10 choses à savoir lundi

Publié le 13/11/2017 à 08:38

10 choses à savoir lundi

Publié le 13/11/2017 à 08:38

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 10: pointez la caméra de votre iPhone vers cette bouteille et elle vous parlera. (Photo: Treasury Wine Estate)

Une autoroute vers l'océan Arctique ouvre cette semaine, l'excellente raison de retarder la signature du PTP, on vous prescrira bientôt des jeux vidéo et 7 autres nouvelles à lire en ce lundi 13 novembre.


1- La première autoroute menant à l'océan Arctique sera officiellement inaugurée cette semaine. L'autoroute à deux voies permanente de 120 km de long remplace une autoroute de glace saisonnière et reliera les villages d'Inuvik et de Tuktoyaktuk, sur la Mer de Beaufort, dans les Territoires du Nord-Ouest. Ultimement, le gouvernement territorial souhaite prolonger cette autoroute jusqu'à Yellowknife, afin d'aider à développer le commerce dans la région. Déjà, le tronçon de route qui sera inauguré mercredi, fruit d'un investissement gouvernemental de 300 millions $ étalé sur trois ans, permettra d'économiser 1,5 million $ par an aux résidents de Tuktoyaktuk, soit l'équivalent de 1500 par personne. «C'est quelque chose qu'on souhaitait avoir depuis 40 ans», affirme le maire de Tuktoyaktuk, Darrel Nasogaluak, au Globe and Mail. Ça forcera les amateurs de voyages autoroutiers qui comptent traverser le pays de bout à bout à revoir leurs plans, à l'avenir : il faudra désormais inclure une visite de la côte Arctique…


Arctique


2- L'excellente raison du Canada pour retarder la signature du Partenariat Trans-Pacifique. À l'origine, le gouvernement avait donné son accord à la ratification de cet important traité de libre-échange multilatéral après avoir plié sous les pressions des États-Unis, notamment dans le secteur du droit d'auteur. Maintenant que nos voisins du sud se sont retirés des négociations, le Canada a fait preuve «d'un véritable leadership en exigeant des modifications à ce traité défectueux en matière de propriété intellectuelle, malgré la pression de plusieurs autres parties», explique le professeur Michael Geist, de l'Université d'Ottawa. Ce spécialiste reconnu du droit d'auteur à l'ère du numérique explique sur son blogue que le résultat n'est pas encore parfait, raison pour laquelle Justin Trudeau, malgré sa présence en Asie, n'a pas encore signé cet accord. La durée prolongée de la protection par le droit d'auteur, la notion de verrou numérique (qui limite l'usage d'un bien numérique, comme de la musique ou de la vidéo), ainsi que la responsabilité imputée aux intermédiaires (comme les fournisseurs de services internet) par la première version du traité ont ainsi été éliminées, ce qui réjouit le professeur ottavien. «Il reste maintenant à régler des questions sur le règlement de différends en télécommunications, des enjeux de nature culturelle et des inquiétudes liées au commerce électronique», conclut-il.


3- Votre docteur pourrait bientôt vous prescrire des jeux vidéo. Anxieux? Dépressif? Incapable de vous concentrer ou de vous rappeler d'une information récente ou importante? Il existe des médicaments qui peuvent aider. Certaines thérapies également. Mais sous peu, on pourrait bien vous prescrire un jeu vidéo qui remplacera tout ça plus efficacement encore. C'est du moins le souhait de programmeurs, de neuroscientifiques et même de pharmacologues, si on en croit Fast Company, qui dresse une liste de projets de recherche en cours qui pourraient bien aider à soigner les déficits d'attention graves chez les enfants, l'anxiété chronique ou même la dépression. «Si le problème est lié à ces endroits où le cerveau ne veut pas aller (stress post-traumatique, peur de l'avion, etc.), une expérience virtuelle qui stimule plusieurs systèmes nerveux à la fois peut avoir des bénéfices cognitifs importants», résume Walter Greenleaf, scientifique en chef pour Pear Therapeutics, qui conçoit des jeux en réalité virtuelle aidant à guérir certains troubles mentaux. «Dans au moins 30 situations, une combinaison de jeu vidéo et de médicaments peut avoir un résultat bien plus efficace que le médicament seul», ajoute-t-il.




4- Toujours connecté… et toujours stressé. La nécessité de répondre à des courriels professionnels soir et fin de semaine a des effets néfastes sur la santé publique. De nouvelles données publiées par un sondage réalisé en Grande-Bretagne par l’assureur AXA et repris par le Telegraph montrent que la situation dans ce pays est à un niveau critique. Le coup de sonde réalisé auprès de 4000 adultes amène l’assureur à conclure que le pays qui vit de grandes tensions liées à sa séparation de l’Union européenne est en proie à une épidémie de stress. La culture du travail qui exige d’être toujours connecté et les perspectives financières contribuent notamment à alimenter le stress. Ainsi, quatre personnes sur cinq s’estiment stressées chaque semaine et une sur dix, en tout temps. Ce sont surtout les hommes qui vivent sous tension. Les gens sont non seulement inquiets à propos de leur bien-être et de leur santé en général, mais aussi de ceux de leurs proches. Le contexte actuel associé au Brexit n’aide certainement pas la cause des Britanniques. Cela dit, un élément du sondage devrait tous nous interpeler: la culture qui incite à répondre en tout temps à des «urgences», notamment par courriel, tue à petit feu les travailleurs. Ce qui, à long terme, est aussi néfaste pour les employés que pour les employeurs qui doivent régler les factures toujours croissantes d’épuisement professionnel.


5- Le Vendredi fou surpassera-t-il la folie du jour des célibataires chinois? C'est le vendredi 24 novembre prochain qu'aura lieu aux États-Unis (et un peu aussi au Canada) le Black Friday, ou vendredi fou. Chaque année, cette journée marque traditionnellement le début du magasinage de la période des Fêtes, ce qui en fait la journée la plus achalandée de l'année pour les détaillants américains, et l'événement du genre le plus important dans le monde, surtout si on le jumelle au Cyber lundi, qui survient trois jours plus tard. Mais voilà que le Vendredi fou a été surclassé par une autre célébration du consumérisme, qui a lieu en Chine, celle-là : le jour des célibataires. La célébration des cœurs solitaires est aujourd'hui un marathon de magasinage de 24 heures qui, cette année, a eu lieu samedi dernier. C'est si gros en Chine que l'événement surclasse à la fois le vendredi fou et le cyber lundi combinés. La preuve? Le site chinois Alibaba a confirmé avoir vendu pour 1,9 milliard $ de produits après 3 minutes seulement, puis le double, après 6 minutes. «C'est une grosse journée pour la Chine et pour l'économie chinoise», dit Joseph Tsai, cofondateur d'Alibaba, à Fortune. Et comment : après une croissance des dépenses de 60% durant cette seule journée l'an dernier, on s'attend à une croissance plus modeste cette année, mais tout de même importante, à 20%. De quoi faire oublier le vendredi fou…





6- Wall Street se dirige vers une ouverture en léger recul lundi. La baisse des indices de la semaine dernière se poursuit, tandis que le conglomérat industriel en crise General Electric dévoile son plan de relance, dont une réduction de son dividende. Dans l'attente du discours de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, les investisseurs n'auront que des données sur le budget fédéral d'octobre à se mettre sous la dent. Au Canada, la prochaine statistique sera publiée mercredi. Dans notre revue boursière complète, il est par ailleurs question des prévisions des analystes pour Loblaw, d'un nouveau suivi pour Roots Corporation et d'une cible révisée pour les Industries Lassonde.


7- On est rendu là : en Floride, la vente de sacs d'école pare-balles bat son plein. Les États-Unis étant incapables de venir à bout de leur problème d'armes à feu, des citoyens ont décidé de trouver leurs propres solutions. C'est le cas d'Alex Cejas, qui dirige l'entreprise floridienne Applied Fiber Concepts. Celle-ci fabrique notamment des vestes pare-balles. En récupérant certains composants de ces vestes et en les intégrant aux sacs à dos de ses enfants, Cejas a créé un sac à dos pare-balles qui est devenu instantanément populaire dans la région de Miami. Il n'est pas seul : d'autres fabricants de vestes de protection se sont mis à vendre de tels sacs à dos. Lifeshield Technologies propose carrément un «sac à dos pare-balles» avec pochette pour cellulaire intégrée, permettant d'alerter les autorités en cas de fusillade à l'école, raconte Fast Company. Évidemment, l'idéal serait de mieux contrôler les armes à feu, mais l'Oncle Sam semble avoir plus à cœur la libre circulation d'armes meurtrières plutôt que la sécurité de ses enfants à l'école. Ce qui crée un marché potentiel pour des produits offrant une protection contre les balles, aussi minime soit-elle.




8- Ces maisons flottantes sont conçues pour prévenir les ouragans de catégorie 4. Plus tôt cet été, la Floride a été victime d'un des ouragans les plus dévastateurs de sa récente histoire. Des vents de 110 km/h ont détruit des centaines de résidences, et ont provoqué des pannes de courant pour 5,8 millions de foyers et de commerces. Soucieux d'aider l'État américain à mieux résister à ces événements météo dévastateurs, l'architecte Koen Olthuis profitera du Salon du bateau de Fort Lauderdale, qui a lieu ce mois-ci, pour dévoiler ARKUP, une maison solaire et flottante conçue exprès pour résister aux ouragans de catégorie 4. Selon ce que le designer a expliqué à Business Insider, la structure est assez solide pour ne pas bouger malgré des vents pouvant atteindre 250 km/h, et comme elle flotte, s'il y a inondation, elle demeurera à la surface de l'eau. Des pilotis téléscopiques pouvant la soulever jusqu'à 12 mètres de haut la tiendront en place, beau temps, mauvais temps. Les premières maisons ARKUP seront vendues l'été prochain, à un coût unitaire variant entre 2 et 3 millions $US.


arkup


arkup


arkup


9- Transférez vos courriels malicieux à ce robot et il se chargera de leur régler leur compte. Rien de plus fâcheux que ces courriels de hameçonnage ou ces tentatives, souvent maladroites, d'essayer de soutirer vos données de connexion à divers sites transactionnels. Comment les combattre? La firme de sécurité informatique Netsafe propose une solution fort originale : transférez ces courriels à l'adresse me@rescam.org et un assistant virtuel prendra la relève. «Je suis un programme informatique sophistiqué qui répondra aux arnaqueurs, afin qu'ils perdent leur temps à parler à une machine plutôt qu'à tenter de cibler d'autres internautes.» Pas bête.




10- Ces bouteilles de vin peuvent parler. Littéralement. Le producteur de vin australien Treasury Wine Estate a trouvé un moyen fort original de distinguer ses bouteilles de celles de ses concurrents : sa gamme de vins 19 Crimes commémore des accusés britanniques qui, à la fin du 18e siècle, ont été condamnés à passer le reste de leur vie en Australie. On voit donc leur portrait sur l'étiquette des bouteilles. On pointe ensuite la caméra de son iPhone et la réalité augmentée leur permet de vous raconter leur histoire d'une façon tout à fait originale, comme en témoigne cette vidéo.




Sources: Business Insider, Entertainment Weekly, Fast Company, Fortune, Les Affaires, Michael Geist, The Globe & Mail, The Telegraph, Youtube.



Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:







NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

17/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Ce Québécois parmi les 30 Under 30 de Forbes, un train japonais inspirant pour la STM, ces rues blanches à Montréal?

10 choses à savoir jeudi

16/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Loblaw livrera votre épicerie en 1h, cet homme qui a «volé» la tête à Bezos, des Couche-Tard de luxe pour Tesla?

OPINION 10 choses à savoir mercredi
15/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
10 choses à savoir vendredi
10/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
10 choses à savoir jeudi
09/11/2017 | Alain McKenna

À la une

Divulguer le salaire des dirigeants: bonne ou mauvaise idée?

19/11/2017 | Jean-François Venne

Les incompréhensions entourant les salaires peuvent créer de fortes tensions dans une entreprise.

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

18/11/2017 | François Normand

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.