10 choses à savoir jeudi

Publié le 12/10/2017 à 08:22

10 choses à savoir jeudi

Publié le 12/10/2017 à 08:22

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 5: Ce pont trois-en-un est beaucoup mieux que le futur pont Champlain! (Photo: Next Architects)

Le pot pourrait doper les profits d'Hydro-Québec, le prochain Sears s'appelle Amazon, une taxe sur les inondations et 7 autres choses à savoir en ce jeudi 12 octobre.


1- La production de pot, un créneau de croissance inespéré pour Hydro-Québec? Comme l’explique David Fessler, stratège en énergie et en infrastructures pour The Oxford Club, les producteurs de marijuana consomment d’abondantes quantités d’énergie. Les ventes nord-américaines de cannabis ont progressé de 30% à 6,7G$US en 2016. Elles devraient plus que tripler pour atteindre 20,2G$US en 2021. Toute cette production ne peut se faire sans électricité. Beaucoup d’électricité. Or voilà, une étude réalisée en 2012 par le Lawrence Berkeley National Laboratory a conclu que la production de marijuana avait consommé 1% de l’électricité dans une année donnée aux États-Unis. À ce moment, cette consommation équivalait alors à un montant de 6G$US. C’était avant la légalisation dans la majorité des États. Il y a trois ans, la Northwest Power and Conservation Council a estimé que la production de pot de l’État de Washington pouvait doper la demande en énergie dans les vingt prochaines années. L’électricité requise pour faire pousser les plantations de marijuana est comparable à celle utilisée par 29 réfrigérateurs au cours de la même période de temps, note l’analyste. Le principal producteur canadien, Canopy Growth, a d’ailleurs indiqué dans ses documents d’entrée en Bourse, l’an dernier, qu’il était vulnérable à une hausse marquée des coûts d’électricité ou à des ruptures de courant. Bref, il y a une question qui tue pour Hydro-Québec. Devrait-elle tout mettre en oeuvre pour devenir le paradis nord-américain des producteurs de pot?


2- Et le prochain Sears sera... Amazon! C’est ce que certains croient après avoir vu que le géant du détail en ligne vendait désormais des maisons sur son site, en plus de tout le reste. Pourquoi? Parce qu’en dressant la liste des items disparates vendus par Amazon, certains observateurs à la mémoire longue ont constaté une similitude frappante entre Amazon Prime et les belles années du catalogue Sears, où on pouvait y trouver plus de 75000 items différents, incluant… des maisons. À l’époque de sa création, le catalogue Sears visait à ouvrir de nouveaux marchés dans le commerce de détail en rejoignant tous ces gens n’ayant pas accès aux magasins spécialisés de la ville. Un peu comme Amazon aujourd’hui, en fin de compte. «Alors Amazon est lentement en train de se transformer en un détaillant offrant de tout, comme Sears», résume The Next Web. On lui souhaite seulement une fin moins tragique.


Sears


3- L’effet imprévu des inondations : une nouvelle taxe. Il y a trois ans, la France a décidé de confier la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations à ses administrations régionales et municipales. Ce changement sera complété le 1er janvier prochain, date à laquelle, pour aider à rénover ou construire des digues, des zones de rétention et autres, une nouvelle taxe entrera en vigueur. Car ce rôle, qui revenait jusqu’ici principalement à l’État français, n’est toujours pas financé. Ça fait donc craindre le pire non seulement aux contribuables, mais aussi aux élus locaux, à qui incombe la tâche d’annoncer cette taxe à leurs électeurs. Il s’agit d’un quatrième impôt local pour les propriétaires français qui seront touchés, lesquels, on s’en doute, en sont bien mécontents, observe Les Échos. Afin de prévenir le coup, la ministre française des Collectivités, Jacqueline Gourault, a précisé que cette taxe n’allait pas dépasser les 40 euros pour l’année 2018 (60$CA). Alors les taxes, un nouvel effet des changements climatiques?


eau


4- Cette ville solaire de Floride vous convaincra de ne plus acheter de voiture. À Babcock Ranch, vous pouvez acheter une maison entièrement alimentée par de l’énergie solaire, puis prendre une navette sans conducteur qui vous mènera à l’épicerie de façon tout à fait autonome. Ce n’est pas tout : bientôt, vous n’aurez qu’à ouvrir l’application mobile de la municipalité sur votre téléphone, et vous commander une telle navette pour une ou deux personnes, pour sauter à bord d’un autobus électrique, ou pour emprunter une voiture ou un vélo en autopartage. Car l’objectif de cette nouvelle communauté est simple : devenir la première ville en Amérique du Nord où il n’est pas nécessaire, voire même carrément déconseillé de posséder un véhicule personnel. «De nos jours, les ménages ont deux voitures. En déménageant chez nous, ils n’en auront besoin que d’une seule, mais bientôt, ils réaliseront qu’il ne leur en faut même pas une», assure Syd Kitson, PDG de Kitson & Partners, propriétaire des 18000 acres sur lesquels cette ville nouveau genre est érigée, à Fast Company. À terme, Babcock Ranch compte offrir de l’espace pour 50000 habitants, et pourrait bien inspirer d’autres promoteurs immobiliers aux États-Unis, et avec un peu de chance, au Canada également.


Babcock


ranch


5- Ce pont trois-en-un est beaucoup mieux que le futur pont Champlain! Au moment de décider de la forme du pont montréalais, il y a quelques années, plusieurs ont demandé aux autorités de faire preuve d’audace dans son design afin d’en faire une signature visuelle forte pour la métropole. Alors, qu’a-t-on obtenu? Du béton et des câbles d’acier, naturellement. Tout le contraire de ce pont qui a été finalisé l’an dernier dans la ville de Changsha, en Chine. Son nom, le «nœud chanceux», illustre bien les formes sinueuses de ses piliers et de sa structure d’ensemble qui lui ont permis de remporter un prix de design en 2013, rappelle Business Insider. Mieux encore : sa silhouette alambiquée dissimule pas moins de trois ponts différents, tous trois conçus pour laisser traverser les piétons. Évidemment, si un de ceux-là avait été conçu pour les vélos, puis un autre pour les voitures, il aurait mieux convenu à des contextes comme l’accès à Montréal à partir de la rive sud, mais qu’à cela ne tienne : voilà un pont qui ne manque pas de faire tourner les têtes.


pont


pont


pont


6- Les Bourses américaines se dirigent vers une ouverture en baisse jeudi. Les investisseurs se font à l'idée qu'une autre hausse des taux d'intérêt devrait avoir lieu aux États-Unis d'ici la fin de l'année. Même positifs, les résultats du géant bancaire JPMorgan ont aussi déçu, en raison de la chute des revenus de la négociation d'obligations. Au programme aujourd’hui, on attend l'indice des prix des logements neufs d'août. Dans notre revue boursière complète, il est également question de l’effet sur le titre d’Alimentation Couche-Tard de la liquidation des actions que possédait Metro, de la minière de diamants Stornoway, et du producteur de métaux montréalais 5N Plus.


7- Ce parka signé Pizza Hut est fait du même matériau que ses boîtes de livraison. On connait tous l’histoire : on fait livrer une pizza, et elle arrive une trentaine de minutes plus tard à la maison parfaitement tiède. Histoire de régler ce problème, la chaîne américaine Pizza Hut a décidé de revoir la conception des boîtes isolées utilisées par ses livreurs. Et possiblement pour ces mêmes livreurs, mais aussi pour ceux qui rêvent de se garder au chaud comme une pizza, Pizza Hut a décidé de lancer ce qu’elle appelle son «parka pizza», un gros manteau d’hiver fait de trois couches protectrices qui semblent fort efficaces. On y trouve même une pochette transparente où loger son téléphone intelligent, ou sa passe de ski, au besoin. Mais pas de porte-gobelet! Malheureusement, si jamais vous voulez réellement en obtenir un exemplaire, vous ne pourrez pas l’acheter, car Pizza Hut en fera plutôt tirer quelques-uns à partir d’un concours organisé dans son application mobile et via son compte Twitter.




8- Vous avez manqué les NES Classic et Super NES Classic de Nintendo? Attendez sa prochaine nouveauté… Forte du succès de ses deux consoles rétro lancées ces derniers mois, Nintendo pourrait être en train de plancher sur une nouvelle édition de son défunt Game Boy. L’appareil, qui nous ramène à la fin des années 80, était alors doté d’un pavé tactile, de quatre boutons de contrôle, et d’un diminutif écran monochrome sur lequel on pouvait jouer à divers jeux vidéo plutôt simplistes. Ainsi, selon le site spécialisé VG247, le fabricant aurait fait breveter le terme Game Boy Classic plus tôt ce mois-ci auprès des autorités japonaises. Il ne faudrait donc pas se surprendre que ce projet devienne réalité, étant donné le succès étonnant et relativement imprévu de ses deux mini consoles rétro précédentes. En même temps, entre une demande de brevet et une mise en marché, il y a un pas que même Super Mario n’est peut-être pas près de franchir…


NES


9- L’iPhone X a un écran mur à mur. L’iPhone 2020 aura-t-il un écran repliable? Peu désireuse de voir Samsung reprendre ses idées avant elle, la société Apple aurait commencé à travailler avec LG Electronics en vue de développer un écran souple qui pourrait être introduit aussi tôt qu’en 2020. Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de tels écrans. LG aurait d’ailleurs différentes versions de sa technologie OLED souple qui se plierait, à la manière d’un livre, ou qui s’enroulerait, comme un journal. On peut imaginer les diverses applications possibles pour une telle technologie, dont des appareils dont la taille de l’écran pourrait être doublée, au besoin, mais c’est surtout au niveau de la production et de l’assemblage que cette solution a déjà des avantages, explique le site coréen The Investor, qui précise que même si LG commencera à fournir Apple en écran OLED à partir de 2019, rien ne dit encore quelle forme auront les futurs iPhone. Même Samsung ne le sait pas…


X


10- Ce masque anti-acné n’est pas un hommage à Jacques Plante. Une technologie jusque-là réservée au bureau des dermatologues fait son chemin au Canada, cet automne. La société Neutrogena vient de lancer chez nous son masque de thérapie lumineuse contre l’acné. Utilisant des DEL bleues et rouges, il traite la peau afin de la rendre plus saine et plus lisse, dit-on. Mais surtout, il vous donnera les airs d’un androïde issu des premiers films de science-fiction…




Sources: Business Insider, Fast Company, Les Affaires, Les Echos, The Investor, The Next Web, VG247, Youtube.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0 - 2018

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Montréal possède tous les atouts pour attirer Amazon, croit Hubert Bolduc

20/10/2017 | Denis Lalonde

Montréal International est convaincue du potentiel de la métropole pour attirer le HQ2 d'Amazon.

Ces villes canadiennes qui pourraient accueillir Amazon

20/10/2017 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Des dizaines de villes luttent pour accueillir le siège social bis d'Amazon, un projet de 5 G$. Visite guidée au Canada.

OPINION 10 choses à savoir jeudi
19/10/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
À coup de 1$, il est devenu le nouveau milliardaire du Québec
18/10/2017 | Yannick Clérouin
10 choses à savoir mercredi
18/10/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

À la une

Pourrez-vous survivre à la nouvelle concurrence chinoise?

Mis à jour le 21/10/2017 | François Normand

ANALYSE– La Chine vient de lancer une réforme majeure qui affectera plusieurs entreprises canadiennes et occidentales.

Bombardier goûte à la médecine qui a fait son propre succès

Mis à jour le 21/10/2017 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. La vente récente du contrôle de la CSeries poursuit une tendance historique.

Vidéo: vers une récession en 2020?

21/10/2017 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION– La prochaine récession pourrait survenir en 2020 au Canada, selon Fiera Capital.