Transat fait face à de la résistance en France

Publié le 22/11/2012 à 11:44, mis à jour le 26/11/2012 à 17:06

Transat fait face à de la résistance en France

Publié le 22/11/2012 à 11:44, mis à jour le 26/11/2012 à 17:06

Par Martin Jolicoeur

Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat AT. Photo : LesAffaires.com

Le projet de regroupement des entités européennes de Transat AT en France semble avoir du plomb dans l’aile.


À un point tel que la direction de Transat France travaille actuellement à la confection d’un tout nouveau projet de «fusion juridique» des différentes entités du groupe, rapporte l’entreprise.


Cette annonce de la direction fait suite à la présentation, le 26 octobre dernier, d'un premier projet de fusion aux employés. Comme le Comité d'entreprise qui les représente n’a pas souhaité émettre d’avis, Transat a décidé d’élaborer un «nouveau projet».


La presse spécialisée en France écrit que Transat rappelle que ce projet qui avait été «exposé au comité d'entreprise», présentait de «nombreux avantages dont une optimisation des traitements administratifs et financiers».


Plus tôt cet automne, la porte-parole de Transat AT à Montréal, Debbie Cabana, avait confirmé à LesAffaires.com que Transat France étudiait différents scénarios de regroupement. Ceux-ci allaient de la simple «fusion juridique de ses entités» à la «mutualisation de ses équipes au sein du groupe».


«L’idée, précisait-elle alors, est de mettre en commun les différents services afin d’éliminer au maximum les chevauchements. L’objectif premier n’est pas tant de couper dans le personnel que de mieux travailler.»


Sur le même sujet

Bérard - France, autant d'entreprises en difficulté qu'en 2009, pourquoi?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Plus de 13 100 entreprises françaises sont en défaut de paiement, en redressement ou ont ...

Bérard: le logiciel Colbert 2.0, la nouvelle arme de réindustrialisation de la France

Mis à jour le 23/07/2013

BLOGUE. La France vient de franchir une nouvelle étape dans son plan de « réindustrialisation ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le CTRC ne tiendra pas compte des interventions de Netflix et Google

Le CRTC a averti Netflix et Google qu'il ignorera les mémoires que ces deux entreprises ont déposé.

Élaine Zakaïb veut relancer Jacob

29/09/2014 | Martin Jolicoeur

L’ex-ministre Élaine Zakaïb quitte la politique et court au secours de Jacob.

Le Groupe TMX, derrière la plus grande Bourse du pays, nomme son nouveau patron

Le Groupe TMX (TSX:X), qui exploite la plus grande place boursière du pays, a annoncé lundi la nomination ...