10 choses à savoir vendredi

Publié le 16/03/2018 à 08:00

10 choses à savoir vendredi

Publié le 16/03/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 1: Cette plinthe chauffe votre maison en minant la cryptomonnaie. (Photo: QC)

Un «crypto-radiateur» pour chauffer la maison, les voitures autonomes de Lyft faites au Canada, un robot-avocat qui baisse le prix des billets d'avion et d'autres nouvelles à lire en ce vendredi 16 mars.


1- Cette plinthe chauffe votre maison en minant la cryptomonnaie. Est-ce là un exemple parfait de technologie gagnant-gagnant? La société française Qarnot Computing a récemment dévoilé le QC-1, alias le «crypto-radiateur». Comme son nom l’indique, l’appareil domestique chauffe la maison d’une part, et effectue les calculs nécessaires à l’existence des cryptomonnaies, d’autre part. Initialement conçu pour «miner» la monnaie Ethereum, il a été revu afin d’être adapté à d’autres monnaies numériques. Pour y parvenir, il mise sur deux puissantes cartes graphiques, un processeur et un logiciel Linux. Et la chaleur générée par les lourds calculs aide ensuite à vous garder au chaud, résume Ulyces.




2- Après Google, au tour de Lyft de faire assembler ses voitures autonomes au Canada. Plus exactement, la plateforme de taxi à la demande s’est entendue avec le géant ontarien Magna International afin de partager les frais de développement d’une technologie de véhicules autonomes qui pourra un jour automatiser ses services. C’est une combinaison parfaite, assure Sam Abuelsamid, analyste pour Navigant Research. «Magna sait comment concevoir et produire des véhicules. Ça ira de pair avec l’expertise logicielle de Lyft», dit-il, au New York Times.


3- Ce robot-avocat vous trouvera un billet d’avion à prix moindre, garanti. On ne s’en rend pas toujours compte, mais le prix des billets d’avion fluctue souvent, et rapidement. Parfois, en quelques heures à peine, leur prix peut baisser de quelques centaines de dollars. Ça a donné l’idée à un étudiant de Stanford de concevoir un robot capable de trouver ces baisses de prix, puis de trouver les lois et les règles imposées à l’industrie qui permettront à l’acheteur d’obtenir automatiquement le meilleur prix. «Même les billets les plus difficiles à rembourser peuvent l’être, au bout du compte», assure Joshua Bowder, qui a créé le robot appelé DoNotPay, à Yahoo. La beauté de la chose : DoNotPay peut être contacté par messagerie texte, tout simplement.


robot


4- Les États américains défient le fédéral en imposant leurs propres lois pro-neutralité du net. Après l’État de Washington, c’est au tour de la Californie, du New Jersey et de New York de considérer l’adoption de règles favorisant grandement le retour à une neutralité de l’Internet. Si ça se produit, c’est une grande majorité des internautes américains qui seront ainsi assujettis à ces lois, qui vont à l’encontre de la volonté de l’administration Trump de laisser les fournisseurs d’accès gérer le réseau comme bon leur semble. Et ces nouvelles lois vont plus loin que celles promulguées par la FCC (le CRTC américain) en 2015, sous l’égide de Barack Obama. Par exemple, elles interdisent aux fournisseurs de ralentir des services qui les agacent, comme Netflix. «Plus il y aura d’États qui se joindront au mouvement, plus on pourra démontrer l’appui du public à la neutralité d’Internet», résume Drew Hansen, représentant de Washington, à Fast Company.


5- Le chiffre du jour : 1 Canadien sur 5. Le nombre de répondants qui seraient prêts à abandonner leur droit de vote en échange d’une réduction de leurs dettes, selon un sondage Ipsos repris par BNN. 85% des répondants disent déjà faire des sacrifices importants pour rembourser cette même dette.


6- Wall Street ouvre sur une note hésitante, vendredi. Les soubresauts de l'administration américaine continuent de tester la patience des investisseurs, après une semaine durant laquelle les craintes d'une éventuelle guerre commerciale ont continué de donner le ton à l'actualité économique. Ce matin, Statistique Canada rend publiques des données sur les opérations internationales en valeurs mobilières. Dans notre revue boursière complète, il est aussi question de la nouvelle stratégie de Transat A.T., des résultats de WSP Global et des prévisions pour Adobe.


7- Walmart planche sur des drones fermiers pour aider ses fournisseurs. Mine de rien, les produits alimentaires comptent pour 56 pourcent des revenus totaux de la chaîne américaine, ce qui l’incite à essayer d’améliorer sa productivité de ce côté. Et un outil qu’elle semble considérer est la mise en service de drones automatisés dans les champs de ses fournisseurs. L’an dernier, Walmart a obtenu six brevets dont l’application semble être d’identifier à partir des airs les zones d’une culture infestées par des parasites, afin d’appliquer des insecticides de façon optimale et localisée. Un autre brevet explique comment ces mêmes drones pourraient transmettre des données directement au commerce le plus près indiquant quand les produits seraient prêts pour la collecte et la vente. «Voilà un exemple concret des initiatives de développement durable dont parlent les grandes entreprises depuis longtemps», explique Jayson Lusk, professeur d’économie et d’agriculture de l’Université Purdue, à Reuters.


8- Bientôt en orbite : les US Space Corps. «L’espace est une zone militaire au même titre que le sol, l’air et la mer», a récemment affirmé Donald Trump. Ses détracteurs ont immédiatement ridiculisé sa remarque, mais ça ne signifie pas pour autant que l’idée est morte et enterrée. Au contraire : le projet est supporté par un nombre de membres du Congrès américain, et même si l’Armée américaine n’est pas en faveur, la volonté de l’Oncle Sam d’être l’épicentre de l’exploration spatiale privée au fil des prochaines décennies risque d’entraîner de nouveaux besoins, dont la protection du matériel en orbite des concurrents d’autres pays. «L’autre raison : l’armée actuelle n’est pas bonne pour gérer des missiles et des fusées. Repartir de zéro avec une nouvelle agence réglerait ce problème», estime Quartz.


US


9- Cette start-up peut sauvegarder votre cerveau sur un serveur. Seul bémol : le taux de fatalité est de 100 pourcent. C’est le fantasme de nombreux romans de science-fiction : pouvoir effectuer une copie de sûreté de son cerveau sur des systèmes informatiques. Et c’est à peu de choses près ce que la société américaine Netcome compte faire. Grâce à une technique très sophistiquée d’embaumement, Netcome dit pouvoir non seulement préserver le cerveau humain, mais aussi en faire une copie de sûreté recréée dans une simulation logicielle. Seul bémol : pour que ça fonctionne, ça prend un cerveau entier et tout frais. Ce n’est donc pas pour tout le monde, et l’entreprise cible surtout les gens malades en phase terminale, explique le Technology Review du MIT. Et la demande semble au rendez-vous : il y a déjà une liste d’attente!


cerveau


10- Ce protecteur d’écran pour iPhone intègre d’ingénieuses touches de raccourci. Les propriétaires d’un des plus grands modèles d’iPhone auront assez de cinq doigts pour accéder à toutes les commandes tactiles à l’écran grâce au protecteur Intelli+, qui vient d’apparaître sur Kickstarter. Son astuce : des circuits intégrés permettant de taper au bas de l’écran pour accéder aux commandes situées tout au haut de ce dernier. Pas bête!




Sources: BNN, Fast Company, Les Affaires, Quartz, Reuters, Technology Review, The New York Times, Yahoo, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

Hydro-Québec promet la fin des pannes. Louer des vêtements chez WeWork. Ces oeillères sont pour le travailleur moderne!

10 choses à savoir jeudi

18/10/2018 | Alain McKenna

La 5G au Canada en dernier, la solution simple à la pénurie de main-d'oeuvre, vous voudrez ce robot serviteur chez vous!

À la une

10 choses à savoir vendredi

Hydro-Québec promet la fin des pannes. Louer des vêtements chez WeWork. Ces oeillères sont pour le travailleur moderne!

Faute de déclaration, un héritage peut être confisqué aux douanes

BLOGUE INVITÉ. Un liquidateur ne peut envoyer plus de 10 000$ par la poste aux héritiers vers les É-U sans le déclarer.