10 choses à savoir mercredi

Publié le 27/09/2017 à 08:08

10 choses à savoir mercredi

Publié le 27/09/2017 à 08:08

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 7: Et voici de quoi auront l’air les wagons Hyperloop. (Photo: PriestmanGoode)

Bye bye Uber, bonjour, taxis volants? Le nombre de Tesla à la veille d'exploser, la réalité virtuelle de groupe bientôt au cinéma et 7 autres choses à savoir en ce mardi 26 septembre.


1- Bye bye Uber! Bonjour, taxis volants? Montréal devrait faire comme Dubaï et tester des taxis automatisés, pourquoi pas? L’Émirat arabe a conclu des essais préliminaires en partenariat avec le fabricant allemand Volocopter permettant d’évaluer le comportement d’un tel engin sur son territoire. L’appareil de forme circulaire est propulsé par 18 hélices, rien de moins, et peut tenir dans les airs pour une période de 30 minutes par trajet, à une vitesse de pointe de 100 km/h. Côté sécurité, ce taxi-drone est muni de neuf batteries indépendantes, afin d’éviter une perte soudaine et totale de sa puissance motrice. L’appareil se pilote automatiquement, et peut accueillir un ou deux passagers. Le trajet est déterminé à l’aide d’un système GPS qui lui permet de se déplacer d’un «voloport» à un autre sans tracas, explique Engadget. Alors, oseriez-vous embarquer?




2- Préparez-vous : le nombre de Tesla sur les routes est à la veille d’exploser. Bientôt, vous en verrez partout, si on se fie aux propos qu’un analyste de la firme Morgan Stanley a transmis à ses clients dernièrement. Adam Jonas prévoit que le nombre de Tesla en circulation triplera d’ici 2019, pour passer à 531000 véhicules. Comme ceux-ci sont principalement vendus en Amérique du Nord, et que le Québec est un des marchés où il s’en vend le plus, attendez-vous à ce que cette prédiction soit particulièrement applicable chez nous. Et les chances qu’elle se réalise sont plutôt bonnes, confirme Business Insider, qui rappelle que Tesla compte haussé sa production à 20000 véhicules par mois avant la fin de l’année. Le problème avec Tesla n’est pas la demande, toujours forte, mais l’offre, jusqu’ici plutôt limitée. Si les 450000 Model 3 (vendue à partir de 35000$US) que le fabricant californien compte écouler au fil des prochains mois ne réduisent pas «l’effet wow» auprès de la clientèle, ça ne sera que le début pour Tesla. Jonas prédit qu’on comptera 32 millions de véhicules de la marque sur les routes en 2040.




3- Bientôt dans un cinéma près de chez vous : de la réalité virtuelle de groupe. La chaîne de cinémas américaine AMC Entertainment est la plus importante au monde, alors quand elle investit dans un nouveau projet, ça risque d’être gros. Et c’est ce qu’elle vient de faire, allongeant 20 millions $US pour aider Dreamscape Immersive. L'entreprise adéveloppé une forme de réalité virtuelle particulière que la chaîne compte mettre à l’essai le plus tôt possible aux États-Unis et en Angleterre. Ça commencera par six salles dès l’an prochain, où caméras et capteurs seront installés afin d’aider les «joueurs» à interagir avec un environnement virtuel, qu’il s’agisse d’un ancien manoir hanté, d’une ville du futur ou d’un stade de baseball bondé. Dans cet environnement, chacun des joueurs pourra manipuler des objets, et même les passer à un autre joueur situé à proximité, ce qui ajoute une nouvelle dimension à cette forme de réalité virtuelle. Et encore plus à l’idée qu’on se fait d’une soirée au cinéma. Reste à voir si ça intéressera les cinéphiles autant que Steven Spielberg qui, selon le New York Times, a lui-même investi quelques millions dans cette technologie.


VR


4- Les cafés devraient-ils charger à l’heure plutôt qu’à la consommation? En tout cas, voilà une nouvelle concurrence pour les espaces de travail partagés. De l’avis d’à peu près tous les gérants de restaurant, payer 2 dollars pour un café ne donne pas le droit à un client d’y passer la journée afin d’abattre du boulot sur son ordinateur portable. C’est donc pourquoi, depuis quelques mois, surgissent des cafés proposant de passer du temps à leurs tables, moyennant un tarif horaire fixe. À New York, il peut en coûter jusqu’à 10 dollars de l’heure (excluant les consommations) pour bosser dans un tel café, comparativement à 40$ par jour pour un bureau dans un site de travail partagé. Cela dit, ça peut être avantageux si on compare aux 300$ par mois exigés par des entreprises comme WeWork, observe le Wall Street Journal. En visite au café WorkEatPlay, le journal estime que le tiers des places étaient occupées par des gens payant à l’heure. Avis aux propriétaires de cafés désirant se distinguer de Starbucks...


5- Un véhicule électrique inspiré par des aspirateurs? D’accord, le design des aspirateurs Dyson est assez particulier merci, mais de là à en décliner un véhicule électrique, il y a un pas… que s’apprête à faire l’entreprise anglaise, puisqu’elle vient d’annoncer son intention d'en commercialiser un aussi tôt qu’en 2020. James Dyson, son fondateur, a expliqué à des employés plus tôt cette semaine qu’il était excédé de l’immobilisme de l’industrie automobile. «J’ai donc mandaté des gens afin de développer un nouveau type de batterie. Je crois que les véhicules électriques sont une solution à la pollution dans le transport», a-t-il dit, selon Slashgear. Dyson ne veut pas dévoiler de détails sur son projet, mais affirme avoir 400 employés à pied d'œuvre afin de livrer un premier produit d’ici 2 ans. Rien ne dit si ce sera une voiture, un scouteur, ou toute autre moyen de transport (un vélo?), mais Dyson n’en est pas à ses premiers faits d’armes dans ce créneau : un collecteur d’échappement pour moteurs diesel a été développé dans les années 90, mais en vain, aucun fabricant n’ayant voulu acheter cette technologie de Dyson.


Dyson


6- Les propos d'hier de Janet Yellen ont de quoi faire réfléchir les investisseurs, ce matin. Les Bourses américaines devraient débuter en légère hausse ou près de l'équilibre. La présidente de la Réserve fédérale américaine juge «imprudent» de laisser les taux d'intérêt bas en dépit d'une inflation plus faible que prévu. Les probabilités d'une autre hausse du taux directeur en décembre sont donc élevées. Au Canada, l'attention sera tournée vers St-John, où Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, prononce à son tour un discours. Dans notre revue boursière complète, on revient sur les nouvelles entourant Bombardier, et on examine les cibles fixées par les analystes pour la Banque Laurentienne, la Canadian Western Bank et CAE, notamment.


7- Et voici de quoi auront l’air les wagons Hyperloop. On a vu les tunnels et les esquisses du projet Hyperloop il y a des mois déjà, mais jusqu’à ces derniers jours, on n’avait aucune idée de ce à quoi ressembleraient réellement les capsules permettant de déplacer les passagers en tout confort, à une vitesse de pointe de 1000 km/h. Les designers de la firme PriestmanGoode, qui a déjà conçu l’intérieur d’avions comme le Boeing 787 Dreamliner, l’Airbus A330 et autres, ont reçu une commande similaire de la société Hyperloop Transportation Technologies (HTT). Les images témoignent de la volonté de différencier ce mode de transport des trains, les lignes allongées et l’absence de fenêtres rappelant davantage des vaisseaux spatiaux, comme l’explique la firme au site Dezeen. Chaque wagon pourra accueillir entre 28 et 40 passagers, et sera différent des wagons précédents, certains faisant office de cafés, d’autres de loges luxueuses, ainsi de suite. Et pour remplacer les fenêtres absentes, les parois intérieures feront office d’écrans virtuels reproduisant des images extérieures captées à l’aide de caméras.


loop


loop


loop


8- Netflix veut s’allier à des lignes aériennes pour améliorer le WiFi en vol. Lundi dernier, le service de vidéo sur demande a annoncé son intention de fournir aux lignes aériennes intéressées une technologie de diffusion vidéo mobile conçue exprès pour en réduire la taille, et ainsi la rendre plus facilement accessible sur des réseaux dont la bande passante n’est pas optimale, comme celle offerte sur la plupart des vols commerciaux à l’heure actuelle. En ce moment, le visionnement de vidéos à partir du web n’est pas possible sur les réseaux WiFi en vol, qui coûtent tout de même quelques dizaines de dollars aux passagers qui souhaitent s'y connecter. Ce que Netflix promet, selon Fortune, c’est une réduction de 75% du coût d’opération de ces réseaux et de la vidéo de bonne qualité. Netflix souhaterait aussi offrir l'accès aux passagers tout à fait gratuitement, ou alors, à un tarif réduit substantiellement.


9- Malheureusement pour Netflix, le WiFi gratuit en vol n’est pas près d’exister. Des prévisions à cet effet publiées par la London School of Economics hier ne feront pas le bonheur des dirigeants du service de vidéo par Internet. Évaluant la croissance des revenus attendus de l’industrie aérienne des différents services connectés en vol, une étude estime que ceux-ci rapporteront quelque 30 milliards $US aux sociétés aériennes en 2035, une croissance substantielle par comparaison au milliard de dollars (US) qu’ils représentent aujourd’hui. De ce montant, un peu plus de la moitié (15,9 G$US) proviendra des frais d’accès au réseau, 1,4 G$ s’ajoutant pour visionner du contenu vidéo en direct ou sur demande. Comme le résume efficacement bien le site Axios, il n’y a qu’une chose à retenir de cette étude : c’est qu’on s’attend clairement à devoir payer encore plus pour accéder au WiFi sur les avions en 2035.


10- Voyez ce laser détruire un drone en y mettant le feu. Comme nous le fait miroiter la science-fiction depuis des générations, les lasers sont le futur. Et le futur, c’est maintenant. Ou en tout cas, c’est très bientôt, si on se fie à cette vidéo publiée par Lockheed Martin montrant son système ATHENA («Advanced Test High Energy Asset») en train d’abattre un drone, quelque part dans le ciel du Nouveau-Mexique, à l'aide d'un faisceau de chaleur intense mais invisible. L’appareil, animé par un générateur signé Rolls-Royce, est encore à l’étape de prototype, mais c’est un pas de plus vers sa mise en marché…




Sources: Axios, Business Insider, Dezeen, Engadget, Fortune, Les Affaires, New York Times, Slashgear, Wall Street Journal, Youtube.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

25/09/2018 | Alain McKenna

L'IA canadienne éthique mais impopulaire, comment sauver les piétons à Montréal, les tracteurs électriques débarquent!

10 choses à savoir lundi

24/09/2018 | Alain McKenna

On aura deux Internet en 2028, baisse de taxes à l'mportation en Chine, Craftsman de retour... chez Amazon!

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

25/09/2018 | lesaffaires.com

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

25/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.