Sauver Bombardier grâce au métro est une hypothèse intéressante selon Couillard

Publié le 23/02/2018 à 16:00

Sauver Bombardier grâce au métro est une hypothèse intéressante selon Couillard

Publié le 23/02/2018 à 16:00

Par La Presse Canadienne

Le sauvetage de l'usine Bombardier de La Pocatière grâce au métro de Montréal est une "hypothèse fort intéressante", selon le premier ministre Philippe Couillard.


En mission à Washington vendredi, il a confirmé que des pourparlers sont en cours pour devancer une commande de rames destinées au métro de Montréal, cela afin d'aider les travailleurs de Bombardier.


Leur emploi est en effet compromis: le géant québécois n'a pas été retenu par la Caisse de dépôt pour fournir le matériel roulant de son Réseau express métropolitain (REM). Le contrat de 630 millions $ est plutôt allé à Alstom, le grand rival de Bombardier, sans aucune garantie minimale de contenu local québécois.


La Société de transport de Montréal (STM) pourrait venir à la rescousse des employés de La Pocatière, qui pourraient être mis à pied à compter de l'automne faute de contrat.


L'usine assemble déjà les rames Azur du métro de Montréal et une autre commande prévue pour 2036 pourrait ainsi être devancée, afin d'éviter les mises à pied.


En point de presse, M. Couillard a dit en avoir discuté avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Uber Canada: une entreprise en croissance

16:11 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Rob Khazzam est un bon exemple que l'emploi de rêve peut nous être offert quand on s'y attend le moins.

Décarbonisation de l'économie: des occasions réelles de 704 G$

Le marché pour décarboniser l'économie mondiale s'élève à 34 000 G$CA, mais cela ne tient pas compte de la concurrence.

Immobilier: Ivanhoé Cambridge et Claridge reconduisent leur partenariat

Nouvelle enveloppe de 100M$ pour des participations dans des projets immobiliers de Montréal et Québec.