10 choses à savoir mardi

Publié le 30/05/2017 à 08:02

10 choses à savoir mardi

Publié le 30/05/2017 à 08:02

Par Alain McKenna

Point 3: il n'y a pas une mauvaise vue parmi tous ces balcons... (Photo: Arbre Blanc)

Bon mardi! Voici dix informations qui méritent votre attention en ce 30 mai. 


1- Ce Green Goblin québécois a volé le match de la finale de la Coupe portugaise de football. À la question : qui a remporté la Coupe entre Benfica et Vitória Guimarães, dimanche? La réponse est : un entrepreneur de Montréal. Les deux pieds bien campés sur sa planche volante, Alexandru Duru, qui a créé la société Omni Hoverboards, a livré la balle de match aux arbitres en atterrissant doucement au milieu du terrain à l’aide de son véhicule nouveau genre. Ça lui donnait des airs manifestes du Green Goblin, le vilain qui pourchasse Spiderman sur sa planche volante, mais en plus gentil… Et en plus moderne : le hoverboard de conception québécoise peut amener une charge de 68 kilos jusqu’à 100 mètres en hauteur, à une vitesse de pointe de 40 km/h, note l'Observador. Inutile de dire que ça a frappé l’imagination et que, depuis, la vidéo ci-après est devenue fort populaire…




2- Le Québec en tête des provinces au chapitre de la numérisation de ses entreprises. Voilà qui contraste avec l’image généralement négative qu’on se fait des PME québécoises lorsque vient le temps de parler d’adoption des nouvelles technologies. Et mieux encore : ce passage aux technologies dites «de la quatrième révolution industrielle» leur permet de générer de meilleurs revenus, assure la BDC qui a publié hier les fruits de ses recherches sur la question. Ainsi, avec 45 % de ses entreprises ayant automatisé une partie de leurs affaires, le Québec se classe tout juste devant le Manitoba et la Saskatchewan (44 %), la Colombie-Britannique et l’Ontario (39 %). Seul bémol, ajoute Pierre Cléroux, économise en chef à la BDC : les investissements moyens de 261 000 $ ne sont pas massifs, dans le contexte, et il reste encore du chemin à faire pour que le Canada soit prêt pour l’avenir. «42 % des entreprises manufacturières canadiennes n’ont pas encore amorcé leur transformation numérique», dit-il. «Ces entreprises seront désavantagées face à leurs concurrents.»


3- Une tour à logements avec vue imprenable de tous les balcons, ça ressemble à ça! L’Arbre Blanc est un édifice au look nouveau genre qui sera construit sous peu à Montpellier, en France, voulait offrir un balcon dégagé à tous ses appartements. Résultat : une forme qui n’est pas sans rappeler un ananas gigantesque, surtout que la base de l’immeuble est plus étroite que les étages supérieurs… C’était d’ailleurs un des défis de cette architecture : fournir un maximum d’illumination à tous les résidents, sans occuper trop d’espace au sol. «Dans ce paysage urbain, l’idée était de préserver la continuité entre le parc environnant et le site de l’édifice», explique Manal Rachdi, l’architecte qui a piloté le projet, au site Tuxboard. On vous laisse admirer ce à quoi ressemblera le résultat…


Arbre


Arbre


Arbre


4- Le plus gros échec d’Apple a eu 25 ans hier. Au début des années 90, le PDG d’Apple s’appelait John Scully. Et le 29 mai 1992, il a pris d'assaut la scène du Consumer Electronics Show de Chicago (!) afin de dévoiler sa toute nouvelle tablette numérique. Oui, le temps file. Et non, ce n’était certainement pas un élan de renouveau pour Apple, car cette tablette, la Newton, s’est avérée la première d’une série d’échecs pour la société de Cupertino, qui n’allait s’en remettre que des années plus tard, après que Steve Jobs soit revenu à la tête de l’entreprise en 1997. Comme bien des nouvelles technologies, la Newton était à sa façon fort révolutionnaire, avec sa connexion réseau sans fil (par infrarouge), son écran tactile et sa reconnaissance d’écriture. Mais l’appareil était lent, capricieux et fort coûteux. Bref, un anniversaire que les gens chez Apple risquent de ne pas mentionner trop fort…




5- Paieriez-vous 40 000 $ pour vivre 120 ans? Les lubies de certains milliardaires de la Silicon Valley entraînent chercheurs et scientifiques à pousser les limites de la médecine, mais voilà que de nouvelles techniques pourraient les aider à réaliser ce qui, jusqu’ici, paraissait impossible : prolonger substantiellement la vie humaine. À l’aide d’une analyse profonde et détaillée des gènes, de la physiologie et de la psychologie, le docteur Molly Maloof estime pouvoir non seulement rendre les gens plus heureux, mais aussi, elle croit pouvoir les faire vivre au-delà de 120 ans. Le coût de l’opération? Entre 5000 $ et 40 000 $ par an, en fonction des besoins du patient. La formule est à la fois simple est compliquée : entrevues, prises de sang et analyses minutieuses s’ajoutent à un programme d’alimentation et d’entraînement rigoureux. «Les gens vont prendre deux mois à magasiner un PC, mais cinq minutes à faire des choix de vie importants», ironise-t-elle, sur Quartz, ajoutant que la santé n’est pas un produit comme les autres. «La médecine à grand échelle, ça ne fonctionne pas», croit-elle, ajoutant que, justement, la meilleure médecine est la médecine personnalisée.


6-Les investisseurs américains auraient peut-être dû rester en congé! La tendance s’annonce baissière à Wall Street, dans une séance qui sera chargée en données économiques et tandis que les risques politiques refont surface en Europe(vous vous souvenez du feuilleton grec? Il est de retour...). Dans notre revue boursière complète, on parle aussi de Dollarama, de Saputo et d’un consolidateur des ateliers de carrosserie. Lisez notre revue complète des marchés ici.


7- L’intelligence artificielle veillera désormais sur les médias québécois et canadiens. Le Centre de recherche en informatique de Montréal (CRIM) et Cedrom-SNI se sont entendus afin de développer un outil de veille médiatique utilisant des technologies de l’IA qui fouillera dans les énormes archives de la banque de données Eureka.cc, puis fournira aux utilisateurs des articles et du contenu médiatique sur mesure. Ce n’est pas rien : Eureka s’enrichit chaque jour de près d’un million de nouveaux articles provenant de la presse écrite, du web, de la radio et de la télé, et atteint presque le milliard d’éléments. Pour Cedrom-SNI, c’est une façon de mieux desservir les salles de nouvelles, les bibliothèques et les institutions scolaires branchées à son service Eureka. Pour le CRIM, c’est une incursion dans l’IA qui permettra d’avancer les recherches. «Nos chercheurs sont emballés de concrétiser un défi d’envergure comme celui de Cedrom-SNI», a d’ailleurs déclaré Françoys Labonté, directeur général du CRIM.


8- La croissance du PIB, une mesure dépassée? C’est un contentieux évident entre la gauche et la droite économique depuis des années : la croissance économique dans un environnement aux ressources limitées peut-elle être infinie? Ou est-ce plutôt dans cette perception tronquée de la réalité qu’on peut trouver les causes d’une inégalité croissante entre diverses régions du globe, et différentes classes sociales? C’est la thèse soutenue par l’auteur Lorenzo Fioramonti sur Quartz, selon qui la mesure du PIB et l’obsession envers sa croissance soutenue est en cause. «Un pays qui coupe puis vend tous ses arbres d’un coup verra son PIB croître. S’il en prend soin, rien ne se produit. L’amélioration de la qualité de vie n’est pas reflété dans cet indicateur de performance économique», dit-il. L’auteur suggère de troquer la mesure du produit intérieur brut par une mesure plus axée sur le bien-être collectif. «Le développement ne signifierait plus l’exploitation de ressources limitées, mais l’émancipation de l’interaction entre les humains et leur environnement.» À méditer.


9- À l’agenda ce mardi, Les Affaires tient sa conférence Expérience client: pilotez votre transformation organisationnelle de 8h45 à 16h45 à l’Hôtel Hyatt Regency. Le PDG de Québec international, Carl Viel, ainsi que la présidente-directrice général du CEFRIO, Jacqueline Dubé, rendent public un Portrait des pratiques numériques des entreprises manufacturière de la région de la Capitale-Nationale. Le ministre québécois de l'Emploi, François Blais, sera aussi présent. (14h, Le Camp, 125, boul. Charest Est, 2e étage). L'organisme Éduc'alcool dévoile les résultats d'une enquête sur la relation des Québécois avec l'alcool(10h30, bar de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec). George Cope, président et chef de la direction de BCE, prononce une allocution à la tribune de la Chambre de commerce de Winnipeg(13h, hôtel Delta).


10- À quoi ressemblaient les meubles IKEA au Moyen-Âge? Saviez-vous qu'à l'époque, IKEA vendait de l’armement aux combattants européens? Nous non plus. Ce qu’on ne savait pas non plus, c’est que les barres de chocolat Kit Kat existaient avant qu'on découvre que la Terre était ronde! Et qu’elles permettaient de célébrer de belle façon l’assemblage de ces machines de guerre à la sauce suédoise. Voilà qui explique sans doute le succès viral de cette publicité fort amusante.




Sources: communiqués, Les Affaires, Observador, Quartz, Tuxboard, Youtube.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:





NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

À la une

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.

Traquer les anomalies de marché

BLOGUE INVITÉ. C'est le travail d'un investisseur à long terme de les trouver.