10 choses à savoir mardi

Publié le 02/02/2016 à 07:53, mis à jour le 02/02/2016 à 10:34

10 choses à savoir mardi

Publié le 02/02/2016 à 07:53, mis à jour le 02/02/2016 à 10:34

Photo: Shutterstock

Bon mardi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce mardi 2 février.


1-Quand la nature est appelée en renfort pour surveiller... les robots volants. La police néerlandaise a trouvé un allié totalement inattendu pour assurer la sécurité dans le ciel, menacée par la multiplication des drones: l’aigle. La police des Pays-Bas a noué une entente avec Guard From Above, une agence de sécurité de La Haye spécialisée dans l’entraînement des oiseaux de proie, nous apprend The Guardian. La mission de l’aigle? Éliminer les drones nuisibles de la circulation! Comme l’indique le directeur de l’agence, Sjoerd hoogendoorn, il s’agit d’«une solution à faible résolution pour un problème de haute technologie». Les oiseaux de proie protègent jalousement leur territoire des agresseurs. Il ne sera donc pas difficile de les faire chasser les drones malveillants. Visionnez la vidéo, la démonstration vaut les secondes investies!





2-Les robots envahiront aussi bientôt les fermes. Spread, une entreprise de Tokyo, prévoit inaugurer la première ferme entièrement automatisée d’ici la mi-2017, où des robots feront tout depuis l’arrosage jusqu’à la récolte. L’installation fermée, explique l’AFP, devrait commencer à produire 30000 laitues par jour, mais projette d'en faire pousser un demi-million quotidiennement d'ici cinq ans. Les graines seront semées à la main, mais tout le reste du processus, y compris la récolte, sera réalisé par des robots, a expliqué un des responsables de la firme, Koji Morisada. Le Japon est confronté à un manque de personnel du fait du vieillissement de sa population. Mais il y a un autre incitatif notable à faire appel aux robots: les coûts de main-d’oeuvre seront réduits de moitié et les dépenses en énergie...de près d’un tiers.


3-Après les pays nordiques, à 20000 lieues sous les mers. Les futurs centres de données de Microsoft(Nasdaq, MSFT) pourraient être construits en eaux profondes. Le projet du géant informatique, qui porte le nom de code Natick, prévoit d'immerger des centres de données, utilisant des câbles de fibre optique pour renvoyer les données sur terre, écrit Business Insider UK. Les centres de données des entreprises comme Microsoft, Google ou Facebook nécessitent des systèmes de refroidissement qui limitent la chaleur dégagée par les serveurs. D’où leur présence habituelle dans les pays nordiques. Mais en plaçant les centres sous l’eau, on accélérerait leurs temps de construction et on profiterait d’un système de refroidissement...naturel. Pas sûr que l’idée plaise aux personnes soucieuses de l’environnement sous-marin.


4-Le pétrole, encore le pétrole. Les Bourses nord-américaines devraient reculer de façon marquée à l'ouverture, affaiblies par une nouvelle rechute des prix de l'or noir. Vers 8h05, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq glissent de 0,70%, 0,64% et 0,74% respectivement, selon les négociations sur les contrats à terme. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, perd 3,9% à 32,91$US. Lisez notre revue de marché complète.


5-Quand un de vos produits porte le nom d’un méchant virus... Tata Motors envisage de renommer un de ses nouveaux modèles qui doit être lancé prochainement, la Zica, afin d'éviter tout rapprochement malheureux avec le virus Zika, en pleine progression. L’AFP rapporte que le constructeur indien déploie d'intenses efforts de promotion depuis quelques semaines autour de sa petite Zica, ou «zippy car», avec le renfort de la star de soccer Lionel Messi. Malheureusement pour l’entreprise, ce lancement intervient au moment où le virus se développe rapidement. Aucune décision n’a encore été prise, mais parions que la direction va changer de nom. Ce n’est pas la première fois qu’il y a des noms «mal choisis» par les constructeurs automobiles. Visionnez notre diaporama, qui parle de la Buick LaCrosse ou de la Mazda LaPuta.


6-Avec Facebook Messenger, vous pouvez envoyer des messages, des photos, des gif… mais savez-vous que vous pouvez aussi jouer aux échecs? Une option cachée vous permet en effet d'activer un plateau et de jouer contre n'importe qui, nous révèle Tech Insider. Il vous suffit de taper «@fbchess play» dans votre Messenger et c'est parti. Seul petit problème: ce jeu d'échecs n'intègre pas de «drag and drop». Autrement dit, il faut taper toutes les commandes à la main pour jouer. Pour connaître l'ensemble des commandes, il vous suffit de taper «@fbchess help». Ce jeu d'échecs fonctionne aussi bien sur ordinateur que sur téléphone intelligent. Pour passionnés seulement!



7-À l'agenda mardi, le maire de Montréal, Denis Coderre, et le ministre de l'Environnement, David Heurtel, dévoilent plusieurs initiatives citoyennes et technologiques pour la protection du fleuve Saint-Laurent (10h30, École de technologie supérieure). Le vérificateur général Michael Ferguson tient une conférence de presse à l'occasion du dépôt de ses rapports de l'automne 2015 à Ottawa. Le transporteur Westjet tient une conférence téléphonique concernant ses résultats du quatrième trimestre.


8- 15% des effectifs. C’est la réduction du nombre d’employés que Yahoo!(Nasdaq, YHOO) devrait annoncer au moment du dévoilement de ses résultats trimestriels, ce soir, selon le Wall Street Journal. Celle qui devait faire renaître la croissance de l’ancienne coqueluche du Web, Marissa Mayer, va présenter un programme visant à réduire les coûts de l’entreprise, tandis qu’elle fait l’objet d’une forte pression de la part d’investisseurs activistes. Les revenus de Yahoo! ont reculé de 4% durant les trois premiers trimestres de son exercice, tandis que ses dépenses ont bondi de 20%, à cause notamment d’acquisitions réalisées à grands frais. Yahoo comptait 14000 employés à son sommet de 2012. Ce nombre était de 10700 au plus récent trimestre.


9-Une autre star de la Silicon Valley est sur la sellette. Elizabeth Holmes, qui s’était vue affubler du titre de plus jeune «self made woman» milliardaire du monde grâce aux promesses de sa start-up de tests sanguins Theranos,voit son aura pâlir tandis que les doutes sur son entreprise s’accumulent, écrit le magazine Trends. Le département de la Santé américain a dénoncé cette semaine des «pratiques déficientes» qui «présentent des dangers immédiats pour la santé et la sécurité des patients» dans l'un des deux laboratoires de Theranos, à Newark en Californie. Jusqu’à tout récemment, de nombreux médias décrivaient encore la femme de 31 ans comme une visionnaire et peut-être le prochain Steve Jobs, elle qui porte un col roulé noir, à l’instar du défunt patron d’Apple. Malgré des articles qui ont mis en doute la fiabilité de la technologie, Elizabeth Holmes réitère depuis octobre sa confiance dans son projet dont elle jure de «l'intégrité».


10-Google(Nasdaq, GOOG) songe à fabriquer son propre téléphone Nexus. Depuis toujours, ce terminal est le dépositaire officiel du savoir-faire et de l'expérience du géant californien de la recherche puisqu'il propose un système d'exploitation Android non modifié, «pur» comme disent les afficionados. Mais depuis toujours aussi, le Nexus a été assemblé et commercialisé par différents constructeurs en fonction des versions: LG, Motorola, Samsung, Huawei (photo) se sont notamment succédé pour donner vie à ce téléphone mobile. Cette année, c'est HTC qui s'y colle et devrait fabriquer deux nouveaux Nexus, mais ça devrait être la dernière fois que la firme de Larry Page sous-traite ce produit: tout semble indiquer, selon Android Community, que Google souhaite désormais commercialiser le Nexus sous sa propre marque pour avoir plus de contrôle sur le résultat final. Et un peu plus se soustraire à sa dépendance à Apple (la majorité des revenus de ses services sont fait sur les appareils de la firme de Tim Cook). On peut avoir un avant goût de cette politique avec leur nouvelle tablette Pixel C. À quoi ressemblera un Nexus 100% Google? Selon Android Community, le résultat pourrait être un téléphone plus stable et robuste, avec une intégration plus étroite entre le système d'exploitation et le terminal en lui-même. Bref, une expérience utilisateur digne d'Apple, mais 100% Android.



Sources : Les Affaires, communiqués, Wall Street Journal, PC, AFP, Business Insider UK, The Guardian, Trends, TechInsider, 

À suivre dans cette section


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir jeudi

Il y a 58 minutes | Alain McKenna

Qui va racheter Tesla? Le yuan remplace le dollar US auprès des banques, ce soulier Adidas prend le métro gratuitement.

10 choses à savoir mercredi

17/01/2018 | Alain McKenna

Déjà la fin pour l'Airbus A380? L'IA (enfin) à la rescousse des agriculteurs québécois, le bitcoin à 100000$US en 2018?

À la une

De nouveaux changements à la tête de Lowe's Canada

Il y a 17 minutes | Martin Jolicoeur

Alain Brisebois, devenu pilier de l'organisation, a quitté l'entreprise vendredi.

Le truc fou d'Oprah Winfrey pour avoir une carrière de rêve

Mis à jour à 06:21 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce que vous pouvez très bien appliquer à votre quotidien au travail...

10 choses à savoir jeudi

Il y a 58 minutes | Alain McKenna

Qui va racheter Tesla? Le yuan remplace le dollar US auprès des banques, ce soulier Adidas prend le métro gratuitement.