur la Chine était réelle mais on pensait que Washington allait finir par négocier»