10 choses à savoir mercredi

Publié le 09/05/2018 à 08:00

10 choses à savoir mercredi

Publié le 09/05/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 1: Vaporiser cette solution sur la façade des gratte-ciel montréalais aiderait à nous débarrasser du smog. (Photo: 570Broome)

Ce gratte-ciel pourrait débarrasser Montréal du smog, un boom économique digne de la révolution industrielle à l'horizon, coup de gueule, puis coup d'argent pour Elon Musk, et d'autres nouvelles à lire en ce mercredi 9 mai.


1- Vaporiser cette solution sur la façade des gratte-ciel montréalais aiderait à nous débarrasser du smog. Le premier immeuble en Amérique du Nord à profiter de cette substance fort prometteuse est un gratte-ciel de 25 étages situé sur la péninsule de Manhattan, à New York. Appelée Pureti, cette solution à base d’eau lui permet d’avoir un effet sur la qualité de l’air environnant équivalant à planter 500 arbres, ou à retirer 2000 voitures de la route. Un procédé de photocatalyse décompose les particules polluantes contenues dans l’air et les transforme en agents oxydants, aidant à rendre l’atmosphère plus propre. En prime, les résidus qui résultent de cette opération sont renvoyés dans l’air, laissant la surface de l’immeuble toujours nette. Le Pureti a été développé en 2004, mais n’est commercialisé que depuis peu. La demande serait toutefois déjà très forte en Europe et en Asie, assure Quartz. Pourquoi pas à Montréal?




2- Comme le prouve Lyft, des fois, ça vaut la peine d’être le deuxième joueur dans un nouveau marché. Le service de voiturage Lyft a mis le temps avant de débarquer au Canada, mais en cinq mois à peine, il compte déjà 10000 conducteurs inscrits dans la région de Toronto. En prime, il n’hérite pas de la réputation négative d’Uber, qui a été le premier à débarquer au Canada, et qui a dû se battre pour convaincre les législateurs, l’industrie du taxi et plusieurs autres groupes de la pertinence de son propre service. Et tandis qu’Uber est toujours bannie en Colombie-Britannique, Lyft débute son expansion nationale. «La réaction à Toronto a été phénoménale, et je crois qu’elle sera la même partout au pays à mesure que nous élargissons notre territoire», affirme Aaron Zifkin, directeur général de Lyft au Canada, à BNN.


3- C’est cette semaine que le sort de l’ALÉNA se décidera pour de bon. Après une semaine de pause, les négociations à trois entourant l’accord de libre-échange nord-américain ont repris, hier. Le rythme devra être effréné si les négociateurs comptent signer une entente finale avec les diverses échéances politiques en vue dans les trois pays, des élections étant à l’agenda partout au cours des prochains mois. C’est ce qui fait dire à The Economist que «d’accélérer le rythme des discussions risque de faire planter le traité. Et c’est cette semaine qu’on saura finalement s’il sera rescapé ou s’il sera déchiré pour de bon».


4- Nous sommes à l’aube d’un boom économique «comparable à la Révolution industrielle». Les entreprises ont tendance à se concentrer sur leur marché local, mais en élargissant leur horizon à l’ensemble de la planète, c’est un potentiel de croissance énorme que leur offre l’émergence d’une nouvelle classe moyenne internationale, alors que plus de trois milliards de gens s’ajouteront à ce groupe un peu partout sur la planète d’ici 2030. «On va voir une croissance comparable à celle provoquée par la Révolution industrielle du 19e siècle», selon Business Insider.


5- Le chiffre du jour : 9,85M$US (en actions de Tesla rachetées par Elon Musk). Le PDG du constructeur californien a profité de la culbute boursière de l’entreprise, provoquée par ses propos peu élogieux de la semaine dernière, pour faire un peu d’argent. Le titre de Tesla s’est apprécié depuis jeudi dernier au point de reprendre le terrain perdu à ce moment-là, ajoute Bloomberg.


6- Finies les sorties de classe... au magasin Apple. Ces excursions pour les enfants dès 5 ans avaient créé la polémique début avril en France après une reportage radio publique d'information. Joint par l’hebdomadaire Marianne, le ministère de l'Éducation nationale dit les avoir désormais interdites. «Il faut dire que derrière les promesses de la marque à la pomme, ces sorties ressemblent davantage à une vitrine commerciale qu'à une activité pédagogique», fait remarquer France Info. Au Québec, il est aussi possible de prendre part à ces «sorties éducatives pour stimuler l’esprit d’équipe et la créativité avec les produits Apple». Mais qu’en pense notre ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx?


 


7- Chez Fidelity, on ne badine pas avec les bénéfices aux employés… 200 travailleurs ont été mis à pied par Fidelity Investment après qu’il ait été découvert que ceux-ci profitaient abusivement d’un programme d’aide à l’achat de matériel informatique. En vertu de ce programme, l’employeur accordait 20% de rabais sur tout matériel acheté jusqu’à concurrence de 10000$ sur présentation des factures. Les employés en question achetaient donc des ordinateurs personnels, obtenaient leur montant d’aide, puis retournaient l’équipement au magasin pour un remboursement complet, raconte le Wall Street Journal.


8- Ce quartier du futur produit son énergie et sa nourriture et n’émet aucun déchet. Un peu à l’extérieur d’Amsterdam, le quartier ReGen Village se veut un exemple de ce que les grandes villes de la planète pourraient accomplir si elles souhaitent réduire leur empreinte environnementale. Jardins de ville, fermes verticales, compost, bétail, tout est pris en charge. «Nous redéfinissons le développement de quartiers résidentiels en créant des voisinages regénératifs, capables de produire plus de nourriture, d’eau potable et d’énergie qu’ils en consomment», résume James Ehrlich, PDG de ReGen Villages, à Fast Company.



9- Elon Musk veut se lancer dans la fabrication… de briques. C’est la solution qu’il envisage afin de récupérer tous les matériaux extraits du sol par le creusage des tunnels de son futur système de transport souterrain. «La Boring Company utilisera toute cette terre pour créer des briques servant à la construction de logements plus abordables», a-t-il publié sur Twitter, hier.






10- Cet ordinateur de bureau à système Windows 10 est si petit qu’il tient dans votre poche. Le Mi est un PC miniature animé conjointement par Windows 10 et Android faisant 13,5 centimètres de large, doté d’un processeur Atom X7 d’Intel et pouvant accomplir toutes les tâches d’un ordinateur de bureau normal. Ça rappelle les belles années des netbooks…




Sources: Bloomberg, Business Insider, Fast Company, Les Affaires, Quartz, The Economist, Twitter, Wall Street Journal, Youtube.




Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir jeudi

Le bouton d'alarme caché de Trudeau, Facebook vous aidera à trouver une job, un nouvel Oreo a saveur de «déforestation».

10 choses à savoir mercredi

14/11/2018 | Alain McKenna

Ceci n'est pas un Vinier! La bague en diamant à 250 000 $US d'Apple. Et voici le premier véritable robot cowboy.

À la une

En quoi #MoiAussi concerne aussi les conseils d’administration

BLOGUE INVITÉ. Voici des actions concrètes que les CA de PME peuvent poser pour gérer les risques de harcèlement.

Anfibio chausse une nouvelle génération

13:57 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Cinquante ans après sa création, la PME ouvrira son premier atelier-boutique.

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.