Chantier maritime Davie: Québec confirme la vente à Zafiro Marine

Publié le 19/11/2012 à 17:12, mis à jour le 11/10/2013 à 21:36

Chantier maritime Davie: Québec confirme la vente à Zafiro Marine

Publié le 19/11/2012 à 17:12, mis à jour le 11/10/2013 à 21:36

Par La Presse Canadienne

Québec annonce pour la xième fois la relance du chantier maritime Davie à Lévis, paralysé depuis des années.


La ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb, a confirmé lundi en conférence de presse que le gouvernement approuvait la transaction impliquant la vente du chantier maritime, qui passe ainsi des mains d'Upper Lakes Group, en Ontario, à l'entreprise Zafiro Marine, désormais détentrice de la totalité des actions de Davie.


Depuis des années, d'une transaction à l'autre, le chantier Davie se bat pour sa survie.


Québec était impliqué dans le dossier par le biais d'Investissement Québec, le bras financier du gouvernement, qui avait prêté 35 millions $ à Davie sous la forme de débentures convertibles.


Investissement Québec avait recommandé récemment au gouvernement d'entériner la transaction conclue entre Zafiro et Upper Lakes, ce qui fut fait officiellement lundi.


Upper Lakes Group avait acquis Davie dans l'espoir de décrocher un des gros contrats de construction navale octroyés par le gouvernement fédéral en vue de renouveler sa flotte navale dans le cadre d'un ambitieux programme de 35 milliards $. Mais Davie avait mordu la poussière.


Upper Lakes avait par la suite décidé de se départir du chantier maritime, acheté avec la firme SNC-Lavalin, sous prétexte que le risque financier était devenu trop important.


Davie a déjà employé plus de 1000 personnes dans le passé. Lundi, la ministre Zakaïb a dit que 700 employés pourraient espérer réactiver le chantier au cours des trois prochaines années.

Sur le même sujet

L'option maritime pour le gaz naturel sur la Côte-Nord

Édition du 17 Mai 2014 | Suzanne Dansereau

Devant l'entrée en scène du gouvernement libéral de Philippe Couillard, la Côte-Nord du Québec se mobilise à ...

Une analyse de titre boîteuse

BLOGUE. Nous sommes estomaqués par l'analyse bâclée de certains analystes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Préparez-vous à un monde plus instable

Il y a 24 minutes | François Normand

ANALYSE - Les foyers de tensions géopolitiques prolifèrent, compliquant la vie des entreprises et des investisseurs.

La force de Facebook c'est que vous ne pouvez pas le quitter

25/07/2014 | Jean Gagnon

Essayez seulement de fermer votre compte Facebook, et vous comprendrez ce qui fait la force de ce réseau social. ...

Bombardier : l'art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer