10 choses à savoir mardi

Publié le 03/04/2018 à 08:00

10 choses à savoir mardi

Publié le 03/04/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 10: Cette vidéo fera mal à Tesla et à la voiture autonome. (Photo: YouTube)

Pas de 5G au Canada sans nouvelles fréquences, la vidéo de l'Autopilot qui coulera Tesla, voici le cadenas du futur et d'autres nouvelles à lire en ce mardi 3 avril.


1- Pas de réseau 5G au Canada tant qu’Ottawa n’aura pas alloué le spectre des fréquences sans-fil. Les promesses de cette cinquième génération de réseaux sans fil sont grandes, mais pour qu’elles voient le jour, les fournisseurs de sans-fil canadiens disent qu’Ottawa devra leur réserver davantage du spectre des fréquences radio. Ça comprend des fréquences dans les 600 MHz et les 3500 MHz, mais ça pourrait traîner, les consultations et les éventuelles enchères n’étant pas prévues avant l’été, au plus tôt. «Il sera important de faire ça vite», avertit tout de même Eric Smith, porte-parole de l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), sur BNN. Le dilemme d’Ottawa: assurer que les réseaux couvrent les zones rurales ainsi que les zones urbaines, une volonté que les fournisseurs ont toujours eu de la misère à respecter.


2- Mark Zuckerberg accuse Tim Cook d’être «extrêmement désinvolte» dans sa notion de vie privée. Une guerre de mots est en train de s’installer entre deux empires de la Silicon Valley autour de la gestion des données confidentielles. La semaine dernière, réagissant au scandale liant Cambridge Analytica à Facebook, le PDG d’Apple affirmait que «nous pourrions faire une tonne d’argent nous aussi, si on monétisait nos clients, s’ils étaient le produit. Mais nous préférons ne pas le faire». Au cours du weekend, le fondateur de Facebook a réagi : «La réalité est que tous n’ont pas les moyens de payer pour un service qui les connecte au reste du monde. Dire qu’une entreprise qui vous charge plus cher a davantage vos intérêts à cœur, ça sonne plutôt ridicule à mes oreilles», a-t-il dit, au site américain Vox.


3- Les dangers de la robotisation pour les futurs emplois sont grandement exagérés, selon l’OCDE. L’organisme pangouvernemental estime que seulement 14 pourcent des emplois dans ses pays membres pourront un jour être «hautement automatisés». L’OCDE se veut beaucoup moins alarmiste qu’une autre étude, datant de 2013, qui affirmait que 47% des boulots en Amérique du Nord étaient menacés par l’émergence de l’intelligence artificielle et de l’automatisation. L’étude de l’OCDE peut être consultée ici.


4- Donald Trump devra très bientôt choisir entre la présidence ou ses entreprises. La cour fédérale américaine a donné son aval mercredi dernier à une poursuite stipulant que le président américain aurait reçu des émoluments anticonstitutionnels en provenance de l’étranger via l’hôtel qu’il possède à Washington. Si la poursuite l’emporte, ou si le Congrès américain passe une résolution allant en ce sens, Trump devra détailler publiquement les revenus de ses entreprises, ce qui pourrait le forcer à se dissocier d’une partie d’entre elles, ou alors, à laisser tomber la présidence des États-Unis, explique le Washington Post.


5- Le chiffre du jour : 68% (des commerçants ne craignent pas Amazon). C’est une statistique tirée d’un sondage effectué aux États-Unis auprès de 2400 propriétaires de petites entreprises qui disent qu’Amazon a eu un impact positif sur leurs ventes, plutôt que l’inverse. La réputation d’Amazon en prend pour son rhume depuis quelques mois, tout le monde blâmant le géant de la vente en ligne pour l’implosion du secteur du détail, résume le Motley Fool.


AMZN


6- Nouveau trimestre, mêmes craintes. Les indices pointent vers une ouverture mitigée mardi, sur fond de l'incertitude renouvelée par les plus récents propos de Donald Trump sur l'ALÉNA et du recul prolongé des titres technologiques. Pendant ce temps, Spotify pourrait débarquer à Wall Street comme un pavé dans la mare. Dans notre revue boursière complète, il est aussi question des prévisions optimistes pour TFI International, ainsi que des rumeurs d'acquisitions pour Walmart.


7- La réalité virtuelle pourrait aider à détecter les signes précurseurs d’Alzheimer. Une chercheuse de l’Université du Manitoba semble avoir découvert que les gens plus à risque de développer des signes de démence ou de la maladie d’Alzheimer perdraient leurs capacités de perception spatiale un peu plus tôt que la normale. Dans l’environnement-test, les patients voient une cible dans une fenêtre de façade d’un haut immeuble à plusieurs étages qui leur fait face, et doivent atteindre cette cible en entrant dans l’immeuble. On peut se tromper sans avoir la maladie, mais un taux d’erreur plus élevé pourrait être un indicateur, selon elle. «Je ne dis pas que je peux diagnostiquer l’Alzheimer, mais je pense que c’est un excellent moyen de lever le drapeau plus tôt, avant que les symptômes cliniques deviennent apparents», explique Zahra Moussavi, à la CBC.


8- Votre carte Aéroplan pourrait ne plus être nécessaire pour entrer dans les salons Air Canada. Si le transporteur canadien suit l’exemple de sa consoeur américaine Delta Air Lines, un simple scanneur biométrique suffira pour identifier et autoriser les membres de son programme de fidélisation pouvant pénétrer à l’intérieur des salons privés qu’elle possède dans des aéroports partout dans le monde. Depuis la semaine dernière, Delta donne accès aux grands voyageurs membres de son propre programme à ses 50 salons aux États-Unis simplement à partir de leur empreinte digitale. Il se pourrait bien que la reconnaissance faciale soit la prochaine étape dans ce processus, explique Yahoo.


scan


9- Parlant de biométrie, ce cadenas inventé à Toronto troque la clé pour un lecteur d’empreinte digitale. Le Tapplock One est un cadenas qui troque la bonne vieille clé ou même la combinaison numérique pour un lecteur d’empreinte digitale qui aura mis quatre ans à voir le jour, mais qui semble si bien ficelé qu’il vient de remporter un prix de design international, en Allemagne. Les deux ingénieurs torontois qui l’ont conçu ont eu l’idée en voyant la technologie Touch ID d’Apple, puis en adoptant le même concept :




10- Cette vidéo illustre comment l’Autopilot de Tesla peut être dangereuse. Dans la foulée des accidents provoqués par des véhicules pilotés essentiellement à partir de leur assistance à la conduite, cette vidéo démontre de façon assez évidente qu’il n’est pas encore pleinement sécuritaire de procéder de la sorte, même sur autoroute…




Sources: BNN, CBC, Les Affaires, Motley Fool, OCDE, Vox, Washington Post, Yahoo, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

La voiture autonome bonne pour le sexe, Elon Musk veut s'attaquer aux égouts, les épiciers ne veulent pas de ce verre!

10 choses à savoir lundi

12/11/2018 | Alain McKenna

Des violons québécois hi-tech! Les méthodes de vente douteuses des banques, l'école en réalité virtuelle de Lenovo.

À la une

Pourquoi le dollar américain est-il si fort?

Le billet vert approche du sommet de 2002 grâce à plusieurs facteurs favorables, mais gare aux spéculateurs.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

Alain Bellemare veut garder sa production d'avions régionaux

13:50 | AFP

« Il n’y a que deux joueurs dans l’industrie » dans ce créneau, « Embraer et [Bombardier] », dit-il.