Téo Taxi se dote de la plus importante infrastructure de bornes de recharge Tesla du monde

Offert par Les Affaires


Édition du 01 Octobre 2016

Téo Taxi se dote de la plus importante infrastructure de bornes de recharge Tesla du monde

Offert par Les Affaires


Édition du 01 Octobre 2016

Par Alain McKenna

Taxelco étend son projet-pilote en faisant de ces 12 bornes superrapides la base opérationnelle pour toutes ses Tesla, pas seulement la douzaine servant l’aéroport Montréal-Trudeau. [Photo : Téo taxi/Groupe CNW]

Les taxis Téo tout électriques poursuivent leur opération de charme auprès des Montréalais. Taxelco, qui gère Téo, inaugurera au cours des prochaines semaines la plus importante infrastructure de recharge pour voitures Tesla du monde, en bordure de l'aéroport Montréal-Trudeau, à Dorval.


La société, financée par le fonds XPND Capital de l'homme d'affaires Alexandre Taillefer, étend ainsi son projet-pilote en faisant de ces 12 bornes superrapides la base opérationnelle pour toutes ses Tesla, pas seulement la douzaine servant l'aéroport. «C'est le but du projet : on veut déterminer combien de véhicules au total il est possible de charger avec 12 bornes», explique Thierry St-Cyr, directeur des opérations chez Taxelco.


«L'objectif est évidemment d'améliorer la qualité de notre service, en réduisant le temps d'attente à Dorval et ailleurs à Montréal.»


L'usage de ces chargeurs sera réservé à Taxelco, et les bornes sont conçues pour ne charger que des véhicules Tesla. Il s'agit de chargeurs rapides de 60 kilowatts, permettant de faire un plein presque complet en moins d'une heure. Ils sont moitié moins puissants que les «superchargeurs» que Tesla met à la disposition de tous les propriétaires de Tesla un peu partout en Amérique du Nord.


«Comme on offre un service de transport, il est important d'avoir le contrôle sur nos véhicules et notre infrastructure», dit M. St-Cyr, qui ajoute que Tesla Motors a tout de même participé à la conception de cette «base». Bectrol, de Saint-Hyacinthe, qui est chargée de l'installation des bornes pour Taxelco, a travaillé de concert avec le constructeur californien dans le déploiement de ces installations.


« On est un peu victimes de notre succès. » – Thierry St-Cyr, directeur des opérations chez Taxelco.

Une formule qui fait mouche


Le projet-pilote de Taxelco à l'aéroport Montréal-Trudeau s'est amorcé en juin dernier. Initialement, il s'agissait de fournir un point d'accès aux berlines électriques de Téo pour les voyageurs fraîchement débarqués à Montréal.


Contrairement aux taxis et aux limousines également présents à Dorval, le service de Téo fonctionne exclusivement par application mobile et exige qu'on commande une voiture quelques minutes à l'avance au moyen de cette application.


Un trajet à bord d'un taxi Téo à partir de l'aéroport coûte le même prix qu'à bord d'un taxi traditionnel : un tarif fixe de 40 $ vers le centre-ville de Montréal, et au compteur pour les autres destinations. Téo distingue donc son offre en misant sur l'habitacle et les coffres spacieux de ses Tesla, et sur la motorisation électrique de ses voitures.


C'est une formule qui semble faire mouche, à tel point que le principal défaut des taxis Téo est le délai d'attente plus long que celui de ses concurrents. À l'aéroport, Téo est protégé par le fait que son principal rival, le service Uber, n'a pas accès au débarcadère. Mais ailleurs en ville, la concurrence avec ce service est vive.


«On est un peu victimes de notre succès, c'est vrai, admet Thierry St-Cyr. Nous sommes en train d'ajouter des voitures et d'embaucher de nouveaux chauffeurs. La réduction du temps d'attente est une priorité.»


Les installations de Téo Taxi à Montréal-Trudeau ont été mises au point dans un esprit de flexibilité. Rien n'est définitif. Après tout, l'échéance de ce projet-pilote se rapproche un peu plus chaque jour. «Le service est disponible à Montréal-Trudeau dans le cadre d'un projet-pilote du ministère des Transports du Québec qui prend fin en novembre 2017», rappelle James Cherry, pdg d'Aéroports de Montréal.


Objectif monde


De plus, Taxelco ne veut pas s'associer à un seul constructeur de voitures électriques. Si jamais l'entreprise de taxis décidait d'élargir sa gamme de véhicules électriques à d'autres modèles, d'autres bornes pourraient s'ajouter.


Chevrolet compte lancer une petite familiale électrique, la Bolt, dont l'autonomie de près de 400 kilomètres pourrait en faire un taxi fort polyvalent. «Peut-être pas pour l'aéroport, car elle est plutôt petite, mais en ville, elle pourrait s'ajouter à la Nissan Leaf et à la Kia Soul.» Pas seulement à Montréal. Car Taxelco a toujours l'ambition d'étendre son service de taxis électriques à d'autres agglomérations du Canada et du monde. Les premiers taxis verts et blancs devraient faire leur apparition sur les routes de la région de Québec avant la fin de l'année. Dans une entrevue avec Les Affaires plus tôt cet été, Patrick Gagné, associé et chef de produit chez Taxelco, mentionnait aussi Ottawa et Toronto.


«On veut aller ailleurs dans le monde. Notre volonté a toujours été de sortir du Québec», conclut Thierry St-Cyr.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Montréal Trudeau enregistre un bond de 7% de l'achalandage

Aéroports de Montréal (ADM) a fait état lundi d'une «forte croissance» du trafic de ...

10 choses à savoir jeudi

19/04/2018 | Alain McKenna

Cet appareil menace votre santé! Les Pays-Bas aiment moins le pot, comment l'aéroport Trudeau vous fera dépenser plus.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.