10 choses à savoir lundi

Publié le 28/05/2018 à 08:00

10 choses à savoir lundi

Publié le 28/05/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 8: Forte demande pour les pièces commémoratives de la rencontre avortée avec la Corée du Nord.

Montréal n'a pas la meilleure qualité de vie, le premier réseau 5G au Canada sera-t-il chinois? Les banques canadiennes financent les énergies polluantes et d'autres nouvelles à lire en ce lundi 28 mai.


1- En fin de compte, Montréal n’offre pas la meilleure qualité de vie au Canada. C’est du moins ce que révèle un indice compilé par la Deutsche Bank et publié en fin de semaine dernière. Ainsi, Toronto et Vancouver figurent aux 21e et 15e rangs des 50 villes dans le monde combinant les meilleures conditions économiques, les meilleurs services de santé, le coût de la vie le plus compétitif et les loyers les plus abordables, constate Business Insider, mais Montréal est exclue du classement, chose rare quand il est question de ce type de palmarès. Wellington, en Nouvelle-Zélande, Zurich, en Suisse, et Copenhague, au Danemark, arrivent aux premiers échelons.


vie


2- Grâce aux universités canadiennes, le premier réseau 5G au Canada sera probablement chinois. Alors que les États-Unis ne veulent rien savoir des géants chinois du sans-fil, le fabricant Huawei est accueilli à bras ouverts par McGill et les Universités de Toronto et de la Colombie-Britannique, qui y finance la R-D et s’approprie les brevets pour créer un réseau 5G… en Chine. «Le Canada crée la technologie, et devra payer pour utiliser cette technologie par la suite», probablement à des fabricants chinois, s’indigne Jim Hinton, un avocat en propriété intellectuelle de Waterloo, dans le Globe & Mail. «Comme d’habitude, le Canada est un employé et un consommateur des sociétés étrangères, et non pas un créateur de sa propre richesse.»


5g


3- Ces deux banques canadiennes sont les plus grands investisseurs dans les énergies fossiles les plus polluantes de la planète. En 2017, les dommages causés par des catastrophes naturelles ou humaines liées aux changements climatiques ont explosé, atteignant les 300 milliards $US. Pendant ce temps, l’investissement dans les «énergies fossiles extrêmes» a crû de 11%, à 115G$US. Les grandes banques européennes et asiatiques y sont moins présentes, mais les banques canadiennes et américaines ont continué d’y mettre plus d’argent, l'an dernier. Selon une nouvelle étude appelée Banking on Climate Change publiée notamment par le Sierra Club, la Banque TD, la Banque Royale et JPMorgan Chase sont les trois principaux investisseurs dans ces énergies «qui contribuent de façon la plus importante aux émissions de gaz carbonique», résume Quartz.


co2


4- Des 75000 emplois que créera le Règlement européen sur la Protection des données (RGPD), plusieurs seront au Canada. Concrètement, le RGPD concerne toutes les organisations qui traitent les données d’au moins une personne de l’Union Européenne, même si celles-ci n’ont pas de présence physique dans l’UE. L’impact est donc réel sur les sociétés canadiennes. Parmi les mesures qui s’imposent : la nomination d’un délégué à la protection des données (aussi appelé «Protection Data Officer»). Les candidats disposant de ces compétences se font rares, ce qui crée une forte demande, explique l’hébergeur français OVH, qui a une forte présence à Montréal. «Aucune expérience minimale ou diplôme spécifique n’est requis pour exercer cette nouvelle profession, mais le RGPD impose que le délégué soit désigné au regard de ses qualités professionnelles et qu’il dispose de connaissances réglementaires», explique Florent Gastaud, délégué à la protection des données d’OVH, par communiqué. Avis aux intéressés…


5- Le chiffre du jour : 5000 (la production hebdomadaire des Model 3 par Tesla dès le mois prochain). Après plusieurs ratés, cette fois serait la bonne, assure Elon Musk. La semaine dernière, Tesla a fait livrer par avion une nouvelle ligne d’assemblage de batteries pour sa Gigafactory, afin d’accélérer sa cadence, un des freins ralentissant la production de la petite berline que Tesla peine à faire sortir de ses usines, rapporte Reuters.


6- Les marchés ne croient tout simplement pas aux changements climatiques. Les promesses de l’Accord de Paris visant à garder le réchauffement global sous la barre des 2 degrés Celsius ne semble pas inquiéter grand investisseur. Une étude à ce sujet indique que les grands argentiers de la planète continuent notamment de miser sur la croissance de fabricants de moteurs thermiques et de centrales au charbon, deux secteurs qui normalement devraient subir les effets d’une décarbonation de l’économie. Et pour la deuxième année consécutive, une résolution obligeant la Royal Dutch Shell à revoir sa stratégie afin de s’aligner sur les objectifs de l’Accord de Paris a été déclinée par les actionnaires. En fait, aucun titre énergétique majeur n’a encore perdu de valeur, tout le monde semblant croire qu’ils ne seront pas affectés par une éventuelle transition énergétique, constate The Economist.


chaud


7- Les mises-à-pied du Brexit commencent à débouler en Angleterre. Le secteur automobile est le premier à y goûter, la production étant rapatriée en Europe continentale, et la demande nationale étant à la baisse. Résultat : on craint pour la survie même de l’industrie. «Les sociétés étrangères vont quitter le pays s’il n’est pas profitable d’y faire des affaires», explique Koji Tsuruoka, ambassadeur du Japon en Angleterre, à Bloomberg.


brexit


8- Le site web de la boutique de souvenirs de la Maison Blanche croule sous la demande des pièces commémoratives de la rencontre avortée avec la Corée du Nord. La conférence du 12 juin avec Kim Jong-un a été annulée vendredi dernier par Donald Trump, ce qui a mené la boutique de souvenirs de la Maison Blanche à réduire le prix des médaillons produits pour commémorer l’événement sur son site web. La demande était telle dans les heures suivant la déclaration du président américain que le site a planté. Les responsables du site ont expliquent que «les gens veulent cet objet rappelant un événement historique sans égard à ce qui va réellement se produire», note Fortune. En même temps, tout est possible...


piece


9- Pas besoin de site web transactionnel quand on peut vendre directement sur les médias sociaux. On associe généralement le commerce électronique à des sites web sur lesquels les détaillants affichent leur catalogue de produits, et les internautes y cliquent. Mais il est aussi possible de faire des affaires directement sur Facebook ou Instagram. C’est ce qu’a découvert le fabricant de meubles ontarien Kbre Hamilton, qui prend des photos de ses créations, puis les vend directement sur les réseaux sociaux. «Un site de magasinage, ça coûte cher. J’ai un site web, mais les gens sont plus accessibles sur les réseaux sociaux», dit-il, à CTV News. Le magasinage sur les réseaux sociaux est encore tout naissant, mais grandira à mesure que les internautes y seront plus à l’aise, assurent les experts.


sociaux


 10- Les abeilles peuvent bien mourir, on a le robot qu’il faut pour les remplacer. Des chercheurs de l’Université de Virginie occidentale ont mis au point BrambleBee, un robot capable de polliniser les fleurs des arbres à la place des abeilles. En jumelant les bons algorithmes à la vision informatique, et à un petit bras articulé imitant les poils des abeilles, il peut ainsi échanger le pollen de chacune des fleurs de plants de mûres dans le labo où il est présentement à l’essai. «La robotique a pour objectif de trouver des solutions aux problèmes les plus pressants», explique Yu Gu, professeur associé au projet, à Fast Company. Un robot qui sauve les abeilles d’une fin tragique aurait aussi été accepté…




Sources: Bloomberg, Business Insider, communiqué, CTV News, Fast Company, Fortune, Les Affaires, Quartz, Reuters, The Economist, The Globe & Mail, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

21/09/2018 | Alain McKenna

Ticketmaster gonfle le prix des billets, le cannabis va gonfler le PIB en 2019, Angry Birds en réalité augmentée!

10 choses à savoir jeudi

20/09/2018 | Alain McKenna

Tendance? Le homard cuit à la mari, Noël ne devrait pas coûter cher, comment écrire dans les airs... pour vrai.

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.