10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 10/11/2018 à 10:20

10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 10/11/2018 à 10:20

Par Alain McKenna

[Photo : 123rf]

Du prochain VUS électrique de Volkswagen à la taxe sur la viande qui pourrait sauver des vies, voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.


1- En limogeant son procureur général, Trump a donné tout un coup de pouce au cannabis canadien. Jeff Sessions était un juge très conservateur et farouchement opposé à la légalisation du cannabis. Alors en annonçant son départ avant-hier, ce dernier a indirectement fait l’affaire des investisseurs dans ce marché, qui ont soudainement fait grimper les titres de fonds négociés en Bourse à Toronto et à New York, d’un peu plus de 6% en une seule journée, raconte Bloomberg.


2- Ce train hollandais est la solution idéale pour les trains de banlieue bondés. En fait, il a été conçu pour aider à désengorger les heures de pointe en général et celle des trains de banlieue en particulier, grâce à un design incorporant des aires de travail reprenant les principes du coworking. Les tables, les bancs et les espaces de conférence visent à inciter les voyageurs à prendre le train plus tard le matin ou plus tôt le soir sans nuire à leur temps de travail, rendant l’heure de pointe moins achalandée, raconte The Next Web.


3- Amazon va racheter Lyft d'ici 2020 et détruira Uber. C’est la prédiction faite par le directeur de produits pour Facebook Parth Detroja, qui pense que la meilleure stratégie pour assurer l’avenir du service de covoiturage Lyft est une acquisition par un géant de la trempe d’Amazon. Lyft a pourtant l’intention d’entrer en Bourse l’an prochain, il faudrait donc faire vite. Mais Amazon y trouverait son compte, les chauffeurs pouvant se transformer en livreurs, au besoin. Et en mettant la main sur Lyft, Amazon pourrait lancer une guerre des prix qui anéantirait Uber, croit-il. «C’est la même stratégie qu’Amazon a utilisée dans la musique et la vidéo», dit-il à Business Insider.


4- Une taxe sur la viande sauverait des vies. Comme une taxe sur les sodas ou une taxe sur les grosses cylindrées, imposer une taxe sur la viande rouge permettrait non seulement de réduire sa consommation, mais aussi, de mieux financer le réseau de la santé, selon une étude tout juste publiée par des chercheurs de l’Université d’Oxford. Selon eux, si on calculait les coûts liés à l’impact sur la santé, le prix de certains aliments comme le bacon et les saucisses doublerait. «Le bacon est vraiment l’aliment le moins bon pour la santé auquel on puisse penser», résume Marco Springmann, qui a dirigé l’étude, au Guardian.


5-  10 000 étudiants des grandes écoles françaises ont signé le Manifeste pour un réveil écologique, qui les engages à ne jamais travailler pour une entreprise polluante. « À quoi cela rime-t-il de se déplacer à vélo, quand on travaille pour une entreprise dont l’activité contribue à l’accélération du changement climatique ou de l’épuisement des ressources ? », se demandent-ils, dans une citation reprise par le site Positivr.fr.


6- Les caméras de surveillance chinoises peuvent vous identifier à votre seule démarche. Même plus besoin de reconnaissance faciale pour savoir qui et où vous êtes. En Chine, à tout le moins, où de nouveaux logiciels intégrés à des caméras de surveillance dans des villes comme Pékin ou Shanghai peut identifier des gens à partir de leur façon de marcher, même s’ils tournent le dos à la caméra. C’est du moins ce qu’affirme le PDG d’une société appelée Watrix, qui a développé cette technologie. «Même pas besoin de la coopération des gens pour les reconnaître. Et même si on fait mine de boiter, le système ne sera pas dupe», assure Huang Yongzhen, PDG de Watrix, à Business Insider.


7- Volkswagen planche sur un VUS urbain électrique à 27 000$ pour rivaliser avec Tesla. Le groupe allemand Volkswagen aurait l’intention de mettre en marché quelque part après 2020 ce petit VUS à moteur électrique dont les détails techniques ne sont pas encore connus et viserait des ventes annuelles de 200 000 exemplaires. Le véhicule serait assemblé en Allemagne, dans une usine dont la production sera revue d’ici 2022 afin de faire plus de place aux véhicules à moteur électrique, explique Bloomberg. On ne sait pas si ce véhicule sera éventuellement vendu au Canada.


8- Renault-Nissan-Mitsubishi investit dans l’appli montréalaise Transit. L’objectif pour le trio automobile mondial (mais surtout français) est de s’ancrer un peu plus lourdement dans le marché du transport multimodal et des services de mobilité. L’investissement, d’un montant non dévoilé, passe par la filière Alliance Ventures. «Cet investissement va soutenir les efforts déployés par Transit en faveur d’une plus grande mobilité», précise François Dossa, directeur Alliance Ventures et Open innovation, par communiqué.


9- L’obésité des enfants liée à la pollution de l’air. Une exposition en bas âge à la pollution générée par les automobiles hausserait les risques de devenir obèse, indique une nouvelle étude de l’Université du sud de la Californie. Ce sont surtout les moteurs diesel qui sont en cause, une haute dose de dioxyde d’azote dans la première année de vie pouvant accélérer sensiblement la prise de poids. «Les parents doivent s’assurer du lieu où leurs jeunes enfants passent le temps, surtout si ces lieux sont près de routes très passantes», avertit Jennifer Kim, qui a dirigé l’étude, en entrevue au Guardian.


10- Les cartes à puce pas plus sécuritaires que les anciennes cartes, en fin de compte. La technologie qui fait la fierté du système bancaire canadien est arrivée un peu en retard aux États-Unis, mais l’adoption de la puce sur les cartes de crédit y a été présentée comme une solution à la fraude financière. Or, un rapport de la firme Gemini Advisors semble démentir cette affirmation. Selon ce rapport, des 60 millions de cas de fraude par carte de crédit aux États-Unis au cours des 12 derniers mois, 93% concernaient des cartes dotées de cette puce. Les fraudeurs trouvent le moyen d’intercepter les données de ces cartes auprès de commerçants insoucieux, puis les copieraient sur des bandes magnétiques traditionnelles, qui sont encore acceptées partout au pays.

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

14/12/2018 | Alain McKenna

Ce Boeing est un manoir volant! Taxer la messagerie texte? L'alcool aide à parler une langue étrangère, c'est prouvé.

10 choses à savoir jeudi

13/12/2018 | Alain McKenna

31M$ pour ces robots québécois! Un bingo pour Spotify à Montréal lundi, pourquoi Trump apparaît quand on google «idiot»?

À la une

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

Les grandes entreprises de technologie: bonnes ou mauvaises pour la société?

14/12/2018

BLOGUE INVITÉ. Google et Facebook sont-ils bons pour vous?

Facebook: les photos de 6,8 millions d'utilisateurs dévoilées après une faille de sécurité

14/12/2018 | AFP

Une faille de sécurité a rendu accessible l'ensemble des photos postées sur Facebook par 6,8 millions d'utilisateurs.