Métro : Zhuzhou menace de recourir aux tribunaux

Publié le 09/02/2010 à 12:26

Métro : Zhuzhou menace de recourir aux tribunaux

Publié le 09/02/2010 à 12:26

Par André Dubuc

La STM s'était déjà entendue avec les constructeurs Bombardier et Alstom. Photo : DR

L’entreprise chinoise Zhuzhou Electric Locomotive (ZELC) menace de recourir aux tribunaux pour faire annuler l’appel d’offres de la Société de transport de Montréal (STM) concernant la construction de nouvelles voitures de métro.


En entretien téléphonique, Glen T. Fisher, président de CPCS Technologies, intermédiaire canadien de Zhuzhou, dit à lesaffaires.com qu’il s’adressera aux tribunaux.


«Nous irons en cour. La requête sera signifiée probablement d’ici la fin de semaine. La STM ne respecte pas le jugement de 2008 exigeant qu’elle procède par appel d’offres publiques», dit M. Fisher.


Selon lui, l’appel d’offres international lancé le 23 janvier 2010 ne permet pas un processus réellement concurrentiel puisqu’il exige des soumissionnaires qu’ils aient 15 ans d’expérience dans la construction de voitures roulant sur pneumatiques.


«Ça revient à dire que seulement Bombardier et Alsthom peuvent se qualifier», résume M. Fisher.
Selon ses prétentions, le métro de Montréal peut très bien fonctionner avec voitures à roues d’acier roulant sur rails, comme en construit Zhuzhou.


M. Fisher et Zhuzhou demandent d’avoir accès aux infrastructures du métro pour pouvoir évaluer leur état avant de soumissionner. La STM a opposé une fin de non recevoir aux demandes de Zhuzhou vendredi le 5 février.


Dans un communiqué publié le 8 février, Zhuzhou s’est engagée à créer au moins 750 emplois dans l’arrondissement de Lachine advenant le cas où elle décrocherait le contrat de fabrication de nouvelles voitures de métro de la Société de transport de Montréal (STM).


Elle respecterait ainsi l’exigence de 60 % de contenu canadien. L’entreprise chinoise utiliserait l’ancienne usine de la Dominion Bridge, dans l’arrondissement Lachine, pour faire l’assemblage des voitures de métro. CPCS Technologies Canada a signé une lettre d'entente à cet effet.


La STM s'était déjà entendue avec les constructeurs Bombardier et Alstom avant que ZhuZhou Electric ne se manifeste pour ce contrat de construction de 1053 voitures de métro, estimé à 3 milliards $.


La STM a donc lancé un appel d'offres international, le 22 janvier, ouvert à tous, mais exigeant que les futurs wagons soient munis de pneumatiques, comme l'est actuellement le métro de Montréal.


 


 


 


 

Sur le même sujet

Une piste d'essai couverte pour le métro

Édition du 30 Août 2014 | Pierre Théroux

L'infrastructure a de quoi surprendre. Sur une distance de près d'un kilomètre, sous des apparences d'abri Tempo, ...

Service rétabli dans le métro de Montréal

Mis à jour le 11/10/2013

La Société des transports de Montréal vient de rétablir le serivce sur son réseau de ...

OPINION Metro: le prolongement de la ligne bleue confirmé, la ligne jaune dans les plans
Mis à jour le 11/10/2013
Métro: Alstom inaugure une usine de bogies à Sorel-Tracy
05/07/2013
Métro de Montréal: Bombardier sur l'échéancier
Mis à jour le 11/10/2013
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?