Autre mauvais coup médiatique pour Tesla

Publié le 18/06/2018 à 15:21

Autre mauvais coup médiatique pour Tesla

Publié le 18/06/2018 à 15:21

Par AFP

Photo tirée de Twitter.

Le constructeur de véhicules électriques haut-de-gamme Tesla faisait face lundi à un nouveau mauvais coup médiatique, après qu'un de ses modèles a pris feu dans les rues de Los Angeles dans le week-end.


«Ceci est ce qui est arrivé à mon mari et à sa voiture aujourd'hui (samedi 16 juin, NDLR)», écrit sur son compte Twitter l'actrice américaine Mary McCormack, connue pour ses rôles dans les séries de «West Wing» (A la Maison Blanche) et «Murder One» et qui est mariée au réalisateur Michael Morris.


Le message est accompagné d'une vidéo de 45 secondes montrant une berline Model S de Tesla à l'arrêt, le côté gauche du chauffeur en feu. La vidéo avait déjà été visionnée plus d'un million de fois lundi.


«Pas d'accident, parti de nulle part, en plein trafic au boulevard Santa Monica. Merci au couple aimable qui l'a signalé et lui a dit de se garer sur le côté. Et Dieu Merci, mes trois petites filles n'étaient pas dans la voiture avec lui», poursuit Mary McCormack.


Elle ajoute que le véhicule ne disposait pas d'Autopilot, le système d'aide à la conduite de Tesla, objet d'enquêtes des régulateurs après différents accidents récents dont certains mortels.


 






«C'était une Tesla normale», affirme l'actrice.


«Ceci est un fait véritablement extraordinaire et nous sommes en train d'enquêter pour savoir ce qu'il sest passé», a réagi auprès de l'AFP une porte-parole.


«Nos premières conclusions montrent que la cabine n'a pas été affectée par le feu ceci en raison de l'architecture de la batterie, qui est conçue pour la protéger en cas d'incendie touchant cette dernière», a-t-elle ajouté, soulignant que le groupe automobile était «heureux» que le conducteur s'en fût sorti «sain et sauf».


Tesla affirme par ailleurs que ses véhicules présentent dix fois moins de risques de s'enflammer comparé aux voitures équipés d'un moteur à essence. 


Le NTSB, un des régulateurs des transports aux États-Unis, a pour sa part indiqué avoir envoyé un technicien pour examiner le véhicule et avisera en fonction de ses remarques.


À Wall Street, le titre Tesla était peu affecté, gagnant plus de 2% en début d'après-midi, les investisseurs préférant se réjouir du fait que Tesla a dévoilé une nouvelle ligne d'assemblage pour le «Model 3», voiture d'entrée de gamme censée en faire un constructeur automobile de masse. 


Le constructeur californien, fondé en 2003 par l'entrepreneur d'origine sud-africaine Elon Musk, essaie depuis quelques jours de mettre derrière lui la mauvaise pub occasionnée principalement par des retards de production rencontrés par le «Model 3».


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

À la une

Pourquoi les titres de télécom reviennent dans les grâces de cet analyste

BLOGUE. Le recul de 8% du secteur au premier semestre attire l'oeil d'un analyste, à l'aube des résultats trimestriels.

Loblaw contre l’ARC: l'avocat plaide l'absence de preuve

Un avocat des Compagnies Loblaw a indiqué mardi, devant un tribunal de Toronto, qu'il n'existait aucune preuve ...

Salon de Farnborough: l'industrie aéronautique québécoise plus active

13:50 | Julien Arsenault, PC

Au deuxième jour du Salon international de l'aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, mardi, ...