Menace de grève au Port de Montréal

Publié le 02/01/2019 à 14:56

Menace de grève au Port de Montréal

Publié le 02/01/2019 à 14:56

Par La Presse Canadienne
Une vue du Port de Montréal.

(Photo: Port de Montréal)

Une menace de grève éclate au Port de Montréal.


Le Syndicat des débardeurs du Port de Montréal annonce mercredi dans un communiqué qu'il possède un mandat pour appliquer des moyens de pression pouvant aller à la grève au moment jugé opportun. 


Le vote par scrutin secret pour ce mandat a été tenu le 16 décembre dernier. En assemblée extraordinaire, les membres ont voté à 99,49% en faveur de la grève. 


Michel Murray, conseiller syndical du SCFP, affirme que les relations de travail sont difficiles depuis un moment entre les syndiqués et l'Association des Employeurs Maritimes (AEM), qu'il accuse de mépriser les débardeurs et leur syndicat.


Le conseiller syndical affirme qu'il y a eu multiplication des recours juridiques de toutes sortes contre le syndicat et ses officiers syndicaux.


Les parties sont actuellement en médiation pour le renouvellement de la convention collective qui est venue à échéance lundi dernier.


Le Syndicat des débardeurs représente plus de 1100 membres qui travaillent au Port de Montréal.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les grand(e)s de la gouvernance

Édition du 09 Février 2019 | Simon Lord

LES GRAND(E)S DE LA GOUVERNANCE — Ils sont influents. Ils sont diplômés des meilleures ...

Les prêts automobiles ne sont pas les prochains «subprimes»

Mis à jour à 15:09 | Dominique Beauchamp

La hausse des prêts automobiles défaillants inquiète, mais il ne faut pas y voir la prochaine crise.

Commerce international: téléchargez notre livre blanc issu de la ­Grande consultation

Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

Le 6 novembre dernier, Les Affaires organisait la Grande consultation sur le Commerce international. Les discussions ...