10 choses à savoir mercredi

Publié le 15/02/2017 à 09:08

10 choses à savoir mercredi

Publié le 15/02/2017 à 09:08

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 2: plus facile d'encaisser une perte d'emploi quand les parents sont là. (123rf)

Bon mercredi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 15 février.


1-Et si on s’inspirait du Canadien et on remplaçait le dirigeant de votre entreprise? S’il y a une décision qu’une organisation peut prendre pour donner un nouveau souffle à une équipe qui ne va nulle part, c’est de changer de leader. Dans une analyse publiée ce week-end, le Wall Street Journal a démontré que remplacer l’entraîneur-chef à mi-saison était le facteur qui avait l’effet positif le plus immédiat dans la performance d’une équipe de la LNH. Les Islanders de New-York et les Blues de Saint-Louis ont ainsi aligné ensemble 13 victoires, 3 matchs nuls et 2 défaites depuis qu’ils ont changé d’entraîneur. Chez les Bruins, le remplacement de Claude Julien–celui-là même qui revient chez le Canadien– a donné lieu à trois victoires consécutives sous la houlette de Bruce Cassidy. Fait encore plus impressionnant qui ressort de cette analyse, six équipes de la ligue qui ont remplacé leur entraîneur à mi-parcours ont gagné la coupe Stanley. Comment expliquer un tel revirement de situation? Pour Tony Granato, entraîneur des Badgers du Wisconsin, les joueurs ont un wakeup call, ils se disent qu’ils sont responsables du départ de leur coach. Et ils relèvent leur niveau de jeu dans l’espoir de faire les séries éliminatoires et ne pas se sentir coupables d’un autre échec. Si cela a du bon au sein des équipes de hockey, il peut aussi être favorable pour une organisation: amener du sang neuf à la tête d’une équipe qui ne livre pas les résultats désirés pourrait changer la donne. À méditer.


Claude Julien


2-Vous auriez moins peur de perdre votre emploi si vous restiez près de chez vos parents. La perte d’un emploi n’est jamais un moment de réjouissance. Ça affecte le moral et ça peut avoir des conséquences financières sérieuses. Il existe toutefois une façon de réduire l’impact négatif d’une telle situation, selon une étude publiée à la fin de la semaine dernière par la Federal Reserve Bank of Cleveland : «Les jeunes adultes demeurant près de chez leurs parents vont récupérer plus rapidement d’une perte d’emploi et des revenus qui vont avec que ceux qui demeurent plus loin», y lit-on. Au-delà du coup de pouce monétaire, d’autres facteurs entrent en jeu, constate l’étude. «Les parents peuvent offrir un endroit où dormir, mais ils aident aussi dans la recherche d’un nouvel emploi, et peuvent fournir un mentorat qui aidera à la transition.» Évidemment, cet effet est plus apparent chez les jeunes professionnels âgés de 25 à 35 ans, et il se dissipe avec l’âge. En fait, plus tard dans la carrière, les rôles s’inversent souvent: ce sont les enfants qui sont appelés à prendre soin de leurs parents...


3-Tesla a des choses à nous apprendre sur l’innovation. Non, pas le fabricant de voitures électriques. Nikola Tesla, cet inventeur d’origine serbe qui a vécu de 1856 à 1943, et qui, malgré son comportement parfois erratique, nous a donnés la télécommande, les communications sans fil et certains éléments de robotique. C’est que contrairement à la tendance en entreprise, où l’innovation est généralement le fruit de rencontres d’équipe et de remue-méninges en groupe, Tesla préférait bosser en solitaire, rappelle Cory Galbraith, PDG de Webcast Canada. «Soyez seuls, c’est le secret de l’invention. Quand on est seul, c’est à ce moment que naissent les nouvelles idées», croyait le concurrent (et employé) de Thomas Edison. En revisitant l’histoire du célèbre inventeur, l’homme d’affaires canadien suggère donc de prévoir du temps en solitaire au travail chaque semaine, et de laisser aller votre imagination. C’est la clé, dit-il. «Plusieurs psychologues font la promotion de la visualisation pour aider à atteindre ses objectifs. Les athlètes de pointe le font. Les musiciens imaginent les mélodies avant de les composer. Les études prouvent que de jongler avec les idées de cette façon améliore les résultats du travail dans la vraie vie.»


Nikola Tesla et Mark Twain


4- Pour une Convention de Genève numérique. Microsoft(NASDAQ, MSFT) en a assez de la cyberguerre et propose que les gouvernements de la planète s’entendent sur des règles encadrant les cyberattaques ciblant d’autres pays et leur économie numérique. Brad Smith, chef des services juridiques à Redmond, propose donc la création d’une Convention de Genève pour le numérique et d’un organisme international neutre pouvant pointer du doigt les gouvernements qui sont responsables de ces cyberattaques. «La mauvaise nouvelle est que 74 % des entreprises sur la planète prévoient être la cible d’une telle attaque au moins une fois par année. Leurs pertes financières pourraient atteindre 3 billions de dollars US d’ici 2020. Et au-delà de ces pertes, de nouveaux risques émergent avec la hausse d’attaques exécutées par des gouvernements sur des entreprises, comme c’est survenu entre la Corée du Nord et Sony, en 2014.» Smith propose d’emblée six règles de base aux dirigeants politiques : ne pas attaquer le secteur privé, aider le privé à détecter les attaques, partager la découverte de vulnérabilités dans les systèmes informatiques avec l’industrie, relaxer la création d’outils de cyberguerre, empêcher la prolifération d’armes informatiques et réduire les efforts de cyberguerre. 


Convention de Genève numérique


5- Jaguar-Land Rover et Shell dévoilent une voiture qui paie elle-même à la pompe. Ça donne un nouveau sens à l’expression «paiement mobile». Le constructeur anglais a développé une application qui s’affiche à l’écran du tableau de bord et qui est compatible avec les services de paiement PayPal(NASDAQ, PYPL) et Apple Pay. L’application permet d’approuver la transaction sans avoir à sortir du véhicule, ni à présenter sa carte de crédit à la pompe ou au caissier. Le reçu est ensuite envoyé automatiquement par courriel, ce qui, assure-t-on chez Jaguar, facilitera la gestion des comptes de dépense. Cette nouvelle technologie est offerte au Royaume-Uni uniquement pour le moment, mais fonctionnerait déjà dans toutes les stations d’essence Shell de la planète.




6-Les Bourses américaines pointent vers une ouverture nuancée mercredi, les investisseurs attendant de nouveaux commentaires de la Réserve fédérale et une nouvelle vague de données économiques et de résultats trimestriels. L’indice Dow Jones gagne 0,11%, mais le S&P 500 se déleste de 0,06% et le Nasdaq de 0,03%, peu avant l’ouverture officielle. Le baril de pétrole brent, la référence au Québec, glisse de 0,61% à 55,63$US, tandis qu’un rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux États-Unis montre une hausse plus élevée que prévu des réserves de brut aux États-Unis. À lire, notre revue de marché complète.


7-Apple : Tim Cook a une idée de la technologie qui surclassera l’iPhone. Le succès phénoménal d’Apple depuis 10 ans n’est pas sorcier. C’est au iPhone qu’il le doit, chose qu’on constate tous les trois mois alors que sont publiés les résultats financiers de l’entreprise. Plus d’un observateur craint d'ailleurs qu’Apple ne puisse se diversifier au-delà de ce seul produit. Or, Tim Cook, son PDG, dit avoir trouvé la prochaine technologie «qui sera aussi grosse que l’iPhone». Ça fait déjà quelques fois qu’il est cité dans les médias à ce sujet. Selon lui, donc, «la réalité augmentée est quelque chose d’aussi gros que les téléphones intelligents. C’est accessible à tous. Comme l’iPhone, on ne pense pas à quelle partie du public il s’adresse, ou à quel marché. Il s’adresse à tout le monde. Je pense que la réalité augmentée sera aussi importante que ça.» En tout cas, comme le constate Fortune, à en juger par le succès de l’application Pokémon Go de Nintendo, ces derniers mois, Cook n’a peut-être pas tort…


8-L’intuition que l’iPhone 8 se chargera sans fil semble se confirmer. La semaine dernière, Apple a discrètement joint les rangs du Wireless Power Consortium, un regroupement de fabricants qui comprend notamment Samsung, et qui est derrière la norme de charge sans fil Qi qu’on retrouve déjà, notamment, sous le capot du Galaxy S7. Il existe deux standards du genre dans le monde, et Qi (qui se prononce «Tchi») s’impose graduellement comme le plus important des deux : on trouve déjà des pavés de recharge sans fil dans divers commerces, comme les cafés Starbucks, et même dans certains véhicules neufs signés Chrysler et Toyota, notamment. En ce moment, seule l’Apple Watch se charge sans fil, et son protocole n’est pas compatible avec cette norme. On peut donc présumer qu’une nouvelle génération de la montre connectée, et même le prochain iPhone, l’adopteront officiellement cette année. L’iPhone 8 devrait être mis en marché l’automne prochain, selon Business Insider.




9-À l’agenda mercredi, la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, prend part à une annonce de la société pharmaceutique Merck et du Fonds de recherche du Québec concernant un investissement en oncologie(15h30, hôtel Hilton Québec). Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, prononce une allocution dans le cadre du Forum Intercoop. Un point de presse est prévu vers 10h. (Hôtel Québec, 3115, avenue des Hôtels). Michael Sabia, membre du comité conseil sur la croissance économique, témoigne devant le comité parlementaire des finances concernant le plus récent rapport du comité(Ottawa, 15h30). Le président et chef de la direction d'Hydro-Québec, Éric Martel, prononce une allocution à la tribune du Canadian Club de Toronto. (12h00, hôtel Fairmont Royal York). Le directeur général des Canadiens, Marc Bergevin, tient un point de presse. Claude Julien sera ensuite disponible par le biais d'un appel conférence(11h, appel conférence à 13h00, Complexe sportif Bell de Brossard).


10- Les hologrammes sont parmi nous. C’est un des effets secondaires de l’avènement de la réalité mixte, à mi-chemin entre réalité augmentée et réalité virtuelle. La petite société 8i profitera du SXSW le mois prochain pour dévoiler Holo, son application permettant de créer des hologrammes qu’on perçoit à l’aide de l’écran d’un téléphone intelligent. L’angle marketing est évident : le placement de produits prend un tout nouveau sens… Et on peut imaginer comment cette technologie pourrait être jumelée à des lunettes de réalité augmentée comme les HoloLens de Microsoft, ou comme celles qu’Apple compterait présenter plus tard cette année. Voyez cette vidéo, on a l'impression d'avoir des visions...




Sources: Federal Reserve Bank of Cleveland, Business Insider, Fortune, Jaguar-Land Rover, Linkedin, Microsoft, Youtube, Wall Street Journal.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-vous sur Twitter pour en avoir plus:


Follow @clerouin_inc  


Follow @mcken


NDLR: L'article «Les 10 Choses à savoir» est un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

Des péages à 40$, ce shampoing Hoed & Shoulders fait un tabac, le coeur miniature canadien qui va sauver les pharmas.

10 choses à savoir vendredi

08/12/2017 | Alain McKenna

Ces emballages neutres pourraient ruiner Coca-Cola. Wal-Mart change de nom. Une nouvelle pharmacie en ligne canadienne?

À la une

Immobilier: prêter de l'argent à votre acheteur, est-ce avantageux?

BLOGUE INVITÉ. Ce qu'on appelle communément la «balance de vente» vous transforme en créancier et c'est risqué.

Bourse: petite hausse malgré la «tentative d'attentat terroriste»

Mis à jour il y a 40 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Mais les investisseurs ne semblent pas s'inquiéter outre mesure de l'explosion d'une bombe à Manhattan.

Quatre bulles spéculatives qui ont marqué l'histoire

Il y a 33 minutes | AFP

Tulipes, Internet, Japon, bitcoin... voici ce que vous devez savoir sur les bulles spéculatives.