Les chambres de commerce du corridor Montréal-Québec se mobilisent en faveur du train à grande fréquence de VIA Rail

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Les chambres de commerce du corridor Montréal-Québec se mobilisent en faveur du train à grande fréquence de VIA Rail

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Par Les Affaires

[Photo : Shutterstock]

Depuis quelques mois, le président et chef de la direction de VIA Rail se déplace partout au Québec et en Ontario pour présenter un projet de transport interurbain fort prometteur.


Le projet de train à grande fréquence (TGF) assure une meilleure mobilité des personnes entre plusieurs grandes villes canadiennes sur l'axe Québec-Windsor. Les avantages sont nombreux : réduction des gaz à effet de serre, diminution de la congestion routière, gains de productivité - tant pour les passagers que pour le transport de marchandises, etc.


L'industrie touristique aurait tout à gagner d'un tel projet, puisque les aéroports de Montréal et de Québec seraient mieux desservis, favorisant ainsi l'intermodalité pour le tourisme de courte durée.


Un tel service permettrait également de rendre les établissements d'enseignement plus accessibles pour les étudiants de l'extérieur et de décloisonner l'économie du savoir au bénéfice des communautés universitaires et scientifiques.


Entre la métropole et la capitale nationale, les habitants des deux rives compteraient sur un service de transport ferroviaire plus fiable et plus efficace. Ainsi, le nombre de trains de passagers par jour triplerait dans le corridor Montréal-Québec, tandis que la durée du temps de déplacement diminuerait de façon significative.


Se doter d'une infrastructure digne du 21e siècle


Les chambres de commerce et la communauté d'affaires se mobilisent en faveur d'une réalisation rapide de ce projet de transport porteur pour les générations futures. Pour ce faire, elles sollicitent dès maintenant l'appui de tous les élus municipaux, provinciaux et fédéraux. Les élus doivent faire preuve de vision, à l'instar du maire de Québec, Régis Labeaume, et des ministres Jean-Yves Duclos et François Blais qui ont fait l'éloge du projet à l'occasion du 100e anniversaire de la gare du Palais, le 24 août. C'est la province tout entière qui bénéficierait d'un moyen de transport interurbain plus fréquent, plus rapide, plus fiable et plus vert.


Tournons-nous vers l'avenir en nous dotant d'une infrastructure digne du 21e siècle.


Alain Aubut, président et chef de la direction, Chambre de commerce et d'industrie de Québec


Virginie Bonura,présidente, Chambre de commerce et d'industrie Bois-Francs-Érable


Francis Carpentier, vice-président et directeur général, Chambre de commerce de Lotbinière


Gerry Gagnon, président, Chambre de commerce et d'industrie de Drummond


Karine Laflamme,présidente du conseil d'administration, Chambre de commerce de Lévis


Michel Leblanc, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain


Denis Leftakis, président, Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud


Pierre Mercier, président, Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières


Karine Provencher, présidente, Regroupement des chambres de commerce de la Mauricie


Chantal Provost, pdg, Chambre de commerce et d'industrie de Laval


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

Cette voiture de police robotisée peut attraper les criminels! Connaissez-vous les Xennials? Ikea débarque sur Amazon.

10 choses à savoir mercredi

03/05/2017 | Alain McKenna

Ça, c'est de la première classe! Les jobs les plus hot au Canada, cette maison connectée montréalaise a séduit le Japon!

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.