10 choses à savoir vendredi

Publié le 11/08/2017 à 09:28

10 choses à savoir vendredi

Publié le 11/08/2017 à 09:28

Par Yannick Clérouin et François Remy

Point 1: broyant du noir au Canada, Tim Hortons file à l'anglaise...

Bon vendredi 11 août! Voici 10 informations qui méritent votre attention ce matin.


1. Tim Hortons boit la tasse à domicile, mais elle met les bouchées double au Royaume-Uni. L’expansion outre-Atlantique de la chaîne canadienne était connue de longue date mais les chiffres des ventes publiés la semaine dernière se montraient contrariants. Poussant un analyste à demander si cette mauvaise passe n’était pas attribuable aux tensions avec les franchisés au Canada et aux États-Unis. Or, une entreprise ne doit-elle pas maîtriser pleinement son marché domestique avant de s’étendre ? Non, Tim Hortons a l’Écosse, l’Irlande et la Grande-Bretagne au menu. «Nous sommes actuellement à la recherche d'un certain nombre de membres tenaces et enthousiastes pour rejoindre l'équipe à temps plein dans de nouveaux endroits de la région de Glasgow», peut-on lire notamment sur Reed, le premier site britannique de recherche d’emploi. De serveur à «boulanger», en passant par gestionnaire de restaurant, les offres affichent un salaire horaire compris de 7 à 8,50 £ (11,5 à 14$) pour les premiers ou une rémunération annuelle jusqu’à 28000 £ (46000 $) pour diriger une enseigne à Manchester. Tim Hortons dit s’attendre pour ses nouveaux points de vente à un accueil aussi chaleureux que pour sa première ouverture dans la plus grande ville écossaise. Elle prévient toutefois les dizaines de candidats: «ce sera difficile, mais votre travail acharné sera récompensé à mesure que nous nous étendons».


Files devant le restaurant (@DonDobson)


2. Amazon veut désormais jouer les «scalpers». Ceux qui travaillent près du Centre Bell–comme votre humble équipe des 10 choses– croisent souvent les revendeurs de billets bourrus les soirs de partie des Canadiens. Ces vendeurs itinérants pourraient affronter un nouveau concurrent de taille: Amazon. Selon Reuters, le géant du commerce en ligne chercherait à nouer des partenariats avec des exploitants de salles de spectacles, une offensive qui risque de court-circuiter les acteurs dominants du secteur comme Ticketmaster. Si l’entreprise dirigée par Jeff Bezos réussit, ce sera une xième tentative du plus important détaillant en ligne du monde de profiter de son immense bassin de clients et de son grand pouvoir d’achat pour ébranler un autre marché lucratif. Les consommateurs vont certainement accueillir à bras ouverts un nouvel acteur dans ce domaine, eux qui se plaignent des frais de transaction exigés par les intermédiaires et des prix élevés des billets de spectacles ou d’événements sportifs, souligne Reuters. Ticketmaster est le premier distributeur de billets de spectacles aux États-Unis. Il est aussi le chef de file au Québec, grâce notamment au réseau Admission. Ceux qui ont essayé de perturber ce marché ce sont jusqu’ici buté à un obstacle majeur: les solides relations que Ticketmaster a bâties avec les exploitants de salles de concert, arénas et autres amphithéâtres. Amazon a certes les moyens financiers pour perturber la mainmise de Ticketmaster, mais elle devra tout de même investir massivement pour convaincre les exploitants de salles de spectacles ou d’événements sportifs de lui céder les droits de revente des billets.


3. Elon Musk, un patron sadique? Le fondateur de Tesla se défend de «fausses anecdotes» extraites de sa biographie et revenues dans l’actualité cette semaine. Dans l’ouvrage L’homme qui va changer le monde de 2015 (Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future), l’auteur raconte la mésaventure de Mary Beth Brown, l’ancienne assistante de Musk, qui avait demandé une copieuse augmentation de salaire après 12 ans de loyaux services. Ce à quoi le dirigeant aurait répondu par un congé de 2 semaines durant lesquelles Mary Beth devrait évaluer son importance au sein de la société. À son retour, elle aurait été licenciée sans ménagement. Faux! Si la biographie reste «correcte la plupart du temps», le récit serait «truffé d’erreurs et n'a jamais été vérifié indépendamment, malgré ma demande de le faire», a réagi sur Twitter Elon Musk. L'adjointe avait été «une aide incroyable pendant plus de 10 ans, mais à mesure que la complexité de l'entreprise augmentait, le rôle exigeait plusieurs spécialistes et non plus une personne généraliste». Et d’ajouter que Mary Beth Brown a reçu «52 semaines en salaire et actions en reconnaissance de sa grande contribution».



4. Des diplomates canadiens victimes d’une «attaque sonique». Vous n’en croiriez probablement pas vos oreilles si votre collègue vous le racontait. Tant on se croirait dans une fiction d’espionnage. Mais Ottawa et Washington ont confirmé jeudi l'ouverture d'une enquête concernant une série d'incidents touchant du personnel de l’ambassade à La Havane. Selon de hauts responsables américains cités par CNN sous couvert d'anonymat, la piste d'une attaque à l’arme sonique serait explorée. L'affaire daterait déjà de plusieurs mois. Des diplomates auraient commencé à se plaindre «de divers symptômes physiques inhabituels» avant d'être rapatriés «pour raisons médicales». Le gouvernement canadien a précisé qu'un de ses diplomates avait subi une perte d'audition, tout comme des membres de sa famille et plusieurs collègues américains, et a assuré travailler activement pour déterminer les causes. Les touristes en provenance de notre pays ne devraient toutefois pas s’inquiéter lors de leurs déplacements à Cuba. À bon entendeur…


5. Le Netflix du sport débarque au Canada. La décision de Disney de mettre fin à son entente de distribution avec Netflix pour lancer son propre service de streaming(diffusion en continu) qui mettra notamment en vedette ses chaînes sportives ESPN en 2019 a créé une onde de choc dans l’univers de la télé. Si cette décision semble audacieuse de la part de Disney, on peut comprendre pourquoi le géant du divertissement tente de faire cavalier seul dans la distribution de ses contenus auprès des consommateurs: les services de diffusion en continu se multiplient sur le Web. À preuve, DAZN, que l’on peut qualifier de Netflix du sport, fait son entrée au pays. Celle-ci a acquis les droits de diffusion canadiens de tous les matchs de la Ligue de football américaine(NFL) pour la saison 2017. Elle devient ainsi l’unique diffuseur des matchs de la NFL Game Pass, qui comprend l’ensemble des parties du dimanche. En entrevue à Bloomberg TV, le chef de la direction de DAZN, James Rushton, a expliqué sa décision de lancer son service au Canada avant les États-Unis. «Le marché canadien de la diffusion en continu est exceptionnel comme on peut le voir avec la pénétration de Netflix et les amateurs de sports du pays sont parmi les plus passionnés du monde.» Les mordus de football américain devront allonger 20$ par mois ou 150$ pour un abonnement annuel à ce service. On ne sait pas pour l’heure si DAZN vise un jour ajouter le hockey à son offre. Chose certaine, les RDS et TVA Sports de ce monde vont faire face à une rivalité croissante dans les prochaines années. Imaginez si Disney lançait une chaîne sportive en français au Canada accessible sur le Web dans quelques années...



6. Wall Street encaisse un autre coup géopolitique, Telus déçoit, Québecor et Canadien Tire séduisent encore... Aura-t-on droit à une troisième journée de baisse sur les marchés à cause notamment des inquiétudes géopolitiques? C'est ce qui semble se dessiner à Wall Street, où les indices se dirigent vers un recul à l'ouverture. À l'agenda économique aux États-Unis, l'indice des prix à la consommation de juillet. Les économistes prévoient une hausse de 0,2% par rapport au mois dernier. Deux dirigeants de la Réserve fédérale américaine, Robert Kaplan et Neel Kashkari, prononcent aussi des allocutions. À lire dans notre rendez-vous quotidien de Ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture.


7. La plus importante récolte financière pour une start-up spécialisée dans le bitcoin.  Le portefeuille californien de devises numériques en ligne Coinbase a complété le plus grand cycle de financement traditionnel du secteur de la cryptographie: une levée de 100 millions de dollars américains auprès d'investisseurs en capital de risque. Cela indiquerait-il que l’industrie se consolide, s’interroge l’heureuse cueilleuse de fonds.



8. Le propriétaire chinois du Cirque du soleil dans le collimateur des gendarmes financiers. Pékin mène depuis juin une offensive inattendue contre les conglomérats privés bien connectés politiquement. Et pour cause, la frénésie de leurs acquisitions à l'étranger et leur endettement colossal sont désormais jugés menaçants pour le système financier chinois. Fer de lance de l'expansion chinoise à l'étranger, on pensait intouchable le fond Fosun, actionnaire du Cirque du soleil. Les régulateurs chinois enquêtent désormais sur les prêts potentiellement risqués accordés à ce grand groupe, Pékin dénonçant volontiers les emplettes «irrationnelles» de ces firmes. Sentant le vent tourner, le milliardaire Guo Guangchang, patron de Fosun avait fait un éloge appuyé de ce serrage de vis des autorités. «Si l'on n'agit pas, les étrangers nous prendront simplement comme des idiots aux poches pleines d'argent», avait-il ensuite ironisé. Est-ce que cela explique pourquoi le Cirque du Soleil met le paquet en Chine? Une décennie après avoir fait ses débuts sur le marché chinois, l’entreprise cofondée par Guy Laliberté s’y attaque avec un plan ambitieux: elle va non seulement présenter une tournée d'un nouveau spectacle dans sept villes, mais elle va y établir, à l’instar de ce qu’elle fait à Las Vegas, un spectacle résident dans un théâtre à la fine pointe de la technologie spécialement conçu à cette fin.


9. En plus d’être des temples du savoir, certaines bibliothèques ont également la particularité d’être de véritables monuments. Le Figaro Immobilier en a sélectionné dix à l’architecture époustouflante dont, en premier lieu, celle du Trinity College. Fondée en 1592, la plus vieille et la plus prestigieuse université d’Irlande abrite une fabuleuse bibliothèque, qui ne contient pas moins de cinq millions d’ouvrages. Nous épinglons ici la bibliothèque nationale de Pékin, la plus grande bibliothèque d’Asie et la troisième plus grande du monde, avec près de 26 millions de livres; la nouvelle bibliothèque d’Alexandrie, construite à l’endroit où se trouvait autrefois la bibliothèque la plus fameuse du monde antique, qui dispose de l’une des plus grandes salles de lecture au monde, occupant sept des onze étages du bâtiment principal; et enfin la bibliothèque privée de Zhongshuge-Hangzhou, située dans un centre commercial à 30 kilomètres du coeur de Shanghaï, pensée par les architectes comme une «cathédrale de livres».






10. Si vous n'avez pas encore visité Paris, cette vidéo tournée à l'aide de drones vous donnera le goût de vite réserver votre billet d'avion pour la Ville lumière. On ne vous en dit pas plus, rêvez un peu avant d'amorcer votre journée de travail plein d'énergie...



 


Sources: Reed.co.uk, Reuters, Le Figaro, Bloomberg Canada, AFP...


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:






NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

12/12/2017 | Alain McKenna

Un crash du Bitcoin en 2018 serait catastrophique, le Black Friday québécois approche, ce drone-taxi rentable en 2 ans.

10 choses à savoir lundi

11/12/2017 | Alain McKenna

Des péages à 40$, ce shampoing Hoed & Shoulders fait un tabac, le coeur miniature canadien qui va sauver les pharmas.

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

12/12/2017 | Francis Gosselin

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

12/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...