10 choses à savoir mercredi

Publié le 11/07/2018 à 08:00

10 choses à savoir mercredi

Publié le 11/07/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 8: Cette trottinette tout-terrain de Sherbrooke pourrait faire un malheur à Montréal. (Photo: GeeBee)

Comment l'IA menace la radio, l'invention qui mettra fin aux étiquettes «meilleur avant», une trottinette électrique québécoise pour Montréal et d'autres nouvelles à lire en ce mercredi 11 juillet.


1- L’IA pourrait contrecarrer les plans de Stingray et Québecor dans la radio... Jusqu’ici épargnée par les turbulences du numérique en général et de Google et Facebook en particulier, la radio intéresse les groupes médiatiques par la relative stabilité de son modèle d’affaires. Mais celui-ci est menacé par l’émergence d’algorithmes qui promettent d’automatiser l’achat, le placement et la création publicitaires pour la radio, craint l’Alliance des radios communautaires du Canada. En combinant synthèse vocale et routage publicitaire automatisé, la valeur de la pub radio baisserait drôlement. Et, ironie du sort, au moins une entreprise a déjà les outils pour y parvenir. Son nom? Google.


radio


2- Alimentation : cette invention canadienne promet la fin du «Meilleur avant». Parfois, il est difficile de déterminer si un aliment est périmé d’un simple coup d’oeil ou de narine. D’où l’obligation d’ajouter une étiquette mentionnant une date de péremption (ou au moins, une date d’emballage), afin d’éviter les intoxications alimentaires. Pour simplifier le tout encore un peu, des chercheurs de l’Université McMaster à Hamilton ont mis au point un autocollant en plastique qui change de couleur lorsqu’il se retrouve en présence de bactéries comme celle de l’E. Coli dans les aliments. Ça a l’air simple, mais ça a pris 15 ans à être mis au point, explique Tohid Didar, professeur adjoint impliqué dans le prohet, à la CBC. «L’objectif est de n’avoir qu’à regarder l’emballage pour dire si la viande est contaminée, sans avoir à l’ouvrir.»


viande


3- Le grand gagnant de la Coupe du Monde est... Apple. C’est simple : il suffit de regarder les joueurs entrer et sortir des vestiaires avec les écouteurs dans les oreilles (ou au cou) et à faire le compte : des AirPods et des écouteurs Beats sont très nombreux à passer devant les caméras. Et si vous vous demandez pourquoi les logos sont bien en évidence, c’est simple : la FIFA, qui organise le tournoi, n’interdit pas ce «marketing d'embuscade» où les marques paient les joueurs pour arborer leurs produits durant l’événement, explique Quartz. Apple ne dira jamais si elle paie les joueurs pour porter ses écouteurs, mais ça rappelle comment ses Mac semblaient être de tous les films et les séries télé à succès il y a quelques années...


pods


4- Des caisses enregistreuses aux radios d’auto, tout est ruiné par les écrans tactiles. C’est l’avis, qu’on soupçonne d’être partagé par plusieurs, d’Amber Case, une chercheure associée à Harvard spécialisée en design, qui n’en revient toujours pas de voir des écrans tactiles partout, remplaçant des interfaces analogiques souvent plus simples à opérer. «Les interfaces physiques sont cruciales. Leur opération repose sur la mémoire musculaire. Les écrans tactiles, à l’inverse, nous obligent à les regarder», écrit-elle, sur Medium. En plus, pour être véritablement fonctionnelles, les interfaces tactiles doivent être conçues d'une manière particulièrement laide, ajoute-t-elle.


5- Le chiffre du jour : 500 000 véhicules (production annuelle de la future usine Tesla en Chine). Le lendemain de l’imposition de nouveaux tarifs sur ses véhicules importés en Chine, Tesla a confirmé une entente avec la ville de Shanghai en vue d’y construire une nouvelle usine dont la production débutera d’ici 2 ou 3 ans, selon Bloomberg.


6- Déjà 10 ans pour l’App Store d’Apple. C’est le 10 juillet 2008 qu’Apple a officiellement lancé sa boutique d’applications mobiles, forte de 500 applications, dont plusieurs redondantes («Pull My Finger», quelqu’un?), mais quand même : une nouvelle industrie était née. Évidemment, le modèle a été reproduit ailleurs, si bien qu’on trouve des boutiques d’applications jusque sur les écrans de certaines chaînes stéréo dans des voitures, entre autres. Pour sa part, l’App Store d’Apple est aujourd’hui accessible dans 155 pays, rappelle Apple, et offre un peu plus de 2 millions d’applications. Elle n’est surclassée que par le Play Store de Google, qui en compte 3,8 millions.


app


7- Microsoft pense qu’il y a un marché dans les mini ordinateurs portables. Hier, la société de Redmond a annoncé sur son blogue la Surface Go, une version de sa Surface à écran de 10 pouces et système Windows Home S dont le prix de détail sera lui aussi relativement modeste, à 529$. L’appareil est tout de même assez polyvalent pour se connecter à un moniteur externe 4K, et promet 9 heures d’autonomie par charge. Avec 64 go de stockage interne plus fente Micro SD, 4 go de mémoire vive et un processeur Pentium Gold 4415Y d’Intel, il devrait faire fonctionner les applications tirées du Store de Windows sans trop souffrir...




8- Cette trottinette tout-terrain de Sherbrooke pourrait faire un malheur à Montréal. Uber vient d’annoncer un investissement majeur dans le service américain de trottinettes électriques en libre-service Lime. Ça soulève la question : pourrait-on voir une telle formule à Montréal? Chose certaine, si Taxelco, qui opère Téo Taxi, cherche une trottinette à adopter pour imiter le modèle non seulement d'Uber, mais de Lyft, qui s'en vient dans la métropole québécoise l'an prochain, la Geebee développée à l’Université de Sherbrooke pourrait l’intéresser...




9- Pas le goût de trier le recyclage des déchets vous-mêmes? Cette poubelle intelligente le fera pour vous. Oscar est une poubelle triant elle-même les articles qu’on y dépose afin d’envoyer ceux qui se recyclent dans le bac approprié. L’appareil sera officiellement lancé la semaine prochaine, mais ça ne nous empêche pas d’avoir trouvé la vidéo expliquant comment ça marche.




10- Non, la fin de la perche à égoportraits n’est pas encore à l’horizon. C’est même plutôt l’inverse, à en juger par les versions hi-tech du selfie stick qui ne cessent d’être mises en marché. La plus récente en lice est la perche Royole, dotée d’un manche téléscopique, et surtout, d’une poignée à surface tactile sur laquelle on n’a qu’à glisser le pouce pour changer de filtre, zoomer sur le sujet, et prendre le cliché parfait. Parce que, comme dirait l’autre, c’est 2018.



 


Sources: Bloomberg, CBC, communiqués, Medium, Quartz, Youtube.



Suivez-moi sur Twitter:





NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

L'IA canadienne éthique mais impopulaire, comment sauver les piétons à Montréal, les tracteurs électriques débarquent!

10 choses à savoir lundi

24/09/2018 | Alain McKenna

On aura deux Internet en 2028, baisse de taxes à l'mportation en Chine, Craftsman de retour... chez Amazon!

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.