Microsoft et une entreprise chinoise s’unissent pour concurrencer Google

Publié le 12/10/2010 à 15:49

Microsoft et une entreprise chinoise s’unissent pour concurrencer Google

Publié le 12/10/2010 à 15:49

Par lesaffaires.com

Microsoft et l’entreprise chinoise de commerce électronique Alibaba Group, détenue à 40% par Yahoo, collaborent actuellement au lacement d’un nouveau moteur de recherche en Chine qui pourrait concurrencer Google et le moteur chinois Baidu.


Une version bêta du nouveau site, Eato, est en ligne depuis samedi, rapporte le Wall Street Journal. Microsoft et Alibaba ont confirmé la nouvelle, mais ont refusé d’en dire davantage au quotidien new-yorkais.


Alibaba n’est pas la première entreprise chinoise à viser le lucratif marché des moteurs de recherche. D’autres entreprises comme Tencent Holding ont fait de même.


Il faut dire que la recherche en ligne est une industrie en forte croissance dans ce pays. À 692 M$US cette année, les revenus de ce secteur d’activité ont crû de 45% par rapport à la même période l’an dernier.


Selon Analysys International, au deuxième trimestre de cette année Baidu détenait 70% des parts de marchés suivi de Google avec 24,2%.


Selon David Wolf, PDG d’une firme de marketing à Beijing, Microsoft a fait un bon coup en s’associant à Alibaba. Même si cela prendra du temps, les deux joueurs devraient être en mesure de se tailler une place sur le marché.


 

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick ClĂ©rouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, Ă  l'image des FNB? RĂ©ponse Ă  notre lecteur