Postmedia réduit son effectif de 10%

Publié le 26/06/2018 à 15:40

Postmedia réduit son effectif de 10%

Publié le 26/06/2018 à 15:40

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Postmedia Network fermera six journaux locaux et mettra fin à la publication de quatre autres publications, tout en supprimant environ 10% de l'effectif de sa chaîne des journaux. 


La compagnie a annoncé mardi qu'elle mettrait fin aux activités du «Camrose Canadian» et du «Strathmore Standard» en Alberta et du «Kapuskasing Northern Times», de l'«Ingersoll Times», de la «Norwich Gazette» et du «Petrolia Topic» en Ontario.


Il cessera également d'imprimer le «Graphic» au Manitoba, ainsi que le «Northern News» et le «Pembroke Observer» en Ontario.


Ces publications continueront d'avoir une présence numérique. L'éditeur continuera d'imprimer certaines publications hebdomadaires gratuites - le «Herald Leader» de Portage La Prairie, le «Kirkland Lake Northern News This Week» et l'hebdomadaire «Pembroke News» - dans ces trois communautés.


La société a également annoncé une réduction de personnel visant 10% des salaires de la chaîne de journaux d'ici à la fin de l'exercice financier, en août.


En novembre, Torstar et Postmedia ont annoncé avoir échangé un total de 41 publications, principalement en Ontario, pour cesser de publier la plupart d'entre elles, ce qui a entraîné la perte de 291 emplois.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

À la une

Est-ce si important que ça d'être intelligent émotionnellement?

Il y a 54 minutes | Geneviève Desautels

BLOGUE INVITÉ. La réponse est sans équivoque: oui! Voici pourquoi (et comment s'en servir à bon escient au travail)...

Le pilotage automatique, une stratégie pour réduire le risque

EXPERT INVITÉ. L'investissement programmé amène des avantages souvent passés sous silence.

Ère numérique, décès et complications

Il y a 3 minutes | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. En pleine ère numérique, les complications inattendues sont fréquentes après un décès.