Les Canadiens traversent la frontière pour profiter de vols moins chers

Publié le 03/10/2012 à 06:54

Les Canadiens traversent la frontière pour profiter de vols moins chers

Publié le 03/10/2012 à 06:54

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Un nouveau rapport constate que les Canadiens sont nombreux à traverser la frontière pour profiter de liaisons aériennes moins chères.


Le Conference Board du Canada estime qu'environ cinq millions de Canadiens traversent la frontière américaine par voie terrestre chaque année dans le but de s'envoler à partir d'aéroports américains.


Le rapport de l'organisme affirme qu'il en coûte 30 % moins cher en prenant l'avion aux États-Unis.


La différence est attribuable aux tarifs, frais et taxes en vigueur au Canada, ainsi qu'aux différences de salaires, de prix et de productivité de l'industrie aérienne.


Le Conference Board affirme les droits et taxes représentent environ 40 % du coût d'un billet d'avion au Canada.


Selon le rapport, de petites réductions de l'écart entre les billets d'avion pourraient entraîner des gains de trafic pour les aéroports et les transporteurs canadiens.


Le Conference Board estime que des changements aux politiques canadiennes pourraient permettre à elles seules de ramener plus de deux millions de passagers par an vers les aéroports canadiens.


L'analyse, publiée mercredi, est centrée sur les aéroports de Vancouver, Toronto et Montréal, ainsi que sur leurs aéroports transfrontaliers concurrents.


Le Conference Board prévient que la perte de passagers peut conduire à la réduction des fréquences de vol, à des frais de déplacement plus élevés et à des services moindres pour tous les Canadiens.

Sur le même sujet

Ottawa permettrait la réhabilitation des entreprises corrompues

20/02/2015 | François Normand

EXCLUSIF. Ottawa donnerait aux entreprises la possibilité de se réhabiliter en cas de radiation pour corruption.

Un secteur qui devient soudainement intéressant

BLOGUE. Nous avons toujours boudé le secteur des ressources naturelles. La situation actuelle constitue une exception.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

IGA bonifie de nouveau son épicerie en ligne

04/03/2015 | Martin Jolicoeur

Les clients en ligne d’IGA pourront dorénavant profiter de l'assortiment de leur épicier.

Commerce de détail: investir dans l'équipe de direction

04/03/2015 | Denis Lalonde

Investir dans le commerce de détail nécessite une bonne analyse de l'équipe de direction, dit François Rochon.

Jusqu'à 3 ans? Déficit zéro: il faut reporter disent 3 économistes

04/03/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Le gouvernement Couillard avance-t-il trop rapidement avec les compressions. Oui, disent 3 économistes.