10 choses à savoir jeudi

Publié le 09/11/2017 à 08:28

10 choses à savoir jeudi

Publié le 09/11/2017 à 08:28

Par Alain McKenna

Point 9: vous nourrirez 100 de vos meilleurs amis avec cette pizza pour emporter. (Photo: Big Mama's and Papa's)

Apple devrait acheter Netflix avant qu'Amazon le fasse, la malédiction BlackBerry sévit toujours, le duo Airbus-Bombardier aidé par l'armée canadienne et 7 autres nouvelles à lire en ce jeudi 9 novembre.


1- Si Apple ne débourse pas 100 milliards $US pour acheter Netflix, Amazon va le faire. C'est ce que Barry Ritholtz, gestionnaire américain aguerri de fonds de placements, affirme sur le site de Bloomberg. «Apple devrait acheter Netflix. Sinon, ne soyez pas surpris si Amazon en profite. Cette seule raison devrait suffire à conclure la transaction». Il ajoute que l'engouement des investisseurs en apprenant la transaction ferait monter l'action des deux entreprises à un niveau rendant à peu près nul le prix de l'opération. «Comme ça s'est produit pour Google au moment d'acheter YouTube ou pour Amazon et Whole Foods.» Évidemment, pour Apple, les avantages sont importants : ça lui permettrait d'hériter d'une médiathèque unique en son genre, et vu sa proximité avec Disney, ça pourrait aussi l'aider à ramener cette dernière dans le giron de Netflix. Ça porterait un dur coup à des rivaux comme Amazon, Google et même Roku. L'effet négatif serait de rendre Netflix moins accessible, le service étant actuellement offert sur toutes les plateformes imaginables, une approche qui va à l'encontre de la stratégie d'écosystème protégé d'Apple.


2- La «malédiction BlackBerry» existe et continue de frapper. Le fabricant chinois TCL faisait relativement bien en Amérique du Nord avec sa gamme de téléphones Alcatel, laissant croire qu'en mettant la main sur la marque BlackBerry, en prime, ça ne pouvait que hausser ses parts de marché. Or, c'est plutôt l'inverse qui s'est produit, ses parts ayant diminué au dernier trimestre, révèle une étude de la firme Strategy Analytics récupérée par CNet. Ce ralentissement des ventes a fait chuter TCL du cinquième échelon des fabricants les plus populaires aux États-Unis, laissant la place à un rival chinois ayant à peu près la même stratégie : Lenovo et sa gamme Motorola. Ce qui explique la difficulté de vendre des BlackBerry pourrait se trouver dans cet important détail : «le regain de Motorola est entraîné par une plus grande distribution des quatre principaux fournisseurs de services sans fil aux États-Unis», selon Ken Hyers, de Strategy Analytics. On verra bien si l'ajout du BlackBerry Motion à la gamme aidera TCL à regagner la faveur tant des acheteurs que des fournisseurs américains, d'ici Noël…


3- Qu'est-il arrivé une heure après que cette navette sans conducteur ait pris la route à Las Vegas? Elle a eu un accrochage! À sa décharge, elle n'est pas responsable, et aucun de ses huit passagers n'a été blessé lors de l'accident. Opérée par le AAA et la firme Keolis, la navette circulait normalement dans le «quartier de l'innovation» situé à l'est de Las Vegas quand un poids lourd en marche arrière l'a percutée légèrement. «La navette restait immobile et on se disait : "Oh non! Il va nous frapper! Il va nous frapper!" Et le camion nous a frappés. La navette n'avait pas la capacité de réagir», a commenté un passager présent au moment de l'accident, à l'antenne de la station locale de NBC. Alors, à ajouter aux fonctions des véhicules autonomes de demain : la capacité de se déplacer en cas d'impact prévisible…


AAA


4- Le duo Airbus-Bombardier pourrait recevoir un coup de pouce de l'armée canadienne. La bisbille entre Bombardier et Boeing a remis en question une entente entre le gouvernement du Canada et le fabricant américain pour l'achat de 18 avions militaires Super Hornet, et maintenant qu'Ottawa a annoncé son intention d'ouvrir les enchères pour le remplacement des vieux avions de l'armée, voilà qu'Airbus veut accroître son partenariat avec Bombardier en vue de proposer ses propres avions Eurofighter Typhoon. «Nous allons sûrement considérer une plus grande coopération avec Bombardier qui ira au-delà de la famille d'avions CSeries», a résumé Dirk Hoke, directeur exécutif de la division Defense and Space du fabricant français, à Reuters. Dans le cadre d'une entente entre Airbus et Ottawa, Bombardier pourrait être impliqué dans la fabrication de nouveaux avions militaires, a-t-il laissé entendre, sans détailler davantage cette idée. Au total, ce sont 77 avions CF-18 (de Boeing) qui doivent être remplacés. On saura en 2019 qui sera le fournisseur choisi par le gouvernement canadien.


5- Réalité augmentée : le créateur de Pokémon Go lancera un «Harry Potter Go». Le jeu mobile mettant en vedette Pikachu et sa bande a connu un succès monstre dans les semaines suivant son lancement, en juillet 2016, mais sa popularité s'est rapidement dissipée par la suite. En misant sur un nom aussi connu que celui du petit magicien créé par l'auteure britannique JK Rowlings, le studio Niantic, qui a développé Pokémon Go, pourrait avoir trouvé une formule qui sera plus durable. C'est certainement ce que souhaite John Hanke, PDG de Niantic, qui a annoncé hier un partenariat avec Warner Bros. en vue de créer Harry Potter : Wizards Unite, un jeu «qui fera le pont entre réalité virtuelle et le vrai monde», et qui permettra «aux joueurs de devenir de véritables magiciens en combattant des monstres légendaires tout en explorant leur propre quartier.» On ne sait pas encore quand ce jeu sera lancé, mais nul doute qu'il contribuera lui aussi à mousser la popularité grandissante de la réalité augmentée


Potter


6- Wall Street se dirige vers une baisse à l'ouverture en ce jeudi matin. Des médias évoquent la possibilité que les sénateurs américains reportent l'application de l'abaissement prévu de la taxation des entreprises, les investisseurs prennent un pas de recul. Sinon, ce sera une autre journée inondée de résultats financiers. Aux États-Unis, on attend les demandes initiales de chômage pour la semaine terminée le 3 novembre. Au Canada, l'indice des prix des logements neufs de septembre sera présenté. Dans notre revue boursière complète, il est également question des résultats dévoilés par Québecor, du bénéfice par action ajusté de Cascades et de la croissance affichée par Uni-Sélect.


7- Microsoft intègre l'expertise de millions d'utilisateurs Linkedin à Word pour vous aider à créer le meilleur CV imaginable. Appelez ça une synergie efficace : l'Assistant pour CV inclus dans le populaire traitement de texte de la suite Office aura droit à l'information provenant des professionnels inscrits sur le réseau social acquis par Microsoft en décembre 2016 afin de proposer la meilleure formule pour que votre CV sorte du lot. Ce qui soulève la question : si tout le monde crée son propre CV à l'aide de cet assistant, ne seront-ils pas tous aussi excellents? Une question à laquelle Kylan Nich, directeur produit principal pour Linkedin, ne répond pas, se contentant de préciser dans un billet sur le blogue de son employeur que l'utilisateur n'a qu'à préciser le titre et l'industrie de son choix, pour que les recommandations affluent. Du même coup, ce dernier aura immédiatement accès à des offres d'emploi sur Linkedin, et pourra se signaler de façon privée comme candidat à la recherche d'un emploi auprès de recruteurs à la recherche du bon candidat.




8- Le Bitcoin étant trop polluant, le créateur du BitTorrent propose sa propre monnaie virtuelle écologique. Le fonctionnement du Bitcoin est particulièrement énergivore. L'authentification d'une seule transaction effectuée avec cette monnaie numérique demande autant d'électricité que la consommation hebdomadaire d'un ménage américain moyen. En ce moment, on estime que le Bitcoin accapare autant d'énergie que le Nigéria au grand complet, ce qui est beaucoup. C'est pourquoi Bram Cohen, qui a créé le protocole BitTorrent au début des années 2000, croit que sa propre monnaie virtuelle, appelée Chia, connaîtra du succès : plutôt que de reposer sur le travail de «mineurs» informatiques pour valider les transactions, le Chia recourt à l'espace libre qui dort inutilisé dans les appareils de ses utilisateurs, une formule exigeant beaucoup moins de calcul informatique et donc, moins d'énergie. Cohen dit avoir reçu une bonne somme d'argent d'investisseurs afin de lancer cette monnaie tôt en 2018. Selon TechCrunch, elle sera non seulement plus écologique que le Bitcoin, elle contribuera aussi à décentraliser encore un peu plus cette technologie en permettant à quiconque possède un peu d'espace de stockage en trop de participer à sa croissance, sans égard au coût de l'électricité dans sa région.


9- Ça, c'est de la pizza pour emporter! La pizzeria californienne Big Mama's and Papa's vient de dévoiler la plus grande pizza pour emporter au monde. Elle fait plus de 1,37 mètre de côté, ce qui est suffisant pour rassasier entre 50 et 100 gros mangeurs, ce qui suffit à en faire un record du monde Guinness, a découvert le site Ulyces. Son prix est d'au moins 320 $, plus garniture, ce qui, quand on y pense, est pratiquement une aubaine pour autant de sauce tomate, de pepperoni et de fromage. Et ça n'inclut pas le pourboire du livreur, qui doit emprunter la Smart Fortwo du restaurant munie d'un support à bagages sur le toit fait sur mesure pour cette gargantuesque pizza, si en plus vous décidez de la faire livrer jusque chez vous…




10- Ce robot «imprime» des crêpes aux couleurs de votre objet préféré. Le PancakeBot est le fruit d'une campagne de sociofinancement lancée sur Kickstarter en 2015, mais il pourrait tout aussi bien être issu des rêves les plus fous d'un chef pâtissier, puisque l'appareil permet pour ainsi dire d'imprimer des crêpes en tout genre, à partir d'images numériques chargées par l'utilisateur (aussi appelé cuisinier…). Un astronaute, un dinosaure, ou même le visage d'Albert Einstein peuvent ainsi être reproduits en combinant œufs, farine et lait, ainsi que la touche magique de ce robot pâtissier nouveau genre…




Sources: Bloomberg, CNet, communiqués, Les Affaires, Linkedin, NBC, Reuters, TechCrunch, Ulyces, Youtube.



Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:







NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

17/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Ce Québécois parmi les 30 Under 30 de Forbes, un train japonais inspirant pour la STM, ces rues blanches à Montréal?

10 choses à savoir jeudi

16/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Loblaw livrera votre épicerie en 1h, cet homme qui a «volé» la tête à Bezos, des Couche-Tard de luxe pour Tesla?

OPINION 10 choses à savoir mercredi
15/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
10 choses à savoir lundi
13/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
10 choses à savoir vendredi
10/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

À la une

Divulguer le salaire des dirigeants: bonne ou mauvaise idée?

19/11/2017 | Jean-François Venne

Les incompréhensions entourant les salaires peuvent créer de fortes tensions dans une entreprise.

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

18/11/2017 | François Normand

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.