Risque de grève à l'aéroport Montréal-Trudeau

Publié le 09/01/2013 à 09:37, mis à jour le 11/10/2013 à 21:19

Risque de grève à l'aéroport Montréal-Trudeau

Publié le 09/01/2013 à 09:37, mis à jour le 11/10/2013 à 21:19

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Les 600 agents de contrôle et coordonnateurs de points de fouille employés par Securitas à l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau à Dorval ont rejeté les dernières offres patronales.


Du même coup, ils se sont dotés d'un nouveau mandat de grève à exercer au moment jugé opportun.


Ces agents sont membres du Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ.


Leur représentant syndical, Michel Courcy, affirme que les négociations achoppent notamment sur le salaire qui oscille actuellement entre 15 $ et 21 $ l'heure.


Les agents réclament la parité avec leurs collègues de Toronto, qui ont signé un contrat récemment.


Le Conseil canadien des relations industrielles devra décider prochainement des activités devant être maintenues en cas de grève. Les travailleurs pourront déclencher une grève une fois que cette décision aura été rendue.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Montréal Trudeau enregistre un bond de 7% de l'achalandage

Aéroports de Montréal (ADM) a fait état lundi d'une «forte croissance» du trafic de ...

10 choses à savoir jeudi

19/04/2018 | Alain McKenna

Cet appareil menace votre santé! Les Pays-Bas aiment moins le pot, comment l'aéroport Trudeau vous fera dépenser plus.

À la une

Accueillez les clients comme s'ils étaient vos invités

BLOGUE INVITÉ. On veut qu’ils passent un bon moment en notre compagnie. C’est aussi simple que ça.

Inflation: il ne faut pas sauter aux conclusions

Mis à jour à 14:25 | Dominique Beauchamp

Deux experts expliquent pourquoi l'inflation de 3% n'est pas garante d'une hausse du taux directeur en septembre.