Des applications non approuvées pourront être installées sur le iPhone aux États-Unis

Publié le 26/07/2010 à 14:57, mis à jour le 26/07/2010 à 14:59

Des applications non approuvées pourront être installées sur le iPhone aux États-Unis

Publié le 26/07/2010 à 14:57, mis à jour le 26/07/2010 à 14:59

Par La Presse Canadienne

Le iPhone 4, de Apple. Photo : Bloomberg

Les propriétaires de iPhone vivant aux États-Unis pourront désactiver le verrou électronique de leur appareil pour télécharger des applications non approuvées par Apple.


Le gouvernement américain a annoncé lundi la création de nouvelles règles qui rendront légale cette pratique. Cette décision fait partie d'une poignée de nouvelles exemptions à une loi fédérale interdisant de contourner les mesures techniques visant à limiter l'accès aux oeuvres protégées par les droits d'auteur.


Chaque trois ans, la Bibliothèque du Congrès américain autorise de telles exemptions pour s'assurer que les lois existantes n'empêchent pas l'utilisation légale de matériel protégé par les droits d'auteur.


Une autre exemption permet aux propriétaires de téléphones cellulaires usagés de contourner les barrières électroniques de leur appareil afin de changer de fournisseur de services sans fil.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Metro: les faits saillants de la conférence avec les analystes

Il y a 58 minutes | Stéphane Rolland

Le point sur le commerce en ligne, l’intégration de Jean Coutu et l’inflation alimentaire.

Metro reprend les rachats d'actions

Après une pause d’un an pour rembourser de la dette, l’épicier relance son programme de rachat d’actions.

Bourse: le pire est-il passé?

BLOGUE. Un stratège de Montréal nous livre ses repères pour le S&P 500, les puces américaines et le pétrole canadien.