10 choses à savoir vendredi

Publié le 13/10/2017 à 08:20

10 choses à savoir vendredi

Publié le 13/10/2017 à 08:20

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 10: Une aide d’urgence littéralement descendue du ciel! (Photo: Youtube)

Votre deuxième langue ne devrait pas être l'anglais dit Tim Cook, le pétrole bientôt à 10$US, cette aide d'urgence descendue du ciel et 7 autres choses à savoir en ce vendredi 13 octobre.


1- Le prix du baril de pétrole va s’effondrer à 10$US d’ici six à huit ans. Il faut toujours se méfier des prédictions chocs faites par les experts qui défilent sur la chaîne financière CNBC. Celle de Chris Watling, président de Longview Economics, a néanmoins piqué notre curiosité. La révolution des véhicules électriques au cours des prochaines années signifie la fin des prix élevés du pétrole, selon le stratège britannique. Conséquence: d’ici six à huit ans, le prix du baril de pétrole, qui se situe à plus de 57$US ce vendredi, risque de s’effondrer à 10$US. M. Watling souligne que 70% des ressources pétrolières sont utilisées pour le transport. Nous l’avons oublié, mais le pétrole n’a pas toujours été le moteur de l’économie mondiale, a-t-il dit en entrevue. «Le virage vers les énergies durables(solaire, éolien, etc.) s’accélère et les choses changent», soutient M. Watling. Paris a annoncé cette semaine qu’elle veut éliminer les voitures à essence de la ville d’ici 2030. Et en Angleterre, la municipalité d’Oxford vient aussi de faire connaître son projet d’interdire les véhicules à essence ou diesel d’une partie de son centre-ville à compter de...2020. La capitale de la Norvège, Oslo, va pour sa part barrer la route à toutes les voitures à essence ou diesel dans son centre-ville dès 2019. Est-il farfelu de prédire un baril de pétrole à 10$US d’ici quelques années? Nous n’avons même pas évoqué une récession dans un tel scénario, qui ferait chuter la consommation mondiale de carburant.


2- Quand les pétrolières se mettent à acheter des fabricants de chargeurs électriques… Signe des temps, la pétrolière européenne Shell a annoncé hier avoir mis la main sur le spécialiste des bornes de chargement pour voitures électriques européen NewMotion, pour une somme non-spécifiée. NewMotion sera entièrement intégré à la Royal Dutch Shell, tout comme son réseau de 30000 bornes résidentielles et commerciales actuellement en service aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Shell souhaite ainsi élargir l’offre du fabricant, et donner à ses clients «la possibilité de charger leurs véhicules à la maison, au boulot, ou en route», selon Business Insider. Ce geste confirme la volonté du PDG de Shell, Ben van Beurden, de diversifier les opérations de la pétrolière vers d’autres formes de distribution d’énergie, afin de rester compétitif dans un monde où les énergies renouvelables remplacent de plus en plus rapidement les énergies fossiles.


3- Voici pourquoi Tim Cook pense que votre seconde langue ne devrait pas être l'anglais. Le PDG d’Apple croit que la programmation informatique est la deuxième langue la plus importante à apprendre, peu importe le pays. L’homme d’affaires américain est de passage en France, ces jours-ci, dans le cadre d’un séjour prolongé en Europe visant sans doute à redorer le blason d’Apple là-bas, où sa situation fiscale en fait rager plus d’un. Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du site français Konbini, Cook explique que «si j’étais un élève français âgé de 10 ans, je pense qu’il serait plus important d’apprendre la programmation que l’anglais. Je ne dis pas qu’il ne faut pas apprendre l’anglais, mais voilà un langage avec lequel vous pouvez vous exprimer auprès de 7 milliards d’humains dans le monde. Je pense que la programmation devrait être enseignée dans toutes les écoles publiques de la planète.»



4- Ces boutiques de meubles éphémères pour Souris-Mini vous feront-elles craquer? La marque surtout connue pour ses vêtements pour bébés tente un grand coup en ajoutant du mobilier, de la literie, et d’autres articles pour la maison à son catalogue. Pour mieux faire connaître cette nouvelle gamme de produits, l’entreprise de Québec ouvrira des boutiques éphémères à certains endroits de la province, puis ailleurs au Canada, notamment à Toronto et à Calgary. Pour Souris-Mini, c’est aussi une façon d’attirer une clientèle de plus en plus réticente à visiter des centres d’achats, préférant acheter leurs articles pour bébés directement sur Internet. On saura bientôt si la stratégie fonctionne : une première boutique éphémère signée Souris-Mini vient tout juste d’ouvrir ses portes à la Place Rosemère, en banlieue nord de Montréal.


souris


5- Imposer les plus riches réduirait les inégalités sans diminuer la croissance, assure le FMI. Le Fonds monétaire international a fait une sortie remarquée, il y a deux jours, se posant essentiellement contre la réforme fiscale proposée par le président américain Donald Trump, mais surtout, donnant des munitions à tous ceux qui souhaitent voir une réduction des inégalités entre les plus et les moins fortunés, partout sur la planète. L’organisme a donc utilisé son rapport fiscal semi-annuel pour démolir cette idée selon laquelle hausser les impôts des gens et des entreprises les plus riches nuirait à la croissance économique, expliquant que «les résultats empiriques ne soutiennent en rien cet argument, du moins en ce qui a trait à des niveaux (de taxation) progressifs qui ne seraient pas excessifs», lit-on dans le Guardian. En 1981, le niveau d’imposition le plus élevé dans les pays les plus riches de l’OCDE se situait à 62%, comparativement à 35% aujourd’hui. L’IMF conclut que pour corriger le problème, les politiques fiscales devraient prioriser l’aide aux gens ayant le plus faible revenu.


6- Ce n'est pas parce que nous sommes le vendredi 13 que les investisseurs craignent une hausse trop rapide de la Bourse. Les indices Dow Jones et S&P 500 affichent une modeste hausse et devraient, à moins d'un revirement majeur, enchaîner une cinquième semaine positive consécutive. L'agenda économique est costaud ce vendredi aux États-Unis. En revanche, il n'y a aucune statistique publiée au Canada ce vendredi. Dans notre revue boursière complète, il est également question de TFI International, de l'optimisme entourant Saputo et des petites victoires de Prometic Sciences de la Vie.


7- Des «aquariums virtuels» pour remplacer la sécurité dans les aéroports. Dites adieu aux tapis roulants et aux rayons X. Dans le terminal 3 de l’aéroport de Dubaï, les passagers n’auront plus qu’à déambuler dans un tunnel affichant des images inspirées d’un aquarium pour se rendre à leur porte d’embarquement. Ce tunnel compte également 80 caméras qui prennent un croquis détaillé du visage des gens passant devant elles, ce qui permet de bien les identifier. Si le système ne trouve rien de suspect à leur présence, un feu vert au bout du tunnel les laisse filer vers leur avion. Sinon, un feu rouge allume et des agents procéderont à une fouille plus détaillée. Et pourquoi un aquarium? «Les poissons sont une forme de divertissement qui attirel’œil des passants, ce qui permet aux caméras de capter leur visage sous différents angles», explique Obaid Al Hameeri, directeur adjoint aux Affaires étrangère de Dubaï, au site The National. C’est une expérience sans doute plus divertissante que la mine patibulaire de certains agents de sécurité de l’aéroport Montréal-Trudeau…


dubai


8- Accroître le nombre de passagers en avion sans les entasser comme des sardines? Ça se peut. Le besoin incessant des lignes aériennes d’accroître leurs revenus a un impact fort incommodant sur la plupart des voyageurs : l’espace toujours plus restreint entre les sièges. En plus des nouveaux frais qui apparaissent tous les jours pour des bagages en trop, une collation en route, et quoi encore. À tel point que les gouvernements doivent s’en mêler pour assurer un minimum de respect des passagers par les voyagistes! Il existe pourtant des solutions simples qui feraient l’affaire de tout le monde. Par exemple, la revue The Economist cite un fabricant californien qui a conçu des sièges d’avion en thermoplastique dont la composition permet de réduire de 66% l’épaisseur des dossiers sans affecter leur confort. Ça fait une différence notable! Un autre exemple? Déplacer la pochette de rangement où on empile les magazines et les documents vers le haut, afin de dégager les genoux des occupants. Quelques pistes de solution à considérer, car à l’heure actuelle, une personne de taille moyenne (1,80m) n’a guère plus d’un ou deux centimètres de jeu entre les sièges de la classe économique de la plupart des grandes lignes. Et l’option de passer à la classe affaires n’est pas dans les budgets de tous…


9- Google est désormais 100% vert. En 2007, l’entreprise de Mountain View s’est engagée dans un plan de dix ans visant à être carboneutre, à aider la cause environnementale et à utiliser 100 pourcent d’énergie renouvelable. Cette semaine, elle a confirmé que c’était chose faite. «En 2017, Google atteindra 100 pourcent d’énergie renouvelable pour l’ensemble de nos opérations, incluant nos centres de données et nos bureaux. Cela signifie que nous achetons directement suffisamment d’électricité solaire et éolienne pour compenser pour toute l’électricité que nous consommons, mondialement», résume Google sur son blogue. Pour rapidement ramener ses émissions de carbone à zéro, Google a mis en place un plan de compensation investissant dans des projets de réduction d’émissions à l’extérieur de ses opérations. Son prochain défi : éliminer ces compensations en étant réellement carboneutre, et partager publiquement ses outils et les standards créés pour mesurer ces changements afin d'aider d'autres entreprises à en faire autant.


google


10- Cette aide d’urgence est littéralement descendue du ciel. Plusieurs se demandent comment les drones se tailleront une place bien à eux dans le marché de la livraison commerciale. La jeune entreprise DelivAir a peut-être mis le doigt sur le bon filon : le dépannage à distance. Besoin d’une pièce pour réparer votre vélo en pleine randonnée? D’une collation d’urgence après avoir oublié votre lunch? C’est le genre de situations où une livraison express peut faire la différence. Et le genre de situations où une aide venue du ciel sera tout particulièrement appréciée, si on se fie à cette vidéo du service de DelivAir :




Sources: Business Insider, Facebook, Fast Company, Google, Les Affaires, The Economist, The Guardian, The National, Youtube.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

Un crash du Bitcoin en 2018 serait catastrophique, le Black Friday québécois approche, ce drone-taxi rentable en 2 ans.

10 choses à savoir lundi

11/12/2017 | Alain McKenna

Des péages à 40$, ce shampoing Hoed & Shoulders fait un tabac, le coeur miniature canadien qui va sauver les pharmas.

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...