REM: SNC-Lavalin sort grand gagnant du projet de 6,3G$

Publié le 08/02/2018 à 09:52

REM: SNC-Lavalin sort grand gagnant du projet de 6,3G$

Publié le 08/02/2018 à 09:52

SNC-Lavalin sort grand gagnant dans le dossier du REM, le Réseau express métropolitain. L'entreprise fait partie du consortium retenu pour l'ingénierie et de celui retenu pour la fourniture du matériel roulant.


CDPQ Infra a en effet annoncé jeudi le nom des deux consortiums retenus pour le projet de train électrique de 6,3 milliards.


Pour l'ingénierie l'approvisionnement et la construction des infrastructures ce sera SNC-Lavalin, Dragados, groupe Aecon, Pomerleau et EBC.


Pour la fourniture du matériel roulant, le consortium retenu est formé de Alstom et SNC-Lavalin.


Le projet passe de 6,04 à 6,3 milliards$ ce que la Caisse estime rester dans la marge. Un dépassement de budget que l'institution assumera seule.


Au cours de la conférence de presse, le président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia, a assuré que cette hausse de coût n'entraînera pas de hausse de tarif ni de hausse des contributions de la part des partenaires.


La contribution du gouvernement du Québec reste à 1,28 milliard $, celle du gouvernement fédéral à 1,28 milliard $, celle d'Hydro-Québec à 295 millions $ et celle de l'Agence régionale de transport de 512 millions $.


Le premier ministre Philippe Couillard a tenu à se faire rassurant pour Bombardier, qui n'a pas remporté le contrat. Il y aura d'autres contrats, d'autres tâches pour Bombardier à La Pocatière, a-t-il assuré, rappelant que le métro de Montréal continue de se développer.


Le projet passe aussi de 27 à 26 stations.


«Aujourd'hui, nous confirmons le début de la construction du Réseau express métropolitain. L'idée du REM devient réalité», a souligné Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec.


La construction débutera au mois d'avril. Les premiers tests se feront à la fin 2020. Les premiers usagers devraient monter à bord d'ici l'été 2021.


Nouveau tracé




Le projet table désormais sur moins de tunnels, passant en surface et en aérien entre la gare Centrale et le pont Champlain, dans Griffintown et Pointe-Saint-Charles, et longeant le corridor ferroviaire du CN. La station prévue sous le bassin Peel se retrouvera finanlement aussi en surface.


Relisez Le retard de SNC-Lavalin en Bourse suscite doute et surprise


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

SNC-Lavalin: deux premiers analystes se prononcent

Sans l'accord de poursuite différée, SNC-Lavalin devrait se mettre en vente ou fermer son capital, croit l'un d'eux.

La CDPQ s'allie à une firme cofondée par Al Gore

Ils acquièrent ensemble 66% de l'entreprise de technologie financière FNZ.

À la une

Aluminium: les négociateurs s’activent en coulisse pour mettre fin aux tarifs

Édition du 20 Octobre 2018 | Kévin Deniau

Même si cela n’a pas résolu la question des tarifs, l’entente pour réformer le traité de libre-échange entre...

SuccessFinder : portrait-robot des meilleurs candidats

18/10/2018 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. «C'est comme si l’on pouvait décortiquer l’ADN du travailleur plutôt que son groupe sanguin. »

Fitzgibbon à l'Économie, Dubé au trésor et Girard aux Finances

18/10/2018 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le Développement économique régional est confié à la nouvelle députée de Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx.